L’une des nombreuses expériences concrètes que peuvent vivre les stagiaires est la participation à la Foire canadienne des entreprises d’entraînement. CRÉDIT : COURTOISIE

Depuis près de 25 ans, Gestion Travail Chaudière-Appalaches offre une expérience concrète aux chercheurs d’emplois de Lévis, Lotbinière, Bellechasse et Montmagny-L’Islet. Les participants au programme ont l’opportunité d’y perfectionner leur savoir, leur savoir-faire et leur savoir-être dans un environnement de travail réel, bien que parfaitement simulé.

Fondée en 1996, Gestion Travail Chaudière-Appalaches est la cinquième entreprise d’entraînement à avoir ouvert ses portes au Québec, en se fondant sur un concept né en Europe dans les années 50. Il s’agit d’une mesure d’employabilité appuyée financièrement par Emploi-Québec.

L’objectif des participants de Gestion Travail Chaudière-Appalaches est de réaliser les tâches liées à leur domaine professionnel de la même façon qu’un travailleur exécute ses fonctions au sein d’une entreprise commerciale d’envergure internationale. Le marché mondial des entreprises d’entraînement compte en effet près de 7 500 partenaires commerciaux potentiels dans 42 pays, dont les «employés» sont des participants à un programme en employabilité similaire à celui de Gestion Travail.  

«Ce qu’on veut, c’est coller le plus près possible à la réalité du marché du travail. Nos participants doivent accomplir des mandats similaires à ceux auxquels ils feront face une fois en emploi. On répond donc aux besoins des participants tout en répondant aux besoins du marché du travail», explique Christine Esnault, agente aux communications chez Gestion Travail Chaudière-Appalaches.

Concrètement, tout chercheur d’emploi qui désire obtenir une expérience de travail reconnue pour un poste de travail administratif ou commercial ou qui souhaite réactualiser ses connaissances peut devenir stagiaire chez Gestion Travail Chaudière-Appalaches. Les personnes nouvellement arrivées viennent y chercher une première expérience québécoise et, au besoin, de la pratique du français et de l’anglais des affaires.

Pendant son stage d’une durée de 13 semaines sur une base de 35 heures, chaque participant suit des ateliers théoriques sur les notions qu’il souhaite approfondir. Il les met ensuite en pratique lors des activités opérationnelles de l’entreprise d’entraînement. Du temps est également réservé pour la recherche d’emploi et pour les ateliers en employabilité qui permettent notamment aux stagiaires de pratiquer les entrevues et de refaire leur CV.

Toutes ces activités sont encadrées par des gestionnaires de Gestion travail Chaudière-Appalaches, spécialisés dans les secteurs administratif, commercial et d’employabilité pour lesquels l’organisation offre un accompagnement.

«Chaque lundi, les participants admis au programme vivent leur première journée d’intégration. En premier lieu, les participants sont invités à passer des tests d’évaluation afin de connaître leur niveau initial pour ensuite concevoir un mandat personnalisé. Leurs besoins et leur objectif d’emploi sont alors analysés afin de leur proposer un programme propre à chacun. Riche en expériences utiles, ce programme permettra d’étoffer leur CV et leur permettra de trouver un emploi dans leur domaine», illustre Mme Esnault.

Pour en savoir plus sur Gestion Travail Chaudière-Appalaches, vous pouvez joindre la conseillère en emploi et ressources humaines, Cathy Drancourt, au 418-838-2848 ou visiter le www.gestiontravail.qc.ca.

Les plus lus

La Cache aux TrésArts : faire rayonner les artisans d’ici

Galerie d’art et boutique de cadeaux artisanaux, la Cache aux TrésArts accueille 65 artisans de la région et vend leurs créations dans ses locaux situés dans le Vieux-Lévis sur l’avenue Bégin. Vitraux, bijoux, peintures et meubles pour ne nommer que ceux-là sont en vente pour tous les budgets.