CRÉDIT : COURTOISIE

Il n’est jamais trop tard pour apprendre à jouer du piano.

C’est en quelque sorte le message que Chantal Brochu, professeure de piano, désire porter aux gens qui pourraient se croire trop âgés pour se lancer dans cette aventure.

«Il ne faut pas penser que les gens de 50 ans et plus ne sont pas capables d’apprendre à jouer d’un instrument de musique. Il y a même des études qui démontrent que la musique, après un certain âge, c’est possible et c’est très bon pour le cognitif», soutient-elle.

Elle s’adresse notamment aux parents qui, faute de temps, ont souvent privilégié les loisirs de leurs enfants au détriment de leur propre passion. Une fois les enfants devenus adultes, ils se retrouvent soudainement avec davantage de temps libre pour s’adonner à leurs passe-temps favoris.

«Je dirais même que chez les ‘‘séniors’’, les progrès sont souvent plus rapides que chez les enfants parce qu’ils ont plus de motivation et de temps de se pratiquer. Ils ont aussi plus de patience et de persévérance», observe-t-elle.

Une passion toujours vivante

D’aussi loin qu’elle se souvient, Chantal Brochu a toujours été passionnée par la musique. C’est d’ailleurs pourquoi elle a toujours fait en sorte que sa vie professionnelle soit intimement liée à sa passion.

Dès le cégep, elle a commencé à donner des cours privés de piano et de chant, et ce, jusqu’en 2008, année où elle est devenue actionnaire de l’Hôtel Kennedy de Lévis qu’elle a transformé en hôtel à thèmes musicaux.

Après avoir vendu ses parts tout juste avant la pandémie, elle est revenue à ses premiers amours avec l’enseignement du piano et du chant; la passion est toujours intacte.

«Il n’y a rien de plus agréable pour l’âme que d’entendre de la belle musique. Ce n’est pas pour rien qu’il y a des thérapies musicales. Lorsqu’il y a de la musique dans une maison, c’est toujours très rassembleur», souligne-t-elle.

Pour le plaisir

Il n’est pas nécessaire pour mes élèves d’aspirer à intégrer l’orchestre symphonique pour se mettre à l’apprentissage d’un instrument de musique.

«Mon but n’est pas de faire de grands concertistes, mais bien de leur donner la possibilité de le devenir, si tel est leur choix. La musique est un cadeau passionnant à s’offrir à tout âge et un héritage enrichissant à transmettre aux enfants.»

Que ce soit pour les petits et grands, Chantal Brochu offre des horaires en fonction des disponibilités de ses élèves. Pour plus d’information, vous pouvez la joindre à mariechantal.brochu@gmail.com ou au 418 570-2009.

Les plus lus