Photo : Mélanie Labrecque

TOURISME. C’est sous un soleil radieux que plusieurs producteurs, intervenants touristiques et élus de la région se sont rassemblés le 14 juin à la ferme Genest du quartier Saint-Nicolas, à Lévis, pour le lancement de la deuxième saison estivale de la nouvelle mouture des Arrêts gourmands.

Mélanie Labrecque - Collaboration spéciale

Cette année, la TACA misera sur la proximité du producteur, du transformateur ou du restaurateur qui offre une variété de produits aux amateurs d'alimentation locale. Ils sont 160 à avoir associé leurs forces pour faire la promotion de l’agroalimentaire dans la région.

«En plus d’acheter des produits frais dont vous connaissez la provenance, ce sont des produits respectueux de l’environnement. Vous aurez en prime la chance de vivre une expérience unique qui se nomme le savoir-faire. C’est ce savoir-faire qui relie tous les arrêts gourmands entre eux. Je dois vous avertir, il se pourrait que vous développiez une dépendance positive à cette façon d’acheter votre nourriture», a soutenu la présidente du conseil d’administration de la TACA, Caroline Laterreur.

On compte une cinquantaine d’Arrêts gourmands dans la MRC de Bellechasse, 23 dans la MRC Lotbinière et près de 20 à Lévis. Par ailleurs, la TACA s’attend à ce que d’autres producteurs rejoignent l’initiative cet été.

Tourisme

«Notre région, elle mérite de se faire découvrir encore plus et qu’elle rayonne à l’extérieur», a lancé Jeannot Demers, conseiller municipal du quartier Saint-Nicolas, à Lévis.

Ainsi, l’initiative permet de découvrir la région et ses MRC d’une façon différente. «Si la pratique veut que les centres-ville se visitent en marchant, les régions se visitent en mangeant. Toute Chaudière-Appalaches nous offre une quantité de produits diversifiés et uniques qui nous permettent de découvrir notre région», a illustré la députée de Bellechasse à l’Assemblée nationale, Stéphanie Lachance.

Le tourisme gourmand est aussi une façon de sortir des routes principales pour se rendre dans des lieux inattendus

«Ce qu’on veut amener les gens à faire chez nous, c’est de venir voir des paysages qu’ils ne voient pas nécessairement souvent. Nous avons quelque chose de différent dans la montagne. C’est un paysage plus brut, plus forestier où nous sommes capables de faire pousser des légumes», a renchéri Rosalie-Anne Gagnon de la ferme Manche de Pelle, de Saint-Nérée-de-Bellechasse.

De son côté, la famille Genest mise sur l’expérience qu’elle fait vivre à ses visiteurs et elle invite à aller à la rencontre des producteurs. «Chaudière-Appalaches, nous sommes sur la Rive-Sud du Saint-Laurent. Nous sommes de 60 à 70 beaux villages à voir. Ce qu’il y a de plus beau, entre tous les clochers, ce sont les cultivateurs qui entretiennent leurs champs et vivent leur passion», a précisé Guy Genest de la ferme Genest, à Saint-Nicolas.

 

 

Sur la photo: Richard Moreau, dg Tourisme Chaudière-Appalaches, Samuel Larochelle, ambassadeur des Arrêts Gourmands, Isabelle Lecours, députée de Lotbinière-Frontenac, Jeannot Demers, conseiller Ville de Lévis, Guy Genest, Ferme Genest, Sandra Lapointe, Ferme de la Sainte-Catherine, Stéphanie Lachance, députée de Bellechasse, Natacha Lagarde, 2e vp UPA Chaudière-Appalaches, Caroline Laterreur, présidente du conseil d'administration de la TACA, Rosalie-Anne Gagnon, Ferme Manche de pelle.

 

 

Les plus lus

Plusieurs occasions pour célébrer le Québec

Avec la reprise des activités dans la société, les occasions de souligner la Fête nationale du Québec seront nombreuses dans le Grand Lévis, les 22, 23 et 24 juin prochains.

Programmation dévoilée pour le Festibière de Lévis

En vue de sa quatrième édition qui se déroulera du 30 juin au 3 juillet au quai Paquet, le Festibière de Lévis a dévoilé la programmation détaillée de sa mouture 2022, le 6 juin.

École anglophone à Lévis : début de la construction

La première pelletée de terre de l’école anglophone, située sur le chemin du Sault à Saint-Romuald, a eu lieu le 17 juin. Quelques porte-parole de la Commission scolaire Central Québec (CSCQ) en ont profité pour faire un discours, et donner des détails sur le dossier.

La Fête de la famille misera sur des classiques

Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie, la Fête de la famille de Lévis sera de retour au centre communautaire de Saint-Rédempteur (1325, rue de Saint-Denis), les 10, 11 et 12 juin. Lors de la 13e édition de l’événement lévisien, les familles de la région pourront profiter de plusieurs activités qui amuseront autant les petits que les grands.

Québec veut en finir avec les véhicules sur la traverse Québec-Lévis

Le gouvernement Legault pense à remplacer par des navettes fluviales destinées aux cyclistes et piétons, les navires actuels qui arriveront en fin de vie dans dix ans.

Projet UMANO : inauguration d’une piste multiroulante

Le Groupe CSB a officiellement inauguré une piste multiroulante publique ce matin, sur le chemin des Forts à Lévis. Cette installation qui fait partie du projet immobilier UMANO, est unique en son genre à Lévis et les envions.

Décès de Monique Labrecque : la coroner recommande une meilleure couverture ambulancière à Lévis

Le Bureau du coroner a déposé, le 22 juin dernier, le rapport de Me Geneviève Thériault concernant le décès de la Lévisienne Monique Labrecque, dans la soirée du 24 mai 2020. Dans son rapport, la coroner recommande au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ainsi qu’au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) «de compléter promptement l’évaluat...

Chronique historique - Une énigme historique de temps de guerre

Un article de journal du 1er juillet 1915 nous raconte la découverte à Lévis en juin 1915 d’un mystérieux dépôt de dynamite près du parc Shaw, site actuel de la Terrasse du Chevalier-De Lévis. À moins d’avis contraire, cette histoire reste, encore aujourd’hui, à résoudre.

De Lévis à Vancouver en vélo tandem

Destination commune, c’est le projet de deux amoureux de vélo qui se sont lancé le défi de traverser le Canada. Tout au long de leur périple, Ella Sargent et Rémi Proteau animeront des activités pour promouvoir la pratique cycliste. L’équipage s’est lancé dans l’aventure le 30 mai dernier.

Un Lévisien rencontre ses héros

Une rencontre entre un citoyen lévisien, victime d’un incendie, et les pompiers qui lui ont sauvé la vie, a eu lieu ce matin à la caserne 1 sur le boulevard Guillaume-Couture. Une vague de témoignages émouvants a été partagée par les personnes impliquées lors de cette réunion qui a pris la forme d’un point de presse.