Dans le cadre de la Collecte de denrée alimentaire des Galeries Chagnon, 11 369 lbs de denrées ont été amassées et remises au Comptoir alimentaire Le Grenier. Photos : Gilles Boutin

Tout au long du mois de décembre, le Comptoir alimentaire Le Grenier a reçu une foule de dons en argent et en denrées afin de soutenir les Lévisiens dans le besoin. De plus, c’était le retour du traditionnel Dîner Valero, le 20 décembre, et 47 familles ou personnes seules ont pu faire une épicerie au Maxi de Lévis, le 19 décembre, ainsi qu’au IGA Landry-Tardif, le 21 décembre.

«Lévis, c’est tissé serré et on le sent sur le terrain. On sent que les plus nantis veulent nous donner un coup de main. Les Lévisiens sont généreux. […] Les gens constatent à quel point la nourriture coûte cher en ce moment avec l’inflation, ça fait en sorte que ceux qui le peuvent font preuve d’altruisme et veulent venir en aide aux moins bien nantis», a d’emblée partagé le directeur général du Comptoir alimentaire Le Grenier, Stéphane Clavet.

L’organisme lévisien a reçu plusieurs dons majeurs au cours du dernier mois, notamment deux dons d’une valeur d’environ     5 000 $ en produits alimentaires du IGA Landry-Tardif ainsi que du Provigo Francis Descoteaux, 1 500 $ de la Compagnie Ernest Boutin en viande hachée, 11 369 lbs de denrées lors de la Collecte de denrées alimentaires des Galeries Chagnon, un don de 10 000 $ de Valero, un don de  5 000 $ de Meubles South Shore ainsi que des dons de 25 000 $, 50 paniers de Noël et 3 000 $ de la part de la Fondation Maurice Tanguay.

«Ce sont des gestes qui viennent nous chercher au cœur. C’est exceptionnel de voir tout ce que nos donateurs ont réussi à rassembler pour soutenir notre mission. Ça fait chaud au cœur et c’est sécurisant. C’est difficile de mettre des mots sur les sentiments positifs qu’on ressent, ça nous rend émotifs», a indiqué M. Clavet, qui constate la grande générosité des gens en ce temps de l’année où les besoins sont grands.

Soulignons que la deuxième édition de la Collecte de denrées alimentaires des Galeries Chagnon a vu la générosité des donateurs explosée. Alors que l’an dernier la galerie marchande lévisienne avait remis 6 482 lbs de denrées, elle s’était fixé l’objectif d’amasser 10 000 lbs de denrées cette année.

Le retour des traditions

Après quelques années sans pouvoir l’organiser, en raison de la pandémie de COVID-19, le Dîner Valero était de retour, le 20 décembre. Ainsi, les usagers du Grenier étaient invités à un dîner festif du temps des Fêtes soutenu par Valero. Accompagné de musiciens, l’événement a fait salle comble et les gens faisaient la file afin de recevoir leur repas à déguster sur place.

«On voit que les besoins sont là, ce genre d’événement est important, ça brise l’isolement et ça permet de prendre un bon repas du temps des Fêtes bien entouré», s’est réjoui le directeur général du Comptoir alimentaire Le Grenier.

De plus, 25 familles ou personnes seules dans le besoin ont pu faire gratuitement une épicerie au Maxi de Lévis, le 19 décembre, tandis que 22 familles ou personnes seules ont eu la chance de réaliser une épicerie au IGA Landry-Tardif, le 21 décembre.

Bien que cette période de l’année soit propice aux généreux dons, Stéphane Clavet rappelle que les besoins en aide alimentaire se poursuivent tout au long de l’année et qu’ils sont de plus en plus grandissants.

En guise de conclusion, le directeur général du Grenier a tenu à saluer le dévouement et le travail important d’autres organismes communautaires sur le territoire lévisien qui partagent souvent les mêmes défis que l’organisme qu’il dirige.

Les plus lus

La RPA Seigneurie de Lévy fermera ses portes

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé au Journal, le 21 janvier, que la résidence privée pour aînés (RPA) La Seigneurie de Lévy, située dans le quartier Lévis, fermera ses portes le 22 septembre prochain.

Tempête hivernale : plusieurs services fermés

En raison de la tempête hivernale qui frappe actuellement la région, plusieurs services publics ont été fermés.

REVUE 2022 - Rétrospective de juillet

Un autre départ à la direction générale à la Ville de Lévis, des anniversaires soulignés, un nouveau dirigeant au Comptoir alimentaire Le Grenier et des performances sportives historiques pour la Chaudière-Appalaches ont été en vedette en juillet dernier.

Leïla se pointe le bout du nez en premier à l’Hôtel-Dieu de Lévis

C’est à 1h19 le 1er janvier dernier que l’Hôtel-Dieu de Lévis a accueilli son premier bébé de l’année. Leïla Leblond est née d’une césarienne à 8,4 lbs au grand plaisir de ses parents, Jany Boulay Émond et Manuel Leblond, et de son grand frère, Owen.

REVUE 2022 - Rétrospective de septembre

Si septembre a été marqué par les débats entre les candidats en lice lors des élections provinciales, c’est pendant ce mois que Lévis a notamment connu un nouvel exploit sportif et a été l’hôte de prestigieux invités.

REVUE 2022 - Rétrospective d'août

Le mois d’août a été marqué par les retours du Festivent et du Concert au crépuscule, la victoire mondiale de DM Nation, la fin d’une saison unique pour le Pro Style Lettrage (PSL) de Lévis ainsi que l’annonce du départ de la vie politique de Marc Picard et du déclenchement de la campagne électorale provinciale.

REVUE 2022 - Rétrospective d’octobre

Politique provinciale et municipale auront marqué l’actualité lors du mois de l’Halloween en 2022.

REVUE 2022 - Rétrospective de novembre

Si novembre a été marqué par les succès d’un artiste lévisien en pleine progression, différents dossiers municipaux, une histoire de terrorisme présumé et un incendie mortel ont également marqué l’actualité de ce mois.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 4 janvier 2023

Que cette nouvelle année qui vient d’ouvrir ses portes vous apporte le bonheur, la joie et la bonne santé et que chacun des jours de cette nouvelle année soit pour vous comme un beau cadeau et que tous vos vœux de 2023 se réalisent et que cette année, soit en tous points exquise. Et merci de continuer de supporter le Journal de Lévis. Bonne année!

Vers une grève de plusieurs jours à la STLévis?

Par voie de communiqué, le Syndicat des chauffeurs d'autobus de la Rive-Sud (CSN), le groupe qui représente les conducteurs de la Société de transport de Lévis (STLévis), a partagé, le 11 janvier, son désir d'accentuer ses moyens de pression. En raison de «l'impasse» dans les négociations afin de renouveler la convention collective des chauffeurs d'autobus, le syndicat prévoit déclencher une grève...