Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, désire que Québec réponde favorablement aux demandes du conseil. CRÉDIT : ARCHIVES

Quelques jours après le dévoilement du projet de tramway à Québec dont ne fait pas partie la Rive-Sud, le conseil municipal de Lévis a adopté, en séance extraordinaire, une résolution pour dévoiler officiellement ses demandes au gouvernement du Québec. Entre autres, la Ville espère assurer le leadership de l’interconnexion entre les réseaux de transport collectif de Lévis et de Québec, élément absent jusqu’à maintenant du projet de tramway.

Plaidant notamment que la congestion routière affecte quotidiennement la qualité de vie des Lévisiens et rappelant que la municipalité a déposé en juin son projet de transport collectif structurant, les échevins ont demandé trois choses au gouvernement provincial, grâce à leur résolution. 

D’abord, les conseillers réclament que Québec confirme le financement du projet de transport collectif structurant de la Ville de Lévis et des études reliées. La première phase de ce plan, misant sur des voies réservées, l’ajout et la synchronisation des feux de circulation ainsi que l’optimisation des stations d’arrêt, coûterait près de 80 M$. 

Notons que les investissements nécessaires pour transformer la route des Rivières (116) en boulevard urbain, désiré par la Ville de Lévis dans le cadre du projet, ne sont pas inclus dans cette somme.

Priorité : interconnexion

Ensuite, ils désirent que le gouvernement provincial confie à la municipalité le leadership pour la réalisation des études sur l’interconnexion entre le réseau de tramway et celui de la Société de transport de Lévis (STLévis). Enfin, le conseil municipal veut s’assurer que la Ville aura l’accès à l’ensemble des études déjà réalisées ou en cours sur cette possibilité d’interconnexion.

«Nous avons toujours dit qu’il était essentiel d’inclure l’interconnexion entre les deux rives à un projet de transport collectif structurant majeur pour la région. C’est pourquoi nous demandons maintenant au gouvernement du Québec de s’engager à financer les études nécessaires pour assurer l’interconnexion entre les deux rives», a ajouté le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, tout en chiffrant cette demande à plusieurs millions de dollars.

De plus, le premier citoyen a rappelé qu’il s’attendait à ce que le gouvernement provincial et le gouvernement fédéral financent en entier le projet de transport collectif structurant, comme ils l’ont fait pour Québec.

«Pour la première phase, notre projet est chiffré. Nous nous attendons à ce que le gouvernement du Québec nous indique clairement dans les prochaines semaines, si possible, que le transport collectif à Lévis soit financé à 100 %. […] Il faut dire qu’en dehors de Québec, il y a d’autres villes qui existent», a soutenu M. Lehouillier.

Ouverture du gouvernement

Bon prince, le maire de Lévis a toutefois confirmé que le gouvernement provincial avait tendu l’oreille aux demandes de la ville. D’ailleurs, selon Le Soleil, le premier magistrat a déjà reçu un écho plus que favorable. En effet, le quotidien de Québec a dévoilé lundi que le premier magistrat a obtenu, mercredi dernier, des garanties de la part du président du Conseil du Trésor, Pierre Arcand.

Le ministre libéral a accepté les demandes de la Ville de Lévis visant à financer les études et les améliorations à son réseau de transport en commun. Même que la subvention a été bonifiée pour identifier la meilleure interconnexion avec le réseau de tramway de Québec. Mais malgré ces bonnes nouvelles, Gilles Lehouillier refuse de s’emballer.

«Dans le prochain budget provincial, nous voulons qu’un chiffre apparaisse […] Pourquoi la sortie aujourd’hui? Souvenez-vous de l’épisode du viaduc de Saint-Rédempteur. Jusqu’à la dernière minute, pas juste des députés, des ministres m’ont dit que nous allions avoir notre 10 M$. Au moment où l’on se parle, je n’ai aucune confirmation alors que Régis Labeaume (maire de Québec) a en poche 3 G$. C’est ça la différence. C’est parfait, mais annoncez-le rapidement», a conclu Gilles Lehouillier.

 

Les plus lus

COVID-19 : un restaurant McDonald's de Saint-Nicolas fermé par précaution

Le restaurant McDonald's situé au 1825, route des Rivières, à Saint-Nicolas, a fermé ses portes pendant quelques heures dans la nuit de mardi à mercredi en raison d'un possible cas d'infection au nouveau coronavirus parmi le personnel de l'établissement.

Une nouvelle expansion pour le Marché Carrier

Le Marché Carrier vient d’acquérir le terrain du restaurant Denis de la jungle, voisin du commerce vieux de 50 ans. Avec cette nouvelle acquisition, l’entreprise de Pintendre investira près de 700 000 $ afin de construire une nouvelle usine spécialisée en prêt-à-manger afin de livrer ses produits dans l’ensemble de la province.

Une nouvelle adresse pour se sucrer le bec à Lévis

C’est le 9 juillet dernier que Monsieur bubble a ouvert ses portes au 5169-B, boulevard Guillaume-Couture à Lévis, au grand plaisir de plusieurs amateurs lévisiens de bubble thé, de café et de crème glacée molle.

COVID-19 : quatre écoles lévisiennes touchées par au moins un cas de COVID-19

Le gouvernement du Québec a rendu publique, mardi, une nouvelle liste des écoles touchées par au moins un cas de COVID-19 rapporté avec diagnostic dans la province. En date du 14 septembre à 16h, quatre établissements lévisiens du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) font partie de cette liste.

Un nouveau nom pour le cégep

Le Cégep de Lévis-Lauzon n'est plus. L'institution collégiale lévisienne se nommera désormais le Cégep de Lévis. La direction de l'école a dévoilé au personnel du cégep ce changement de nom et la nouvelle identité visuelle de l'établissement le 20 août dernier.

Le Vieux-Lauzon dans une impasse pour le déneigement

À la suite de l’abandon de «615 clients» par l’entreprise de déneigement qui chapeaute Beau-site excavation et Déneigement Lévis-Lauzon, les résidents du secteur du Vieux-Lauzon font des pieds et des mains depuis la fin juillet afin de trouver une compagnie de déneigement qui pourrait desservir le quartier.

Une Classique différente, mais encore plus populaire

Prévue initialement en juin, la troisième édition de la Classique Bob Bissonnette aura finalement lieu malgré la pandémie. Du 23 au 30 août, des centaines de hockeyeurs, jeunes ou plus vieux, se dirigeront vers le Complexe 2 Glaces Honco de Saint-Romuald afin de prendre part à l’un des plus importants événements sportifs amateurs de la grande région de Québec.

COVID-19 : ceux qui ont visité le zoo Miller le 17 août appelés à se faire tester

Deux personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de dix personnes. Au Québec, le dernier bilan fait état de 111 nouveaux cas.

Nouvelle antenne de Vidéotron à Saint-Nicolas : la Ville refuse que le projet soit réalisé sur son terrain

Au courant de la semaine du 17 août, les élus de la Ville de Lévis ont décidé de ne pas conclure de bail avec Vidéotron en vue de l’érection d’une nouvelle antenne de télécommunications à l’arrière de la caserne de pompiers de Saint-Nicolas. C’est en raison de l’opposition des résidents du secteur que les échevins lévisiens ont rejeté le projet sous sa mouture actuelle.

COVID-19 : deux nouveaux cas à Lévis

Dans son bilan régional publié vendredi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé que deux nouveaux d'infection au coronavirus ont récemment été découverts dans la région, plus précisément à Lévis.