CRÉDIT : COURTOISIE

Après un passage remarqué dans la série Star Trek Continues (STC) cet automne, Émie Morissette (au centre sur la photo), la jeune artiste peintre bien connue à Lévis pour son École des Beaux-Arts, a récemment eu la chance de prendre part à une autre production américaine. En effet, c’est finalement en avril, à Los Angeles, que la jeune femme de 17 ans a tourné les scènes où son personnage évolue dans le court-métrage When The Trains Stops.

«Je suis pleine d’émotions. Je suis énervée, nerveuse et contente. Ça s’est super bien passé. Je suis revenue motivée à continuer dans ce domaine. Vous ne pouvez pas imaginer comme j’ai aimé mon expérience», a d’emblée partagé Émie Morissette, quelques jours après son retour au pays. 

Rappelons que When The Train Stops est un court-métrage mettant en scène un univers inspiré de La quatrième dimension (The Twilight Zone). Ce dernier devrait être diffusé sur les réseaux américains à l’automne et peut-être sur Netflix en 2019. Dans ce dernier, la jeune artiste incarne le personnage de Christine Lafont, une secrétaire juridique. 

C’est en raison de sa participation à STC qu’elle a obtenu un rôle dans When The Train Stops. L’équipe derrière STC est aussi celle derrière ce projet télévisuel. Séduits par la performance d’Émie Morissette dans son rôle de remplaçante aux commandes, ils ont offert cette autre chance à la jeune femme d’être au petit écran.

Et Émie Morissette a encore une fois profité de l’expérience pour en apprendre davantage sur la comédie. Sur le plateau de When The Trains Stops, l’adolescente a eu la chance de donner la réplique à John de Lancie, acteur américain bien connu pour son rôle de Q dans différentes séries Star Trek.

«C’est curieux de dire qu’il y a cinq ans, je me trouvais devant ma télé à écouter Star Trek avec mon père et à voir John de Lancie incarner Q. Et cinq ans plus tard, je me retrouve sur un plateau de tournage avec lui. […] Cette expérience a été encore une fois riche en apprentissages. J’ai beaucoup discuté avec les acteurs pendant les pauses et j’ai beaucoup analysé leur jeu lorsque je n’avais pas une scène à tourner», a souligné Émie.

Bientôt de nouvelles aventures

En plus d’avoir pu ajouter une nouvelle participation à une production télévisuelle américaine à son curriculum vitae, Émie Morissette a obtenu un rôle dans une autre série.

Dans cette production de science-fiction basée sur l’univers de Gene Roddenberry, elle incarnerait une biologiste sur un vaisseau spatial, un rôle de plus grande envergure que ces précédentes expériences. Présentement, la jeune artiste veut se donner le temps de lire le scénario avant d’accepter ou pas la proposition.

Mais également, Émie Morissette n’oublie pas pour autant sa carrière d’artiste peintre. La fin de semaine dernière, elle présentait la deuxième édition de la Convention des Beaux-Arts de Lévis au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, un événement qui a réuni environ 200 artistes. 

Aussi, Émie Morissette ira à Paris en juin pour recevoir une médaille d’argent de l’Académie Arts-Sciences-Lettres. C’est en raison de sa présence à une exposition parisienne cet hiver que l’artiste de la région va recevoir cet honneur.

Les plus lus

449 marches déneigées au parc des Chutes-de-la-Chaudière

Mathieu Morissette, résident de Breakeyville, s’est donné comme défi de déneiger les marches du parc des Chutes-de-la-Chaudière, une opération qu’il a étirée sur trois jours et qu’il a terminée le 11 janvier dernier. C’est par souci d’assurer la sécurité des nombreux utilisateurs du parc, fermé l’hiver, que M. Morissette a effectué sa bonne action.

Suzanne Roy, une entrepreneure que rien ne pouvait arrêter

Femme d’affaires lévisienne à la tête d’une concession automobile jusqu’en 2018, Suzanne Roy est décédée le 26 décembre dernier. En partageant le récit de sa vie et son exceptionnel parcours, ses proches rendent hommage à celle «qui aimait avec tout son cœur».

COVID-19 : la hausse des nouveaux cas continue, 6 décès supplémentaires en Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 77 nouveaux cas et 6 décès supplémentaires en Chaudière-Appalaches, ce 28 janvier. Dans la province, le bilan fait état de 1 368 nouveaux cas et 39 décès.

Le parc de la Pointe-Benson ouvrira en 2022

L’aménagement du parc de la Pointe-Benson débutera au printemps prochain. Les nouvelles installations, qui ouvriront au public en 2022, ont été redessinées depuis le dévoilement du premier projet afin de mieux s’adapter à l’environnement naturel des lieux.

COVID-19 : moins de 500 cas actifs en Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 43 nouveaux cas et un décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches, ce 30 janvier. Dans la province, le bilan fait état de 1 367 nouveaux cas et 46 décès.

Le Grenier amorce le réaménagement de ses futurs locaux

C’est le 4 janvier dernier que les travaux permettant le réaménagement du sous-sol de l’église Christ-Roi en vue du déménagement du Comptoir alimentaire Le Grenier à cet endroit se sont amorcés. Le Journal de Lévis a eu droit, le 28 janvier, à une visite du chantier.

Quelques assouplissements aux mesures sanitaires en Chaudière-Appalaches

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 2 février, que certains assouplissements apportés aux mesures sanitaires entreront en vigueur partout dans la province, le 8 février prochain. Cependant, la Chaudière-Appalaches demeure une zone rouge et les résidents de la région devront encore respecter plusieurs mesures, dont le couvre-feu en vigueur de 20h à 5h.

Gilles Lehouillier réagit à la candidature de Stephan Dupont

En marge du conseil municipal du 25 janvier, le maire de Lévis a réagi à l’annonce d’un candidat indépendant dans le district de Pintendre. Gilles Lehouillier a également commenté la situation pandémique actuelle sur le territoire lévisien.

Rapport d’enquête du Manoir Liverpool rendu public «sous peu»

À la suite de son enquête interne concernant les manquements du Manoir Liverpool de Lévis lors du printemps 2020, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 3 février dernier, que son rapport sera rendu public «sous peu». Également, les exploitants de la résidence privée pour aînés (RPA) sont en processus de vente de l’établissement.

Le «coup de main» des policiers et des pompiers

Le 31 décembre, le Fonds Nancy Nadeau remettait à une jeune fille affectée par la perte d’un proche emporté par la maladie, une tablette afin de lui permettre de vivre sa passion pour le dessin. Cette initiative des pompiers et policiers lévisiens apporte depuis 2015 du réconfort à des personnes du territoire qui vivent des situations difficiles.