CRÉDIT : COURTOISIE

Après un passage remarqué dans la série Star Trek Continues (STC) cet automne, Émie Morissette (au centre sur la photo), la jeune artiste peintre bien connue à Lévis pour son École des Beaux-Arts, a récemment eu la chance de prendre part à une autre production américaine. En effet, c’est finalement en avril, à Los Angeles, que la jeune femme de 17 ans a tourné les scènes où son personnage évolue dans le court-métrage When The Trains Stops.

«Je suis pleine d’émotions. Je suis énervée, nerveuse et contente. Ça s’est super bien passé. Je suis revenue motivée à continuer dans ce domaine. Vous ne pouvez pas imaginer comme j’ai aimé mon expérience», a d’emblée partagé Émie Morissette, quelques jours après son retour au pays. 

Rappelons que When The Train Stops est un court-métrage mettant en scène un univers inspiré de La quatrième dimension (The Twilight Zone). Ce dernier devrait être diffusé sur les réseaux américains à l’automne et peut-être sur Netflix en 2019. Dans ce dernier, la jeune artiste incarne le personnage de Christine Lafont, une secrétaire juridique. 

C’est en raison de sa participation à STC qu’elle a obtenu un rôle dans When The Train Stops. L’équipe derrière STC est aussi celle derrière ce projet télévisuel. Séduits par la performance d’Émie Morissette dans son rôle de remplaçante aux commandes, ils ont offert cette autre chance à la jeune femme d’être au petit écran.

Et Émie Morissette a encore une fois profité de l’expérience pour en apprendre davantage sur la comédie. Sur le plateau de When The Trains Stops, l’adolescente a eu la chance de donner la réplique à John de Lancie, acteur américain bien connu pour son rôle de Q dans différentes séries Star Trek.

«C’est curieux de dire qu’il y a cinq ans, je me trouvais devant ma télé à écouter Star Trek avec mon père et à voir John de Lancie incarner Q. Et cinq ans plus tard, je me retrouve sur un plateau de tournage avec lui. […] Cette expérience a été encore une fois riche en apprentissages. J’ai beaucoup discuté avec les acteurs pendant les pauses et j’ai beaucoup analysé leur jeu lorsque je n’avais pas une scène à tourner», a souligné Émie.

Bientôt de nouvelles aventures

En plus d’avoir pu ajouter une nouvelle participation à une production télévisuelle américaine à son curriculum vitae, Émie Morissette a obtenu un rôle dans une autre série.

Dans cette production de science-fiction basée sur l’univers de Gene Roddenberry, elle incarnerait une biologiste sur un vaisseau spatial, un rôle de plus grande envergure que ces précédentes expériences. Présentement, la jeune artiste veut se donner le temps de lire le scénario avant d’accepter ou pas la proposition.

Mais également, Émie Morissette n’oublie pas pour autant sa carrière d’artiste peintre. La fin de semaine dernière, elle présentait la deuxième édition de la Convention des Beaux-Arts de Lévis au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, un événement qui a réuni environ 200 artistes. 

Aussi, Émie Morissette ira à Paris en juin pour recevoir une médaille d’argent de l’Académie Arts-Sciences-Lettres. C’est en raison de sa présence à une exposition parisienne cet hiver que l’artiste de la région va recevoir cet honneur.

Les plus lus

Les élections municipales minute par minute

C'est aujourd'hui que les Québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs élus municipaux. Comme à son habitude, le Journal de Lévis vous propose une couverture de cette journée décisive minute par minute afin que vous puissiez connaître les derniers développements de la fin de la campagne à Lévis ainsi qu'à Saint-Anselme et Saint-Michel-de-Bellechasse.

Une exception qui vire au cauchemar

Charlotte (nom fictif) est l’une des Québécoises qui peut profiter de l’exemption de porter le masque dans les lieux publics, en raison de sa condition médicale. Depuis juillet 2020, ce droit s’est transformé en chemin de croix pour la Lévisienne qui fait face à plusieurs refus dans des commerces de la région.

Beaumont fêtera en grand en 2022

C’est en présence de plusieurs partenaires et d’élus de la région que le comité organisateur des fêtes du 350e anniversaire de Beaumont a dévoilé, le 3 novembre, la programmation et le logo des festivités qui se dérouleront l’an prochain dans la municipalité bellechassoise.

Noyade à Breakeyville : un homme retrouvé dans sa piscine

Un homme de 54 ans à mobilité réduite a été retrouvé inanimé au fond de sa piscine samedi en fin d’après-midi, à Breakeyville.

Le Club de golf Beaurivage s’animera pour la saison hivernale

Les nouveaux propriétaires du Club de golf Beaurivage lanceront cet hiver la première programmation hivernale du club de golf situé à Saint-Étienne-de-Lauzon. Au menu, sentiers de patin, de raquette ainsi que pistes de ski de fond.

Loïc Mathieu prépare un nouveau cadeau pour le CPSL

Après avoir réuni plus de 4 000 $ pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la dernière Guignolée du Dr Julien, Loïc Mathieu récidive cet automne. Comme l’an dernier, l’adolescent lévisien récolte de nouveau des contenants consignés afin de supporter financièrement l’organisme basé dans le Vieux-Lévis.

Le Lab22 s’impliquera à l’École Marcelle-Mallet

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action jeunesse, le gouvernement du Québec annonçait que le Secrétariat de la jeunesse du Québec investira 3 M$ sur trois ans pour soutenir la démarche du Lab22 qui vise à accompagner et soutenir les écoles dans leur transition écologique, le 22 octobre dernier. 19 écoles du Québec, dont l’École Marcelle-Mallet, ont été sélectionnées pour participer à ce...

Une première pelletée de terre pour le pavillon d’enseignement préclinique de la Chaudière-Appalaches

Les travaux de construction du nouveau pavillon d’enseignement préclinique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur le site de l’Hôtel-Dieu de Lévis ont été inaugurés, le 4 novembre dernier. Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Danielle McCann, min...

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

10 ans pour la Maison de soins palliatifs du Littoral

En activité depuis le 11 novembre 2011, la Maison de soins palliatifs du littoral (MSPL) fêtera le 11 novembre prochain ses 10 ans. L’organisme, qui a pour mission d’accompagner les personnes en fin de vie, a réussi, lors de la dernière décennie, à aider aux alentours de 1 200 personnes et leur famille.