Il s’agissait du premier passage dans l’Ouest canadien pour Arnaud Lajoie. Il a trouvé les paysages magnifiques. COURTOISIE

Grâce à la fondation Sur la pointe des pieds, le Lévisien Arnaud Lajoie a pu participer à une expédition dans les Rocheuses canadiennes, en Alberta, entre le 15 et le 25 juillet. Cette expédition, spécialement conçue pour les jeunes de 19 à 29 ans en rémission d’un cancer, a permis à Arnaud Lajoie de mieux se connaître.

Arnaud Lajoie a pris connaissance de l’expédition grâce à son infirmière-pivot qui lui a proposé de s’inscrire. Lorsqu’il suivait ses traitements à l’Hôpital juif de Montréal, l’infirmière pivot connaissait déjà la fondation et a appris que l’expédition dans les Rocheuses se préparait.

Elle a immédiatement suggéré à Arnaud de s’y inscrire. Il a ensuite participé à un processus de sélection, qui visait à s’assurer que les participants seraient en mesure d’accomplir le défi malgré leur condition de santé. Les 13 jeunes, qui ont pris part à l’expédition, étaient en rémission de leur cancer, sauf deux qui terminaient leurs traitements.

Une expérience unique

Bien que l’expédition rassemblait des jeunes qui ont tous vécu une histoire semblable, chacun avec leur cancer, la maladie n’a pas été le point central du voyage. «C’était une belle expédition pour se surpasser. Après les traitements, on peut avoir peur de manquer d’énergie ou d’être trop fatigué, mais c’était le genre d’activité qui nous amène à nous dépasser. Et c’est une belle expérience, qui peut se refléter dans notre vie en général», a décrit Arnaud Lajoie.

Les participants ont fait preuve d’une grande entraide lors du voyage afin que tous puissent vivre pleinement l’expédition.

«J’ai vu des gens que je ne m’attendais jamais à voir escalader une montagne. On a séparé le poids des sacs à dos. C’était juste beau de voir ces personnes arriver au sommet de la montagne. C’est un beau parallèle avec la lutte contre le cancer. Je me souviens d’une d’entre elles, lorsqu’elle a atteint le sommet de la montagne, tout le monde était tellement content pour elle! On se serrait dans les bras. Certains avaient les larmes aux yeux. Dans son témoignage, elle a dit qu’elle a laissé son cancer au sommet de la montagne», a exprimé Arnaud Lajoie avec une empreinte d’émotion dans la voix.

Bien entendu, ces jeunes ont pu discuter librement de leur expérience avec la maladie.

«C’était la première fois que j’avais l’occasion de parler avec des personnes qui ont traversé les mêmes épreuves que moi. Ça nous évite de faire des mises en contexte et de peser nos mots. C’est vraiment bien que la fondation crée des occasions comme ça. Naturellement, on était amené à en parler un peu, mais je crois que ça nous a aidés à faire notre petit bout de chemin personnel au niveau de la rémission. C’est surtout ça que j’en ai tiré», a ajouté Arnaud Lajoie, qui a souffert d’un lymphome hodgkinien, une forme de cancer qui s’attaque au système immunitaire.

Pour Arnaud Lajoie, le cancer lui a permis d’évoluer comme personne. Il dit ne plus être la même personne, aujourd’hui à 24 ans, que lorsqu’il a eu son diagnostic à 21 ans.

«Je pense qu’avoir le cancer, c’est avoir l’occasion de faire un remaniement de soi-même. Autant du côté des relations avec les autres que comment on pense être perçu. Je pense que je suis moins à cheval sur certaines de mes valeurs et principes. J’ai pu prendre le temps de me définir, je me connais beaucoup plus qu’avant. Je suis plus en mode contemplatif et j’essaie de profiter de chaque instant», a conclu Arnaud Lajoie.

Les plus lus

COVID-19 : éclosion au Costco de Saint-Romuald

Par voie de communiqué, la Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 8 octobre, que 13 cas positifs de COVID-19 ont été découverts au sein du personnel du magasin Costco de Saint-Romuald.

COVID-19 : délestage à l'Hôtel-Dieu de Lévis

Par voie de communiqué, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 15 octobre, que l'Hôtel-Dieu de Lévis diminuera temporairement certains rendez-vous médicaux et opérations au bloc opératoire. La direction du CISSS-CA justifie sa décision par le fait que son personnel est fortement sollicité pour combattre des éclosions sur des unités de soi...

COVID-19 : nouveaux sommets de cas et d'hospitalisations en Chaudière-Appalaches

La Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet de nouveaux cas d'infection au coronavirus depuis le début de la crise sanitaire le printemps dernier. Hier, 68 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19 tandis que 32 personnes sont hospitalisées dans la région en raison du coronavirus, un autre triste sommet.

COVID-19 : la Chaudière-Appalaches atteint un nouveau sommet quotidien pour les nouveaux cas

Pour une deuxième journée consécutive, le nombre quotidien de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet. Hier, ce sont 73 résidents de la région qui ont appris qu'ils avaient contracté la maladie.

Unité mère-enfant de l’Hôtel-Dieu de Lévis : des adaptations nécessaires pendant la pandémie

L’Hôtel-Dieu de Lévis a réagi au texte d’une pétition qui dénonce la manière qu’a l’établissement d’appliquer les directives du ministère de la Santé au sein du service mère-enfant pour lutter contre les risques de transmission de la COVID-19 ainsi qu’aux propos tenus par la porte-parole du Regroupement Naissance-Renaissance, Sophie Mederi, qui est à l’origine de cette initiative.

COVID-19 : un nouveau décès et augmentation des hospitalisations en Chaudière-Appalaches

La Chaudière-Appalaches a enregistré une nouvelle baisse du nombre quotidien de nouveaux cas d'infection au coronavirus alors que 25 résidents de la région ont reçu un diagnostic positif dans la journée d'hier. Toutefois, la maladie a emporté une autre personne qui vivait dans la région et le nombre des hospitalisations a augmenté.

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

COVID-19 : plus de 70 nouveaux cas et 1 autre décès en Chaudière-Appalaches

Si la Chaudière-Appalaches n'a pas atteint un sommet de nouveaux cas comme lundi, 73 cas d'infection au coronavirus ont été découverts hier dans la région. De plus, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a rapporté, mercredi, qu'un autre résident de la Chaudière-Appalaches a succombé des suites de la COVID-19.

Pas de messes dans le Grand Lévis jusqu’à la fin du mois

Par voie de communiqué, les trois paroisses couvrant les quartiers de Lévis et Saint-Lambert-de-Lauzon, Saint-Jean-l’Évangéliste, Saint-Joseph-de-Lévis et Saint-Nicolas-de-Lévis, ont annoncé qu’elles ne tiendront pas de messes ni de regroupements de prière lors de la période de confinement partiel en zone rouge, en cours jusqu’au 28 octobre.

Un mois pour revivre l’histoire de Charny

Dans le cadre des Journées de la culture, la Corporation Charny Revit propose jusqu’au 25 octobre une programmation d’activités respectant les consignes de la Santé publique et mettant en valeur l’histoire de ce quartier lévisien.