Jamin Chtouki préfère l’humour aux «trucs sérieux», parce que dans la vie de tous les jours «on a déjà assez de tracas.» CRÉDIT : AUDE MALARET

Une comédie drôle et émouvante débarque sur la scène du Vieux Bureau de Poste (VBP), le 7 septembre. Présentée par les productions du Rire, la pièce de Alil Vardar, 10 ans de Mariage, est interprétée par les comédiens de la Comédie de Montréal, Audrée Southière et Jamin Chtouki.

Lisa et Alec fêtent leurs dix ans de mariage. Elle a tout prévu et organisé une soirée surprise avec souper et cadeaux. Lui a complètement oublié. Pire, il a choisi cette date pour demander le divorce. En dix tableaux, la pièce entraîne les spectateurs à travers le passé des deux personnages. De quiproquo en situation inattendue, l’histoire donne à voir des tranches de vie, faisant passer le public du rire aux larmes. 

Avec 10 ans de Mariage, les spectateurs retrouveront la marque du café-théâtre, un spectacle dans lequel les gens se retrouvent, autant que leurs voisins ou leur famille.

«C’est drôle, parce qu’on se reconnaît dans les personnages. Et on amuse le public par ces situations. On va susciter des rires, mais aussi des commentaires. Souvent même! La femme qui va dire : ‘‘Oui, c’est ça’’. Ou l’homme qui va taper le coude», raconte le comédien d’origine belge et installé à Montréal, Jamin Chtouki, de passage à Lévis. 

La pièce évoque aussi la rencontre du couple. «Ça nous ramène à nos propres rencontres de jeunesse avec nos amoureux ou nos amoureuses. Une petite dispute. Le premier enfant. On se retrouve dans toutes ces scènes de vie. De manière humoristique et drôle, on rend compte de tous les travers de ces situations. On les tourne en dérision.» 

Et la mise en scène mise sur la sincérité. «C’est important car, quand on parle de comédie, on pense souvent à faire le clown. Or, le clown n’est intéressant et efficace que s’il est juste», remarque le comédien. Avec peu de décor, deux cubes dans une boîte noire définie par des rideaux, la scénographie parvient, grâce à l’éclairage et au jeu des comédiens, à faire entrer le spectateur dans leur univers. 

«C’est une grande performance, assure Jamin Chtouki. Ce sont dix scènes, dans dix endroits différents, avec toujours les mêmes personnages, mais sans décor. Donc, il faut qu’en quelques secondes, les gens aient compris où ils sont et ce qu’il se passe, scène après scène.»

Et si le comédien a eu envie de jouer cette pièce, c’est pour la fin toute spéciale, qu’il ne dévoilera d’ailleurs pas au Journal. «Comment l’auteur a tourné la fin, c’est ce qui m’a fait dire : ‘‘Wow, je veux faire ce show’’. Je veux amener les gens scène par scène à cette fin à laquelle ils ne s’attendent pas.» 

Le genre du café-théâtre, il le pratique depuis plus de 25 ans. Après s’être produit en France et en Belgique, il a posé ses valises à Montréal. Jamin Chtouki est à la tête d’une salle de 200 places, la Comédie de Montréal, qui propose à l’année des comédies. Une dizaine de spectacles a été créée depuis l’ouverture en mai 2016. 

S’il aime autant l’humour, c’est parce qu’il est belge, dit-il. «Les trucs sérieux, j’ai essayé et ça ne marche pas. Je trouve qu’on a déjà assez de tracas dans la vie de tous les jours.»

Jamin Chtouki reviendra au VBP accompagné  de la comédienne Émilie Lajoie, le 14 octobre, avec une autre comédie. Réservation au vieuxbureaudeposte.com, dans la rubrique Spectacles, puis Spectacles en location.

Les plus lus

COVID-19 : Chaudière-Appalaches touchée inégalement par la 3e vague

La troisième vague de la pandémie de COVID-19 frappe bel et bien Chaudière-Appalaches, a confirmé la directrice régionale de santé publique de la Chaudière-Appalaches, la Dre Liliana Romero, lors d’une entrevue avec le Journal ce 31 mars. La région est toutefois divisée en deux zones, l’une sous contrôle, l’autre dans une situation critique.

Un laboratoire pharmaceutique de Lévis développe un remède contre la COVID-19

Angany, pharmaceutique franco-canadienne qui possède un laboratoire à Lévis, travaille présentement à l’élaboration d’un médicament qui permettrait de guérir et de prévenir la COVID-19. Complémentaire au vaccin, ce remède pourrait s’avérer très efficace pour lutter contre les variants.

Lévis resserrera sa réglementation sur les animaux

L’administration Lehouillier a présenté les détails de sa nouvelle réglementation sur les animaux de la Ville de Lévis qu’elle déposera lundi prochain. Entrant en vigueur le 19 avril prochain, l’ensemble de règles permettra la mise en place de plusieurs mesures afin «d’assurer davantage la sécurité des Lévisiens et le bien-être des animaux».

Mesures spéciales d'urgence : déception et colère au sein de la communauté lévisienne

La décision du gouvernement provincial d'imposer un reconfinement strict à Lévis afin d'endiguer la troisième vague de la pandémie de COVID-19 a été accueillie avec des sentiments mitigés par plusieurs intervenants lévisiens.

COVID-19 : importante hausse du nombre de cas en Chaudière-Appalaches

Le nombre journalier de cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 33 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

En classe avec de jeunes entrepreneurs

Les sept élèves de la classe de langage du deuxième cycle du pavillon Maria-Dominique de l’École Notre-Dame-d’Etchemin se sont lancés en affaires au mois de novembre passé. Accompagnés de leur enseignante, Marie-Joëlle Vézina, et de l’éducatrice spécialisée de la classe, Marilyn Huppé-Gagné, les élèves de l’école primaire de Saint-Romuald ont créé la Jouet-Thèque.

COVID-19 : important bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La pandémie semble prendre de nouveau de l'ampleur en Chaudière-Appalaches, alors que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts dans la région a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 67 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le corona...

COVID-19 : 136 nouveaux cas et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

La troisième vague de la pandémie continue de prendre de l'ampleur dans la région. Selon les données publiées dimanche par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS), 136 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. De plus, un nouveau décès lié à la COVID-19 a été enregistré dans la région.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : légère augmentation des nouveaux cas et un nouveau décès dans la région

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 51 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, un résident de la région a récemment succombé des suites d'une infection au coronavirus, une première depuis p...