Le Bunker de la science offre une expérience hors du commun pour les individus de tous les âges. CRÉDIT : JOËL LEBLANC

Situé à Lévis, tout près de la traverse Québec-Lévis, le Bunker de la science a pignon sur rue depuis juillet 2017. Le Bunker est une initiative des entrepreneurs Joël Leblanc et David Bertrand qui ont comme mission de rehausser la culture scientifique auprès des Québécois. Cette entreprise offre des immersions scientifiques pour les plus petits jusqu’aux plus grands.

Soudainement, on se retrouve dans un univers post-apocalyptique. La Terre a été dévastée par une Troisième Guerre mondiale expéditive et quasi inexplicable. Il ne reste que quelques humains sur la planète et les ressources sont de plus en plus limitées. On découvre le Bunker dans lequel des laboratoires de chimie et de physique clandestins se trouvent.

Et on doit s’assurer de développer des solutions pour survivre dans cet environnement hostile et désert avec les connaissances scientifiques que l’on possède. C’est cette expérience qui nous attend entre les murs du Bunker.

Joël Leblanc, cofondateur du Bunker, souhaitait aborder la science d’un œil différent.

«J’ai pour mon dire que l’enseignement des sciences se fait à l’école. Donc, ce n’est pas vraiment ce qu’on propose. C’est avant tout une aventure. Il y a suffisamment d’endroits où la science est plate, nous on a décidé de jouer la carte de la rendre trippante», a expliqué M. Leblanc.

Située sur la rue Saint-Laurent à Lévis, l’entreprise offre des services adaptés à toute sa clientèle, c’est-à-dire des scénarios pour les écoles primaires, d’autres pour les élèves du secondaire et la famille, des fêtes d’enfants, des soirées animées et même de la consolidation d’équipe.

Un concept unique

Ce concept difficilement comparable comprend deux scénarios permanents : le laboratoire de chimie et le laboratoire de physique. Les participants peuvent aussi prendre part à certaines missions spéciales offertes de façon temporaire. Si plusieurs ont tenté d’expliquer l’expérience qu’ils ont vécue là-bas, peu sont capables de comparer le concept.

«Les gens souvent tentent de nous comparer à des jeux d’évasions, on a quelques ressemblances, mais notre produit est assez unique, a affirmé le cofondateur. Le Cosmodôme à Laval est peut-être ce qui nous ressemble le plus, mais adapté à l’exploration spatiale.»

Selon l’entrepreneur, le besoin était présent et il n’était pas que «pour la région, c’était un besoin décelé dans la société». L’équipe avait des vues un peu plus petites au début du projet, mais la demande a explosé.

«D’abord, on voulait que ce soit destiné à des groupes scolaires du secondaire, mais on s’est rapidement rendu compte qu’il y avait une demande. Donc, on s’est adapté pour inviter le plus de gens possible à venir vivre l’expérience», a rappelé M. Leblanc.

À la quête d’un centre de la science

L’entreprise a des visées expansionnistes, elle souhaite établir un nouveau Bunker dans la région de Montréal dès l’année prochaine. De plus, l’équipe du Bunker voit l’entreprise continuer de croître à Lévis.

«On aimerait bien développer un bunker de la biologie ou de la biochimie d’ici l’année prochaine, on a l’espace pour le faire. Graduellement, on est en train de faire naître un centre de la science, c’est un peu ça notre rêve» a conclu l’entrepreneur.

Les plus lus

Les élections municipales minute par minute

C'est aujourd'hui que les Québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs élus municipaux. Comme à son habitude, le Journal de Lévis vous propose une couverture de cette journée décisive minute par minute afin que vous puissiez connaître les derniers développements de la fin de la campagne à Lévis ainsi qu'à Saint-Anselme et Saint-Michel-de-Bellechasse.

Une exception qui vire au cauchemar

Charlotte (nom fictif) est l’une des Québécoises qui peut profiter de l’exemption de porter le masque dans les lieux publics, en raison de sa condition médicale. Depuis juillet 2020, ce droit s’est transformé en chemin de croix pour la Lévisienne qui fait face à plusieurs refus dans des commerces de la région.

Beaumont fêtera en grand en 2022

C’est en présence de plusieurs partenaires et d’élus de la région que le comité organisateur des fêtes du 350e anniversaire de Beaumont a dévoilé, le 3 novembre, la programmation et le logo des festivités qui se dérouleront l’an prochain dans la municipalité bellechassoise.

Noyade à Breakeyville : un homme retrouvé dans sa piscine

Un homme de 54 ans à mobilité réduite a été retrouvé inanimé au fond de sa piscine samedi en fin d’après-midi, à Breakeyville.

Le Club de golf Beaurivage s’animera pour la saison hivernale

Les nouveaux propriétaires du Club de golf Beaurivage lanceront cet hiver la première programmation hivernale du club de golf situé à Saint-Étienne-de-Lauzon. Au menu, sentiers de patin, de raquette ainsi que pistes de ski de fond.

Loïc Mathieu prépare un nouveau cadeau pour le CPSL

Après avoir réuni plus de 4 000 $ pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la dernière Guignolée du Dr Julien, Loïc Mathieu récidive cet automne. Comme l’an dernier, l’adolescent lévisien récolte de nouveau des contenants consignés afin de supporter financièrement l’organisme basé dans le Vieux-Lévis.

Le Lab22 s’impliquera à l’École Marcelle-Mallet

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action jeunesse, le gouvernement du Québec annonçait que le Secrétariat de la jeunesse du Québec investira 3 M$ sur trois ans pour soutenir la démarche du Lab22 qui vise à accompagner et soutenir les écoles dans leur transition écologique, le 22 octobre dernier. 19 écoles du Québec, dont l’École Marcelle-Mallet, ont été sélectionnées pour participer à ce...

Une première pelletée de terre pour le pavillon d’enseignement préclinique de la Chaudière-Appalaches

Les travaux de construction du nouveau pavillon d’enseignement préclinique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur le site de l’Hôtel-Dieu de Lévis ont été inaugurés, le 4 novembre dernier. Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Danielle McCann, min...

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

10 ans pour la Maison de soins palliatifs du Littoral

En activité depuis le 11 novembre 2011, la Maison de soins palliatifs du littoral (MSPL) fêtera le 11 novembre prochain ses 10 ans. L’organisme, qui a pour mission d’accompagner les personnes en fin de vie, a réussi, lors de la dernière décennie, à aider aux alentours de 1 200 personnes et leur famille.