CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Un nuage acoustique s’élève au dessus des 60 musiciens de l’Orchestre symphonique de Lévis depuis cet été. Installée dans le chœur de l’église Saint-David-de L’Auberivière, la nouvelle structure améliore l’environnement sonore en corrigeant la réverbération du son.

En 2013, l’Orchestre symphonique de Lévis trouvait finalement un lieu permanent où s’établir. L’espace symphonique situé dans l’église Saint-David-de L’Auberivière était né.

Avant de s’installer à Saint-David, les musiciens répétaient dans la salle de musique du Collège de Lévis, mais donnaient leurs concerts dans l’église Notre-Dame. Ces changements de lieu occasionnaient des frais de déménagement qui finissaient par peser sur l’organisation. 

Quand la proposition de la Fabrique est arrivée, elle ne pouvait pas mieux tomber. D’autant que le chœur de l’église n’était plus utilisé par le curé qui s’était rapproché des fidèles dans la nef. 

«On avait carte blanche pour faire les travaux et des réaménagements. On a fait refaire le plancher, on a fait construire les estrades. C’est devenu une salle de concert. L’église a cette grosseur parfaite pour nous, ni trop grande ni trop petite», se souvient le chef d’orchestre Gilles Auger.

L’orchestre né en 1985 possède désormais ses bureaux, une salle de réunion et répète toutes les semaines dans sa salle de concert. Ce lieu unique lui permet surtout de ne plus avoir à faire de réajustement sonore lors des changements de lieux.

Beaucoup d’écho

«On arrive ici, on commence à jouer. On était tout excités et là, on réalise qu’il y a vraiment beaucoup d’écho, raconte-t-il. On s’attendait à ça. Mais, ça n’a pas été long avant que le public dise, ça sonne bien, mais des fois le son est flou. On perd des détails.»

Le projet de faire une une coquille pour rediriger le son de l’orchestre dans l’église voit alors le jour. Une étude de l’acoustique de l’église est réalisée par une entreprise spécialisée qui fait un diagnostic précis à l’aide d’outils technologiques. 

«Les ingénieurs nous ont dit que le son dans le cœur nous tournait autour, qu’il ne s’en allait pas dans l’église, c’est sûr qu’il s’en va un peu, mais que le son restait prisonnier à cause de la forme du chœur», explique Gilles Auger.

320 000 $ d’investissement 

Les experts en acoustique proposent une solution et annoncent la facture, plus de 400 000 $. Un comité est créé au sein du conseil d’administration de l’orchestre afin de concrétiser le projet.

L’investissement final de 320 000 $ a été financé par la Ville à hauteur de 200 000 $, le Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) pour un montant de 100 000 $ et 20 000 $ sont recueillis par la campagne de financement Achetez vos décibels de l’Orchestre symphonique de Lévis, toujours en cours.

18 panneaux et des rideaux

Installé au-dessus de la scène, le nuage acoustique est composé de 18 panneaux. Des rideaux acoustiques ont aussi été ajoutés sur les côtés et au fond de l’église. Ces éléments, qui optimisent la qualité du son, ont été pensés pour s’intégrer à l’architecture de l’église, grâce à leur couleur et la transparence des panneaux.

Depuis septembre, les musiciens répètentdonc sous la nouvelle infrastructure.

«C’est comme si tout à coup, tu as une chaussure à la bonne pointure, alors qu’avant tu étais tout pris dans les souliers et tu avais mal au pied», se réjouit Gilles Auger. 

Les premiers spectateurs ont pu entendre la différence lors des Journées de la culture pendant lesquelles l’orchestre invite petits et grands à s’asseoir parmi les musiciens.

«Le public a trouvé que ce n’était plus la même chose. Le son de l’orchestre prend une ampleur qu’on n’avait pas. Avant, c’est comme si tout avait été dans la brume, alors que là, tout à coup, la lumière arrive.» 

Un concert inaugural le 8 décembre

L’Orchestre symphonique de Lévis donnera son premier concert de la saison, Venez chanter Noël avec nous, le 8 décembre. Sous le nuage, des œuvres de Mercure, Rimsky et Korsakov, Ravel ainsi qu’Auger sont auprogramme. 

Deux autres concerts seront présentés l’année prochaine (9 mars et 26 mai), précédés d’une répétition publique gratuite le jeudi (28 février et 9 mai). Un atelier de direction d’orchestre se tiendra aussi en public (18 et 19 mai). 

Information et réservation au oslevis.org et au 418 603-3138.

Les plus lus

La RPA Seigneurie de Lévy fermera ses portes

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé au Journal, le 21 janvier, que la résidence privée pour aînés (RPA) La Seigneurie de Lévy, située dans le quartier Lévis, fermera ses portes le 22 septembre prochain.

Tempête hivernale : plusieurs services fermés

En raison de la tempête hivernale qui frappe actuellement la région, plusieurs services publics ont été fermés.

Leïla se pointe le bout du nez en premier à l’Hôtel-Dieu de Lévis

C’est à 1h19 le 1er janvier dernier que l’Hôtel-Dieu de Lévis a accueilli son premier bébé de l’année. Leïla Leblond est née d’une césarienne à 8,4 lbs au grand plaisir de ses parents, Jany Boulay Émond et Manuel Leblond, et de son grand frère, Owen.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 4 janvier 2023

Que cette nouvelle année qui vient d’ouvrir ses portes vous apporte le bonheur, la joie et la bonne santé et que chacun des jours de cette nouvelle année soit pour vous comme un beau cadeau et que tous vos vœux de 2023 se réalisent et que cette année, soit en tous points exquise. Et merci de continuer de supporter le Journal de Lévis. Bonne année!

Vers une grève de plusieurs jours à la STLévis?

Par voie de communiqué, le Syndicat des chauffeurs d'autobus de la Rive-Sud (CSN), le groupe qui représente les conducteurs de la Société de transport de Lévis (STLévis), a partagé, le 11 janvier, son désir d'accentuer ses moyens de pression. En raison de «l'impasse» dans les négociations afin de renouveler la convention collective des chauffeurs d'autobus, le syndicat prévoit déclencher une grève...

Un doublé pour les Chevaliers

Malgré le départ de plusieurs joueurs clés de l’alignement en raison de leur promotion dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, les Chevaliers de Lévis n’ont pas été ralentis au cours de la dernière semaine d’activités et ont remporté leurs deux affrontements de la semaine face aux Élites de Jonquière et aux Estacades de Trois-Rivières, les 11 et 15 janvier derniers. La formation lévisienn...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 11 janvier 2023

Je souhaite à notre députée des Chutes-de-la-Chaudière et ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Martine Biron (1re photo), beaucoup de voyages à l’étranger pour nous faire rayonner et du succès dans tous vos divers dossiers.

Chronique historique - La Coopérative d’habitation de Lévis

La chronique historique d’octobre 2022 qui portait sur la Société de construction permanente de Lévis et de l’éphémère Société de construction mutuelle de Lévis nous permet de nous souvenir d’une expérience plus récente, soit celle de la Coopérative d’habitation de Lévis aux débuts des années 1950. Projet qui fera sortir de terre un quartier complet sur les hauteurs de Lévis.

Deux feux prennent naissance dans des garages

Les pompiers du Service de sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) ont connu un matin occupé ce 27 janvier. Ils ont été appelés à intervenir à deux reprises alors qu’un feu a pris naissance dans un garage attaché à une maison de Charny ainsi qu’un autre également dans un garage attaché à une maison de Saint-Nicolas.

Effectif infirmier en hausse en Chaudière-Appalaches

Au 31 mars 2022, Chaudière-Appalaches comptait 3 % plus d’infirmiers et d’infirmières en emploi par rapport à la même période l’an dernier. C’est le double du taux pour l’ensemble du Québec (1,5 %). C’est l’une des informations qui ressort du plus récent portrait statistique présenté le 22 novembre par l’Ordre des infirmiers et infirmières du Québec (OIIQ).