Andréanne Béland sera la duchesse de Lévis lors de la dixième Revengeance des duchesses qui se déroulera du 1er au 15 février prochain. CRÉDIT : MORGANE CG

Pour la dixième édition de la Revengeance des duchesses, Andréanne Béland, Lévisienne d’adoption, représentera le duché de Lévis. Sous le nom d’Andréanne Virgule duchesse, elle offrira aux citoyennes et citoyens une visite guidée de la ville à travers ses yeux.

Pour la duchesse de Lévis, la Revengeance est un événement où la prise de parole des femmes est le clou du spectacle. «C’est considéré comme un événement féministe off Carnaval (de Québec). On veut se réapproprier nos quartiers et nos villes avec les citoyens et citoyennes. Les duchesses du Carnaval ont souvent été critiquées de ne pas prendre la parole. Nous à la Revengeance, c’est ça qu’on nous permet de faire», analyse-t-elle.

L’événement se déroule du 1er au 15 février prochain. Chacune des sept duchesses devra alimenter un blogue. De plus, des tables rondes, des discussions, des conférences et diverses activités à saveur féministe seront organisées par les duchesses.

La metteure en scène, entraîneure d’improvisation, comédienne, auteure et poète s’est lancée dans l’aventure après y avoir réfléchi quelques années. «Je côtoie d’anciennes duchesses de la Revengeance depuis longtemps, ça a toujours tourné autour de moi. Cette année, j’ai décidé de ne plus m’autocensurer et de faire preuve d’audace», lance-t-elle fièrement.

Les duchesses ont pour mission de s’approprier leur duché et Andréanne a bien l’intention de devenir propriétaire de Lévis pour deux semaines. «Le thème, c’est la ville est à nous. Je ne suis pas propriétaire, je suis locataire dans la vie. Pendant cet événement, je deviens propriétaire de la ville et je veux amener les gens à visiter Lévis. Pendant deux semaines, je deviens guide touristique!», souligne la duchesse.

L’origine de son nom de duchesse, Andréanne Virgule duchesse, est très claire à ses yeux. C’est une corde de plus à ses expériences de vie. «La virgule, c’est pour souligner qu’on m’a souvent dit que je ne pouvais pas faire la job que je fais, c’est-à-dire, avoir plusieurs jobs. Ce qui revient le plus dans mon CV, c’est la virgule. Je suis metteure en scène, virgule, auteure, virgule, comédienne, virgule, coach, etc. Je rajoute une virgule avec le titre de duchesse», explique-t-elle.

Qui deviendra reine?

Pour la duchesse de Lévis, l’important n’est pas de gagner au sein des duchesses, mais plutôt de former une force de frappe et d’offrir une tribune aux femmes. 

Elle assure que tout ce qu’elle organisera ou écrira sera à son image. «Je suis une poète qui a grandi dans un garage, donc c’est moi que j’offre et rien d’autre. Je vais me duchesser pour deux semaines. C’est une tribune écrite, pas formatée du tout et ça a une limite dans le temps. Ça va me permettre de me botter la plume», de s’exprimer la duchesse sur ses ambitions.

Selon la Virgule duchesse, le couronnement d’une reine est plutôt un jeu. «Le but au final, c’est de faire les meilleurs écrits possibles. On veut faire des prises de parole à sept aussi. Pour moi, c’est un show, une mise en scène, je ne cherche pas à devenir reine, mais à offrir le meilleur de moi», conclut-elle.

Les plus lus

COVID-19 : Chaudière-Appalaches touchée inégalement par la 3e vague

La troisième vague de la pandémie de COVID-19 frappe bel et bien Chaudière-Appalaches, a confirmé la directrice régionale de santé publique de la Chaudière-Appalaches, la Dre Liliana Romero, lors d’une entrevue avec le Journal ce 31 mars. La région est toutefois divisée en deux zones, l’une sous contrôle, l’autre dans une situation critique.

Un laboratoire pharmaceutique de Lévis développe un remède contre la COVID-19

Angany, pharmaceutique franco-canadienne qui possède un laboratoire à Lévis, travaille présentement à l’élaboration d’un médicament qui permettrait de guérir et de prévenir la COVID-19. Complémentaire au vaccin, ce remède pourrait s’avérer très efficace pour lutter contre les variants.

Lévis resserrera sa réglementation sur les animaux

L’administration Lehouillier a présenté les détails de sa nouvelle réglementation sur les animaux de la Ville de Lévis qu’elle déposera lundi prochain. Entrant en vigueur le 19 avril prochain, l’ensemble de règles permettra la mise en place de plusieurs mesures afin «d’assurer davantage la sécurité des Lévisiens et le bien-être des animaux».

Mesures spéciales d'urgence : déception et colère au sein de la communauté lévisienne

La décision du gouvernement provincial d'imposer un reconfinement strict à Lévis afin d'endiguer la troisième vague de la pandémie de COVID-19 a été accueillie avec des sentiments mitigés par plusieurs intervenants lévisiens.

COVID-19 : importante hausse du nombre de cas en Chaudière-Appalaches

Le nombre journalier de cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 33 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

En classe avec de jeunes entrepreneurs

Les sept élèves de la classe de langage du deuxième cycle du pavillon Maria-Dominique de l’École Notre-Dame-d’Etchemin se sont lancés en affaires au mois de novembre passé. Accompagnés de leur enseignante, Marie-Joëlle Vézina, et de l’éducatrice spécialisée de la classe, Marilyn Huppé-Gagné, les élèves de l’école primaire de Saint-Romuald ont créé la Jouet-Thèque.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : 136 nouveaux cas et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

La troisième vague de la pandémie continue de prendre de l'ampleur dans la région. Selon les données publiées dimanche par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS), 136 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. De plus, un nouveau décès lié à la COVID-19 a été enregistré dans la région.

COVID-19 : important bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La pandémie semble prendre de nouveau de l'ampleur en Chaudière-Appalaches, alors que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts dans la région a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 67 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le corona...

COVID-19 : légère augmentation des nouveaux cas et un nouveau décès dans la région

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 51 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, un résident de la région a récemment succombé des suites d'une infection au coronavirus, une première depuis p...