Les Chevaliers de Lévis ont forcé la tenue d’un match ultime dans le cadre de la demi-finale des séries éliminatoires les opposant aux Lions du Lac Saint-Louis. CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Dans le cadre de la demi-finale des séries éliminatoires de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, les Chevaliers de Lévis affrontent les Lions du Lac Saint-Louis. Après une victoire et une défaite à l’aréna de Charny, la formation lévisienne se dirigeait au domicile des Lions pour les matchs 3 et 4 de la série 3 de 5, les 22 et 24 mars derniers.

Pour le troisième affrontement de la série, les Chevaliers se devaient de remporter sinon ils tireraient de l’arrière pour la première fois depuis les présentes séries éliminatoires.

Dans un match très serré et exécuté avec brio par les deux formations, la troupe de Mathieu Turcotte, entraîneur-chef des Chevaliers, s’est butée, encore une fois, au gardien de but des Lions, Devon Levi, qui excelle depuis le début de la série. Pas moins de 65 tirs de la formation lévisienne ont été dirigés vers le cerbère adverse qui n’a cédé qu’une seule fois lors de la rencontre.

Matt Choupani, attaquant des Lions, a enfilé l’aiguille à deux reprises et Joshua Roy, attaquant des Chevaliers, a marqué le seul but des siens. Le match s’est soldé par la marque de 2 à 1 en faveur de la formation du Lac Saint-Louis qui a alors pris une sérieuse option pour la victoire de cette demi-finale.

«On avait tous l’impression qu’on méritait peut-être un meilleur sort, mais on devait être plus opportunistes sur nos chances de marquer. J’ai senti toute la pression de la saison sur les épaules des joueurs lors du match», a résumé l’entraîneur-chef des Chevaliers.

Pas question de mourir pour les Chevaliers

La formation lévisienne s’est présentée au quatrième affrontement de la série posée et prête à tout. «On a senti un groupe en mission qui n’était pas stressé», a remarqué Mathieu Turcotte.

En effet, les Chevaliers ont ouvert la marque dès le début du match et sont rentrés au vestiaire avec l’avance d’un but.

Puis, Joshua Roy a doublé l’avance des siens au cours du deuxième tiers. Sauf que les Lions ont répliqué alors qu’il ne restait qu’une minute au compteur. Ils ont marqué deux buts en 51 secondes pour ramener les deux formations à la case départ.

La troisième période était plus que cruciale pour les Chevaliers. Ils ont déjoué Devon Levi à deux reprises et marqué dans un filet désert pour forcer la tenue d’un match ultime. «Les gars ont bien répondu et démontré beaucoup de caractère. On jouait comme à l’habitude et ça a paru», a analysé le commandant des Chevaliers.

Le dernier affrontement de la série se déroulera à l’aréna de Charny, domicile des Chevaliers, à 19h30, le 26 mars prochain. Mathieu Turcotte s’attend au match le plus intense de la saison. «En tant qu’entraîneur et joueur de hockey, on coache et on joue pour ces moments-là! Les gars ont hâte que ça commence», a-t-il conclu.

Les plus lus

Le déconfinement de 1918 à Lévis

Dans une chronique publiée dans le Wall Street Journal du 30 avril dernier, la chroniqueuse américaine Peggy Noonan constate qu'il n'est pas facile d'analyser les conséquences de la pandémie de grippe espagnole de 1918. Qu'en est-il pour Lévis?

COVID-19 : nouvelles mesures prises par Lévis

Plusieurs services de la Ville ont été modifiés pour répondre aux besoins des Lévisiens. Un rappel a également été fait sur les équipements ouverts et les consignes à respecter.

Un virus créé par les humains? Faux

La théorie selon laquelle le SRAS-CoV-2 serait issu de manipulations génétiques a fait l’objet de plusieurs rumeurs depuis le début de la pandémie. La plus récente souligne une soi-disant similitude avec le virus responsable du sida, ce qui démontrerait sa création en laboratoire. Pourtant, des milliers d’analyses de son génome, à travers le monde, conduisent à une origine naturelle. Le Détecteur ...

L'après-pandémie de 1918 à Lévis

Après un mois d'octobre 1918 catastrophique à Lévis avec au-delà de 50 décès et le quart de la population infectée par la grippe espagnole, la vie courante reprend de manière étonnamment rapide par la suite. À peine deux mois plus tard, soit le 28 décembre, Pierre-Georges Roy rapporte que l'église Notre-Dame «est littéralement remplie» pour les «imposantes funérailles» de l'épouse d'Onésime Carrie...

COVID-19 : un nouveau cas confirmé à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un autre Lévisien a reçu, au cours des 24 dernières heures, un résultat positif à la suite d'un test de dépistage du nouveau coronavirus.

Quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus à Lévis

Quatre nouveaux cas confirmés de la COVID-19 ont été constatés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Tous ces cas touchent des Lévisiens.

COVID-19 : trois nouveaux cas confirmés à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, lundi, que trois Lévisiens ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : deux cas confirmés de plus à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir, mardi, que deux Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Un saut dangereux au parc des Chutes-de-la-Chaudière

Malgré la dangerosité de ce qu'il qualifie de «cascade», qui aurait pu entraîner de graves blessures voire la mort, un jeune homme s’est filmé en train de sauter de la passerelle du parc des Chutes-de-la-Chaudière. Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) met en garde toute personne tentée de reproduire ce saut qui met la vie de son auteur en péril.

COVID-19 : trois nouveaux cas à Lévis

Dans son plus récent bilan sur l'évolution de l'épidémie de la COVID-19 dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir que trois autres Lévisiens ont été infectés par le nouveau coronavirus.