De gauche à droite : Benoit Caron, directeur général de la Caisse de Lévis, Steve Dorval, conseiller municipal de Notre-Dame, Julie Malo-Sauvé, Hydro-Québec, ainsi que Geneviève Delisle-Thibeault et Charles Hugo Maziade de la Bourse du carbone Scol'ERE.

Une fin de semaine d’activités pour toute la famille fera découvrir les gestes respectueux de l’environnement au quai Paquet à Lévis, les 15 et 16 juin. Un spectacle gratuit, alliant magie, danse et science, sera présenté le samedi soir.

Pendant les 24 heures Scol’Ere, petits et grands pourront faire de l’escalade, assister à des tours de magie, devenir des champions du recyclage, profiter de l’espace lecture et essayer des voitures électriques. Les 15 et 16 juin prochain, le quai Paquet accueillera la première édition de l’événement dédié à l’écoresponsabilité, organisé par l’organisme lévisien Coop FA.

Le samedi soir, la magie, la danse et la science seront réunies sur une même scène. Le spectacle Plein la vue, plein les oreilles sera présenté en plein air. À l’affiche de cette unique représentation, le Bunker de la science, les magiciens Billy et Manu et le Studio de danse Hypnose.

«Le quai Paquet aujourd’hui, c’est un lieu qui a été revitalisé par la Ville de Lévis, c’est un lieu symbolique et une porte d’entrée de la ville. Accueillir des activités écoresponsables sur ce site, c’est extraordinaire. Évidemment les demandes fusent pour le quai Paquet et il faut choisir. Vous aviez le projet qui a rendu la Ville de Lévis enthousiaste», a souligné le conseiller municipal de Notre-Dame, Steve Dorval. La municipalité est en effet partenaire de l’événement.

125 jeunes venus de partout au Québec

Aux côtés du grand public, cette première édition des 24 heures Scol’Ere accueillera 5 classes, dont une classe de Lévis, parmi les 250 au Québec qui participent à la Bourse du Carbone Scol’Ere.

Ce programme éducatif de dix heures se compose d’ateliers réalisés en classe afin d’expliquer les changements climatiques et les gaz à effet de serre, tout en sensibilisant les participants à l’impact de leurs choix de consommation. Les jeunes et leur famille sont aussi incités à réaliser des défis écoresponsables dans leur quotidien.

«Les 24 heures Scol’Ere, c’est le grand prix qui va être offert aux classes qui participent à la Bourse du carbone Scol’Ere. On voulait que ces jeunes aient un événement pour les féliciter de leur engagement pour l’écoresponsabilité. C’est vraiment pour remercier, souligner et rendre fiers les jeunes qui passent à l’action», présente Charles-Hugo Maziade, le directeur de la Bourse du Carbone Scol’Ere.

Ce sont ainsi 125 jeunes de 9 à 12 ans qui participeront à des ateliers sur l’eau, la chimie ou encore le vélo et tenteront de remporter le Ballon carbone d’or en cumulant le plus de Ballons carbones possibles et donc le plus de points. Pour participer, les classes doivent déposer leur candidature et montrer les actions écoresponsables mises en place.  Par la suite, un tirage au sort départagera les écoles qui répondent aux critères de sélection.

«Ça fait déjà sept ans que Desjardins est associé au projet de la Bourse du carbone Scol’Ere. Ce partenariat a forte valeur coopérative s’inscrit dans notre stratégie pour faire face aux changements climatiques, diminuer notre emprunte carbone et contribuer à une économie plus verte», a souligné Benoit Caron, le directeur général de la Caisse Desjardins de Lévis qui soutient l’événement.

Les plus lus

Incendie mortel à Lévis

Un aîné de 88 ans est décédé à la suite d'un incendie survenu dans une maison du quartier Lévis, en fin de journée mercredi.

Vivre la magie de Noël à Pintendre

Bien connu dans la région pour ses sapins et ses décorations de Noël disponibles dans les quincailleries, Sapins Goupil bonifie cette année sa gamme de services en vue du temps des Fêtes. Grâce à son nouveau village de Noël, les gens de la région pourront s’imprégner de l’ambiance de la fête familiale tout en pouvant aller couper eux-mêmes leur sapin chez le producteur établi à Pintendre.

Des vestiges lévisiens à Sainte-Claire

Depuis près de 70 ans, une partie de l’histoire de Lévis se retrouve dans un édifice commercial de Sainte-Claire, dans Bellechasse. Depuis les années 50, des anciennes pièces du pont Garneau, qui permettait d’enjamber la rivière Chaudière près de la marina de Saint-Romuald, font partie de la structure du bâtiment qui abrite les activités d’Isolation Morin et Jos Morin.

PREM 2023 : 24 nouveaux médecins de famille en Chaudière-Appalaches

C’est en septembre dernier que le ministère de la Santé et des Services sociaux dévoilait les plans régionaux d’effectifs médicaux (PREM) pour la prochaine année. En Chaudière-Appalaches, ce sont 24 nouveaux médecins de famille, dont 16 nouveaux facturants et 8 déjà en pratique, qui viendront prêter main-forte au système de santé régional.

Vers un débrayage à la STLévis

N’étant pas régis par la Loi sur les services essentiels et sans convention collective depuis quelques mois, les quelque 110 chauffeurs de la Société de transport de Lévis (STLévis) prévoient mener une grève de 24 heures, le lundi 14 novembre prochain.

Loïc Mathieu travaille de nouveau à faire une différence

Pour une troisième année, Loïc Mathieu, un adolescent lévisien, poursuit sa quête de contenants consignés afin de faire un beau cadeau au Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la Guignolée du Dr Julien. Jusqu’à maintenant, il a pu réunir environ 5 000 $ pour l’organisme grâce à sa collecte et il n’entend pas s’arrêter d’ici décembre.�

Problèmes d’eau au Domaine Val-des-Bois : les résidents devront quitter d’ici la fin 2024

En raison de problématiques reliées aux infrastructures d’eaux potable et usée, les 14 maisons mobiles du Domaine Val-des-Bois devront être expropriées d’ici la fin 2024. À bout de solutions, la Ville de Lévis a présenté cette «difficile» décision aux résidents du parc de maisons mobiles lévisiens et s’engage à acquérir les terrains ainsi que fournir de l’aide financière et psychologique à ces fam...

Opération Nez rouge : le satellite de Lévis reprend du collier

Le satellite lévisien de l’Opération Nez rouge reprendra ses activités à la fin du mois de novembre a annoncé Alliance-Jeunesse, l’organisme qui a pris en charge l’organisation du service cette année, accompagné de Pierre Boulanger, administrateur à la Caisse Desjardins de la Chaudière, Stéphanie Caron, porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), Geneviève Guillemette, coordonna...

Sortie de route sur la route des Rivières

Les policiers du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont été dépêchés sur la route des Rivières dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon après qu’un véhicule utilitaire sport (VUS) aurait effectué une sortie de route, ce 8 novembre au matin.

Bâtir l’histoire du milieu communautaire lévisien

Dans le cadre des 30 ans de la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis et de la Semaine nationale de l’action communautaire, la CDC de Lévis en a profité pour dévoiler un long travail qui lui a permis de retracer l’histoire du milieu communautaire lévisien ainsi que de reconnaître les efforts de ses bâtisseurs, lors d’une soirée tenue le 20 octobre dernier.�