Chaudière-Appalaches fera partie des quatre régions tests qui pourront bénéficier de la plateforme Agir tôt afin d’intervenir auprès des enfants souffrant de troubles de développement.

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux du gouvernement provincial, Lionel Carmant, a annoncé l’octroi d’un montant de 2 399 100 $ au Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches afin de mettre en place la plateforme Agir tôt qui permettra le dépistage de quelconques troubles reliés au développement de l’enfant plus rapidement.

Chaudière-Appalaches fait partie des quatre régions tests de l’outil Agir tôt avec l’Estrie, Lanaudière et la Montérégie. Agir tôt est un questionnaire informatique que les parents doivent remplir s’ils ont un doute ou s’ils ont été référés par un acteur du développement de leur enfant à propos d’un retard de développement, d’une déficience physique, d’une déficience intellectuelle ou d’un trouble du spectre de l’autisme de ce dernier. «C’est une intervention précoce avant l’évaluation d’un diagnostic et c’est ce qui nous permet d’intervenir le plus rapidement possible», a expliqué M. Carmant.

L’investissement du gouvernement de près de 2,4 M$ pour le CISSS de Chaudière-Appalaches permettra la mise en place de cette nouvelle plateforme informatique, mais surtout l’ajout et le rehaussement des équipes d’intervention auprès des jeunes enfants. «Agir tôt ajoute des professionnels. C’est la clé d’avoir plus de professionnels afin d’offrir des services le plus rapidement possible dans le milieu de vie des enfants pour se créer une communauté de pratique où les parents, les éducateurs et les professionnels vont être capables d’intervenir dans la vie de tous les jours», a ajouté le ministre délégué.

Chaudière-Appalaches,une région efficiente

Selon Lionel Carmant, Chaudière-Appalaches est une région exemplaire pour le reste de la province. «C’est la région (Chaudière-Appalaches) la plus précoce que j’ai rencontrée au Québec. Avec le programme Agir tôt, on espère en faire encore plus», a-t-il souligné.

Cette efficacité s’explique facilement aux yeux du président-directeur général du CISSS de Chaudière-Appalaches, Daniel Paré. «L’innovation, les partenariats et la collaboration font partie de nos gênes. Ça fait plusieurs années qu’on travaille avec nos élus, nos organismes communautaires et nos partenaires, on a compris rapidement que c’est ensemble qu’on peut en faire plus», a partagé M. Paré.

Selon le PDG du CISSS de Chaudière-Appalaches, l’investissement de 2,4 M$ du gouvernement québécois permettra l’élaboration de la plateforme et «si tout se déroule bien», il croit que des sommes supplémentaires pourraient être réinvesties dans les prochaines années.

Agir tôt aura pour but de venir en aide, le plus rapidement possible et au plus grand nombre possible de familles de la région. «Un des défis des parents, c’est d’avoir accès à nos services, ce qu’on appelle les portes d’entrée. Agir tôt sera une porte d’entrée nouvelle qui sera très facilitante pour eux», a conclu Daniel Paré.

Les plus lus

La liste des candidats est maintenant connue

Élections Canada a rendu publique, le 2 octobre, la liste officielle des candidats qui croiseront le fer dans chacune des 338 circonscriptions du pays lors des élections fédérales 2019, le 21 octobre prochain. Le portrait des luttes dans les comtés de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière est désormais clair.

Entrepreneur à seulement 16 ans

Passionné de mode et de marketing, Félix Fortier, un jeune homme de 16 ans vient de lancer sa propre compagnie de vêtement, Originz. À la suite de son passage au concours Face aux Dragons de Lévis, le natif de la région a acquis beaucoup d’expérience et de connaissances dans le domaine.

Les candidats de Lévis-Lotbinière débattent

Cinq des six candidats à l’élection fédérale du 21 octobre dans la circonscription de Lévis-Lotbinière ont débattu de différents grands enjeux abordés depuis le début de la campagne électorale. À l’invitation du Cégep de Thetford, ils se sont réunis, le 8 octobre, au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Les élections fédérales minute par minute

À l'issue d'une campagne de 40 jours, c'est aujourd'hui que les Canadiens sont appelés aux urnes pour choisir les 338 députés qui les représenteront à la Chambre des communes. Qui seront les représentants de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière à la suite de ce jour de scrutin? Suivez avec nous minute par minute tous les développements de cette importante journée.

Débat des candidats de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis : le troisième lien au cœur des discussions

Six des sept candidats en lice pour le poste de député dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney (Parti conservateur du Canada), Sébastien Bouchard-Théberge (Bloc québécois), Laurence Harvey (Parti libéral du Canada), Marc Johnston (Parti populaire du Canada), Chamroeun Khuon (Nouveau parti démocratique) et André Voyer (Parti vert du Canada), ont croisé le fer lors d’un débat sur les ond...

Les plans du Centre culturel de Lévis dévoilés

La conception du projet de l’agrandissement du Centre culturel de Lévis a été confiée à l’Atelier TAG de Montréal à l’issue d’un concours d’architecture. Les travaux pour réaliser l’investissement de 9 M$ commenceront en 2021.

Avenir des commissions scolaires : la CSDN présente son projet de réforme

Dans les dernières semaines, la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a présenté au cabinet du ministre de l’Éducation du Québec le résultat de sa démarche lancée après le départ fracassant de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), en juin dernier, en lien avec l’avenir des commissions scolaires. En entrevue avec le Journal, le président de la CSDN, Jérôme Demers, a partagé...

Pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches : une problématique préoccupante

Le Réseau des groupes de femmes de Chaudière-Appalaches (RGFCA) a dévoilé, le 23 septembre dernier, son État de la situation sur la pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches. L’étude a permis de confirmer que cet enjeu touche particulièrement les femmes de la région et qu’un déséquilibre net existe toujours entre les femmes et les hommes à ce niveau.

Logement social : le FRAPRU demande des engagements supplémentaires à Lévis

Par voie de communiqué, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a profité de la Journée mondiale de l'habitat, le 7 octobre, pour déplorer qu'un quart des locataires de Lévis «paient trop cher pour se loger» et demander à tous les paliers de gouvernement d'agir pour s'attaquer à cette problématique.

Chaudière-Appalaches accueillera 20 nouveaux médecins de famille

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches prévoit et souhaite l’arrivée de 20 nouveaux médecins sur son territoire au cours de la prochaine année.