L'animateur du débat, Normand Poulin, en compagnie des participants à la joute oratoire. CRÉDIT : SERGE LAMONTAGNE – LA VOIX DU SUD

Six des sept candidats en lice pour le poste de député dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney (Parti conservateur du Canada), Sébastien Bouchard-Théberge (Bloc québécois), Laurence Harvey (Parti libéral du Canada), Marc Johnston (Parti populaire du Canada), Chamroeun Khuon (Nouveau parti démocratique) et André Voyer (Parti vert du Canada), ont croisé le fer lors d’un débat sur les ondes de Passion-FM, le 9 octobre. Les aspirants se sont particulièrement colletaillés sur le projet de troisième lien interrives entre Lévis et Québec.

Dès son discours d’ouverture, Steven Blaney a lancé les hostilités sur le sujet. Le député sortant conservateur de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis a rappelé l’engagement ferme de sa formation politique à participer financièrement au projet tout en déplorant le «déni libéral et les hésitations bloquistes» face au troisième lien.

Des pointes qu’ont balayées du revers de la main Laurence Harvey et Sébastien Bouchard-Théberge. 

«Nous avons répondu présents pour plusieurs projets d’infrastructures, comme vous avez pu voir avec le tramway à Québec ou l’amélioration du transport en commun à Lévis. Nous voulons en faire beaucoup plus et c’est pour cela que nous avons besoin d’une voix forte. Pour le troisième lien, il faut attendre ce que le provincial va proposer au gouvernement fédéral. Il faut un projet chiffré, on ne peut pas donner un chèque en blanc comme les conservateurs le proposent», a lancé Mme Harvey.

«Je vais être clair. Le gouvernement Legault veut un troisième lien. Un député du Bloc québécois dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis va s’assurer que le gouvernement fédéral verse toutes les sommes d’argent pour tous les projets d’infrastructures que le gouvernement du Québec a la compétence exclusive de prioriser, y compris les sommes dues pour le troisième lien», a ajouté un peu plus tard M. Bouchard-Théberge.

Seul candidat présent à la table résolument contre le projet, André Voyer a profité de l’occasion pour critiquer la promesse de Steven Blaney en ce qui a trait au troisième lien.

«M. Blaney, vous reprochez au Parti libéral et à Mme Harvey les déficits, mais où les conservateurs vont prendre l’argent pour participer financièrement au projet? C’est un projet immobilier (qui favorisera l’étalement urbain et augmentera les gaz à effet de serre), ce n’est pas un projet autoroutier», a lancé M. Voyer.

Pour sa part, Marc Johnston a affiché son soutien au projet, mais sans participation financière du gouvernement fédéral puisque le projet relève d’une compétence exclusivement provinciale. Quant à lui, Chamroeun Khuon a indiqué qu’il préférait que la réfection du pont de Québec soit priorisée, puisque les ressources financières «ne sont pas illimitées».

Accrochage sur la gestion de l’offre

Autre sujet abordé pendant le débat, l’agriculture a permis aux candidats de présenter leurs visions différentes sur cette industrie bien importante dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis. À cette occasion, Steven Blaney et Marc Johnston ont croisé le fer sur la gestion de l’offre, un système que veut abolir le Parti populaire du Canada.

«Si on abolit la gestion de l’offre et si on se fie à ce qui est arrivé en Australie et en Nouvelle-Zélande où des systèmes similaires ont été abolis, le prix du lait augmentera et la marge de revenus pour les agriculteurs diminuera. On devra venir en aide aux agriculteurs. Pourquoi un libertarien comme vous peut être en accord avec l’abolition d’un système qui n’a pas besoin de subvention?», a demandé à M. Johnston le député sortant de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

«Comme les agriculteurs perdent progressivement des parts de marché, nous n’aurons pas le choix d’éliminer un jour le système de gestion de l’offre. Pourquoi pas nous donner la chance de compenser les agriculteurs pour qu’ils puissent mettre à niveau leurs équipements et pouvoir être compétitifs sur la scène internationale», a rétorqué le candidat du Parti populaire du Canada.

En plus de ces deux sujets, les six candidats invités ont pu présenter leurs engagements sur l’occupation du territoire et l’avenir des médias.

Soulignons finalement que les personnes qui désireraient écouter le débat complet peuvent consulter le www.passion-fm.com.

Les plus lus

Cocité Lévis : un plan de 315 M$ sur la table

Comme rapporté par le Journal en juin dernier, l’entreprise Humaco Stratégies a procédé au dévoilement de ses plans pour Cocité Lévis, son projet immobilier et commercial à la tête des ponts en bordure du fleuve Saint-Laurent et de la route Marie-Victorin à Saint-Nicolas, le 7 novembre.

Le folk poétique de James Forest à découvrir au VBP

Accompagné de son plus fidèle compagnon de route, sa guitare, l’auteur-compositeur-interprète James Forest sera de passage le 15 novembre, dans l’ambiance intimiste de la salle de Saint-Romuald.

Transit agrandira ses installations de Lauzon

L’entrepôt lévisien de Transit grouillera d’activités au cours de la prochaine année. En effet, le distributeur en gros de pièces automobiles de Lévis triplera la superficie de son centre situé dans le parc industriel de Lauzon, un projet sur trois ans estimé entre 15 et 18 M$.

La Ville de Lévis présente ses investissements majeurs à venir

Projet phare du nouveau programme triennal d’immobilisations, une centrale incluant le poste de police, la cour municipale et les services juridiques sera construite pour un coût total de 53 M$. Dans ce PTI 2020-2021-2022, la Ville de Lévis consacre aussi près d’un tiers des 401,2 M$ d’investissements inscrits aux infrastructures municipales, dont 71,3 M$ pour le réseau d’aqueduc et d’égouts ainsi...

La CDVL ne sera pas en mesure d’organiser le Marché de Noël

On pouvait lire sur la page Facebook du Marché de Noël du Vieux-Lévis, le 8 novembre dernier, que l’activité organisée par la Corporation de développement du Vieux-Lévis (CDVL) en collaboration avec le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) n’aurait pas lieu cette année.

Le service d’entraide de Saint-Nicolas se relocalise

Après plusieurs mois de recherche, le Service d’entraide Bernières-Saint-Nicolas a finalement réussi à trouver deux locaux pour relocaliser ses activités.

Richard Turgeon tire sa révérence

En décembre, Richard Turgeon, conseiller aux projets spéciaux et thanatologue au Groupe Garneau ainsi qu’ancien propriétaire de Gilbert & Turgeon, prendra sa retraite. Ce sera la conclusion d’une carrière de 46 ans où le Lévisien a supporté de nombreuses familles du quartier Lévis dans leur processus de deuil. Portrait d’un homme de cœur qui aura marqué de son empreinte la ville, autant au niveau ...

Bagage de vie pour les jeunes dans le besoin

La Fondation jeunesse du CISSS de Chaudière-Appalaches procédera à la collecte de dons sous forme de sacs et de bagages aidant ainsi les jeunes dans le besoin à transporter leurs effets personnels convenablement, le 21 novembre prochain. La Fondation jeunesse du CISSS de Chaudière-Appalaches s’est fixée l’objectif d’amasser 300 sacs neufs ou usagés en excellente condition.

Ferme Chapais : comment lui donner une nouvelle vie?

Que deviendra la ferme Chapais? L’immense site de 40 hectares situé en plein cœur de Lévis attise bien des convoitises. Alors que la Ville a déjà exprimé sa volonté d’en devenir propriétaire, c’était au tour des citoyens de faire part de leurs idées.

38e édition du tournoi junior de Saint-Romuald : faire sa place parmi les meilleurs

Le Tournoi provincial junior Lefrançois-Lorrain de Saint-Romuald tiendra sa 38e édition du 26 novembre au 1er décembre prochain au Complexe 2 Glaces Honco. Ce seront 36 équipes qui s’affronteront dans les catégories AA, A et B, alors que le tournoi cherche à confirmer sa place comme l’un des plus importants tournois de hockey junior au Québec.