CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FMPQ) a demandé à la ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, de mettre fin à l’iniquité dans le financement des services policiers entre les corps de police municipaux et les municipalités desservies par la Sûreté du Québec (SQ), le 27 octobre dernier.

La FMPQ pointe du doigt le manque de support aux corps policiers municipaux comparé aux municipalités desservies par la SQ qui reçoivent des subventions provenant du ministère de la Sécurité publique. En 2019, le gouvernement a investi 300 M$ au sein de ce corp policier et a promis d’ajouter 75 M$ supplémentaires au cours de la prochaine année tandis que les corps policiers municipaux ne reçoivent aucune aide.

Une municipalité desservie par la SQ reçoit une subvention qui représente en moyenne 47 % de sa facture. Avec l’ajout de 75 M$, cette moyenne augmentera à 50 % de la facture. Cette situation qui perdure depuis 20 ans crée un clivage entre ces municipalités et les municipalités qui sont desservies par leur propre corps policier, selon la FMPQ.

Par exemple, la Ville de Lévis a déboursé 31,7 M$ en 2017 pour le fonctionnement de son corps policier tandis que Drummondville, qui est desservie par la SQ, avait une facture avant subvention qui s’élevait à 20,2 M$, la facture finale se chiffrant à 10,1 M$.

La solution de la FPMQ serait d’offrir la même subvention à toutes les municipalités, une mesure qui coûterait 788 M$ et bénéficierait aux deux tiers de la population de la province, selon l’organisme. Avec de tels chiffres, la FPMQ croit que si le gouvernement acceptait cette proposition, ce projet aurait un impact auprès de 5,5 millions de Québécois.

De plus, la FPMQ expose qu’un corps policier municipal engendre moins de frais qu’une municipalité desservie par la SQ. Selon ses calculs, les 31,7 M$ déboursés par la Ville de Lévis pour son corps policier en 2017 auraient augmenté à 50,3 M$ si la ville avait été desservie par la SQ.

Une autre solution selon l’UMQ

Le 31 octobre dernier, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) tenait une Commission de la sécurité publique où l’enjeu du financement des corps policiers était abordé.

Un groupe de travail constitué uniquement de représentants de municipalités de moins de 100 000 habitants a proposé son point de vue à ce sujet.

«Les municipalités de plus petite taille ayant leur propre service policier ont des enjeux financiers supplémentaires. La firme Raymond Chabot Grant Thornton a été mandatée pour analyser la structure de coût de ces services et pour identifier les activités pouvant être regroupées avec d’autres corps policiers municipaux, ou être financées par la SQ ou le gouvernement. Les municipalités souhaitent proposer une solution gagnant-gagnant au gouvernement qui impliquerait une économie par rapport à un éventuel transfert des corps de policiers municipaux vers la SQ», a exposé Marc-Alexandre Brousseau, maire de Thetford Mines.

Les plus lus

Les commerçants du Vieux-Lévis se mobilisent pour Noël

À la suite de l’annonce de l’annulation du Marché de Noël du Vieux-Lévis via la page Facebook de l’événement, le 8 novembre dernier, un mouvement initié par les commerçants se trame dans le vieux quartier de la ville.

Les élections fédérales minute par minute

À l'issue d'une campagne de 40 jours, c'est aujourd'hui que les Canadiens sont appelés aux urnes pour choisir les 338 députés qui les représenteront à la Chambre des communes. Qui seront les représentants de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière à la suite de ce jour de scrutin? Suivez avec nous minute par minute tous les développements de cette importante journée.

Pas de marché de Noël dans le Vieux-Lévis cette année

Sur sa page Facebook, le Marché de Noël du Vieux-Lévis a annoncé, le 8 novembre, que l'événement n'aura pas lieu en 2019.

Les résidences ont perdu de la valeur à Lévis

La valeur des propriétés unifamiliales et des condominiums baissera légèrement, selon le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière qui entrera en vigueur le 1er janvier. À la Ville, on parle d’une stabilisation du marché immobilier.

Un investissement majeur pour la résidence Le Conf’or

La résidence pour personnes âgées autonomes, semi-autonomes ou en convalescence Le Conf’or, située à Saint-Rédempteur, a inauguré la phase 2 de son plan d’agrandissement en 3 phases, le 3 octobre dernier. À terme, les phases 2 et 3 des travaux représentent un investissement de 4,7 M$.

«Elle aussi devait m’adopter»

Après avoir donné naissance à un petit garçon, Gwen Bobbé a perdu six bébés. Trop pour la maman. Avec son conjoint, ils décident d’adopter une petite fille. La maman et sa fille Jiali Côté publient un livre où elles racontent, aux côtés d’autres témoignages, comment elles se sont apprivoisées mutuellement.

La campagne de vaccination contre la grippe de retour

La campagne de vaccination contre l’influenza du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches sera de retour en novembre. L’organisation a dévoilé, le 15 octobre, le calendrier des cliniques de vaccination qui auront lieu partout dans la région.

Le hockey masculin de retour à Lévis-Lauzon

Un peu plus de 20 ans après la fin des activités de la Ligue de hockey collégial AAA où son équipe a connu plusieurs moments de gloire, le Cégep de Lévis-Lauzon aura de nouveau une équipe de hockey masculin. Les Faucons seront l’une des dix formations qui évolueront en 2020-2021 dans la nouvelle division 2 de la ligue de hockey collégial masculin du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Changement de garde au Resto 2000

Géré pendant 32 ans par la famille Rousseau, le Resto 2000 de Saint-Étienne-de-Lauzon a changé de mains le 1er juin. Employé pendant 13 ans de l’établissement, Michael Harvey a pris les rênes du restaurant de la route Lagueux.

Un Lévisien remporte le gros lot à La Poule aux oeufs d'or

Lors de l'émission du 31 octobre de La Poule aux oeufs d'or, le Lévisien Rino Roy a remporté le gros lot de 150 000 $.