CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Sur sa page Facebook, le Marché de Noël du Vieux-Lévis a annoncé, le 8 novembre, que l'événement n'aura pas lieu en 2019.

«Nous sommes désolés de vous informer que la 11e édition du Marché de Noël de Lévis est annulée», ont écrit les organisateurs sur la page Facebook sans donner plus d'explication.

Rappelons que le Marché de Noël du Vieux-Lévis était organisé au début décembre par la Corporation de développement du Vieux-Lévis (CDVL) et le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL). À cette occasion, plusieurs producteurs agricoles locaux pouvaient vendre leurs produits. L'événement servait aussi d'activité de financement pour le centre de pédiatrie sociale.

L'an dernier, l'événement avait attiré environ 5 000 personnes.

La Ville responsable?

Selon ce qu'une source du Journal lui a partagé, c'est en raison de la décision de la Ville de Lévis de restructurer les corporations de développement des vieux quartiers lévisiens que la 11e édition du Marché de Noël a été annulée. La prochaine édition de Lévis, attache ta tuque! serait aussi menacée selon deux sources du Journal.

Toujours selon une source du Journal, la Ville créera une nouvelle entité pour ce volet de développement économique. La porte-parole du maire de Lévis, Geneviève Côté, a confirmé plus tôt cette semaine cette information, en indiquant qu'une conférence de presse de la municipalité aura lieu dans deux semaines pour présenter les détails entourant ce changement.

Vraisemblablement en raison de ce changement, les deux employés permanents de la CDVL ont récemment quitté leur poste. En raison de cette situation, le conseil d'administration de l'organisme a refusé d'organiser le Marché de Noël cette année selon une source du Journal.

L'autre organisation derrière cet événement, le CPSL a tenté de présenter une 11e édition selon deux sources du Journal en planchant sur divers scénarios.

Toutefois, la Ville de Lévis a refusé de transférer son appui (aide financière et services) à un autre organisme que la CDVL. Puisque ce soutien est capital pour la tenue de l'événement, le CPSL a dû lui aussi conclure qu'il était impossible de présenter une 11e édition.

Toutefois, le cabinet du maire de Lévis réfute le tout. «Nous ne savions pas que le Marché de Noël du Vieux-Lévis était annulé. Ce que je peux vous confirmer, c'est que le financement et l'aide technique sont toujours disponibles», a fait savoir l'adjointe aux communications et responsable des activités et des communautés, Ann-Sophie Harvey.

Le président de la Corporation réagit

Par courriel, le président du conseil d'administration de la CDVL, Claude Genest, a tenu à expliquer au Journal les raisons qui ont incité le conseil d'administration à prendre cette décision. 

«Le départ coup sur coup cet automne de nos deux excellents employés à temps plein a rendu impossible la saine gestion du Marché de Noël un événement signature pour la CDVL. La charge de travail est devenue subitement trop lourde et nous mettait à risque. C’est vraiment la mort dans l’âme que les administrateurs bénévoles de la CDVL ont dû prendre cette décision à l'unanimité au terme d’un conseil d’administration émotif et épuisant de 3 heures», a affirmé M. Genest.

Du même souffle, le président de la CDVL en a profité pour commenter les différentes réactions que cette décision a provoqué et pour confirmer le retrait de la CDVL de l'organisation de Lévis, attache ta tuque!.

«Je comprends parfaitement la peine que cela engendre pour nos partenaires, pour les exposants, pour les gens et pour nos valeureux commençants du Vieux-Lévis, car je la partage pleinement. À titre de bénévoles fortement engagés dans notre communauté, nous sommes allés aussi loin que nous avons pu pour sauver cet événement phare qui s'intégrait parfaitement au cachet victorien du Vieux-Lévis. Par ailleurs, je vous confirme que, pour les mêmes raisons, la CDVL a dû se retirer de l'organisation de notre autre événement signature qu'est Lévis attache ta tuque!», a conclu Claude Genest.

Les plus lus

Lévis en vedette au gala télévisé Célébration

Deux Lévisiens, Jacques Mathault et Cédric Bilodeau, participeront au gala Célébration 2020 de Loto-Québec, télédiffusé le dimanche 12 janvier à compter de 20h30 sur les ondes de TVA. La troupe de danse lévisienne DM Nation font aussi partie des artistes en vedette lors du gala. ·

Conquérants des glaces : la passion du risque

Le 10 janvier prochain débutera la série de huit épisodes Conquérants des glaces sur les ondes de Historia. Cette série documentaire, qui met en lumière le sport du canot à glace, offrira les images de sept courses de canot à glace, dont celle du Carnaval de Québec et du Grand Défi, qui se déroulent sur le fleuve Saint-Laurent entre Québec et Lévis.

Le Complexe aquatique multifonctionnel enfin inauguré

Après plus d’une trentaine d’années de discussions, d’attente et d’élaboration, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné des représentants des gouvernements provincial et fédéral ainsi que des conseillers municipaux, a procédé à l’inauguration de cette infrastructure située dans le secteur Saint-Nicolas dont la conception représente un investissement de 35,5 M$.

Un camarade à quatre pattes à l’École de Taniata

Les élèves de l’établissement d’enseignement primaire de Saint-Jean-Chrysostome accueillent dans leur classe depuis quelques semaines le chien Mira Padmé. Le compagnon poilu apporte une présence rassurante et apaisante aux jeunes.

Stratégie nationale de construction navale : le Bloc déçu des mois d'attente pour la Davie

Si le Bloc québécois salue que Chantier Davie a été présélectionné avant les Fêtes pour devenir le troisième chantier partenaire dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN), le parti a déploré, le 7 janvier, les mois d'attente provoqués par l'étape de demande de propositions et d’évaluation avant que l'entreprise lévisienne obtienne des contrats dans le cadre de ce progra...

Le LPU : un succès sur toute la ligne à Lévis

Le laissez-passer universel (LPU) de l’Université Laval n’a engendré que du positif pour la Société de transport de Lévis (STLévis) depuis son implantation à l’automne dernier. En effet, la STLévis a enregistré une augmentation de 40 % de l’achalandage étudiant destiné à l’Université Laval.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 31 décembre

Cette semaine, je poursuis mes souhaits aux personnalités de la région. Je profite de l’occasion pour vous souhaiter, mes chers lecteurs, une bonne année 2020!

Une équipe de canot à glace se crée dans le secteur de la Traverse

L’équipe de canot à glace Café Bonté Divine et Ras L’Bock débutera sa toute première saison lors de la Course de la banquise de Portneuf, le 18 janvier prochain. L’équipe lancera également sa saison au Café Bonté Divine dans le secteur de la Traverse, le 12 janvier.

Saint-Vallier : La Mauve en danger

La coopérative La Mauve de Saint-Vallier, qui se spécialise dans la transformation et la distribution de produits bio et locaux, notamment à Lévis, vit des moments difficiles.

Flavie, bébé de l’année à l’Hôtel-Dieu de Lévis

Le premier bébé de l’année 2020 à l’Hôtel-Dieu de Lévis est une Lévisienne. Flavie, fille d’Angélique Chénier et de David Hété, est la première enfant à avoir pointé le bout de son nez à l’unité mère-enfant de l’hôpital lévisien le 1er janvier.