Lors du Défi des recrues, de jeunes élèves du secondaire peuvent découvrir les métiers qu’exercent les diplômés des centres de formation professionnelle. CRÉDIT : COURTOISIE - CSDN

1 600 élèves de toutes les écoles secondaires de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN), principalement de secondaire 1, vivront une expérience hors de l’ordinaire les 4 et 5 décembre prochains aux centres de formation professionnelle (CFP) Gabriel-Rousseau et de Lévis. Dans le cadre de la première édition du Défi des recrues à la CSDN, ces derniers rivaliseront amicalement entre eux tout en découvrant plusieurs des formations offertes par des CFP de la région.

«À la CSDN, on veut que les jeunes aient un contact régulier avec la formation professionnelle tout le long de leur cheminement au secondaire. C’est dans le but de démystifier autant que faire se peut les programmes de la formation professionnelle et que les élèves connaissent l’offre et ce qu’on peut leur offrir, s’ils envisagent cette voie. Le Défi des recrues s’inscrit dans cette vision», a d’emblée expliqué Daniel-Étienne Vachon, directeur du Centre de formation en mécanique de véhicule lourd (CFMVL) et l’un des membres du comité organisateur, sur l’origine de l’événement.

Rappelons que fondé par la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin, le Défi des recrues est maintenant une série d’activités se déroulant partout en province propulsée par Compétences Québec. Cette organisation a pour mission de promouvoir les métiers et les programmes de formation professionnelle et technique. 

Concrètement, les jeunes élèves de la province peuvent découvrir ces métiers et les programmes de formation professionnelle en jouant. À la CSDN, les 1 600 élèves participants seront divisés en 236 équipes. Chaque groupe affrontera un groupe d’un autre établissement lors de six épreuves parmi la vingtaine concoctées par les organisateurs.

À cette occasion, les équipes devront, par exemple, traire une vache, piloter une mini-pelle téléguidée selon certaines consignes ou installer un petit réseau électrique, sous la supervision d’enseignants et d’élèves de centres de formation professionnelle. À l’issue des deux journées du Défi des recrues, une école sera couronnée gagnante pour la réussite des épreuves et une autre pour la qualité de l’esprit d’équipe.

Une voie à promouvoir

 Déjà convaincue des effets positifs que le Défi des recrues aura au sein de son organisation, la CSDN souhaite déjà que l’activité revienne sur une base annuelle. L’événement s’inscrit également dans une réflexion initiée au sein de la CSDN «afin de davantage positionner la formation professionnelle».

«Présentement, nous avons beaucoup d’employeurs qui cognent à notre porte parce qu’ils ont des besoins criants. Dans le cadre de sa mission, notre organisation ne peut pas rester insensible à cet appel. On le constate, il y a encore des préjugés qui existent face à la formation professionnelle. Par cette réflexion, nous voulons avoir un plan d’action pour pouvoir joindre la population ainsi que les élèves et les employés de la CSDN pour graduellement les sensibiliser davantage aux possibilités offertes par la formation professionnelle», a conclu M. Vachon.

Les plus lus

Les commerçants du Vieux-Lévis se mobilisent pour Noël

À la suite de l’annonce de l’annulation du Marché de Noël du Vieux-Lévis via la page Facebook de l’événement, le 8 novembre dernier, un mouvement initié par les commerçants se trame dans le vieux quartier de la ville.

Pas de marché de Noël dans le Vieux-Lévis cette année

Sur sa page Facebook, le Marché de Noël du Vieux-Lévis a annoncé, le 8 novembre, que l'événement n'aura pas lieu en 2019.

Cocité Lévis : un plan de 315 M$ sur la table

Comme rapporté par le Journal en juin dernier, l’entreprise Humaco Stratégies a procédé au dévoilement de ses plans pour Cocité Lévis, son projet immobilier et commercial à la tête des ponts en bordure du fleuve Saint-Laurent et de la route Marie-Victorin à Saint-Nicolas, le 7 novembre.

Le folk poétique de James Forest à découvrir au VBP

Accompagné de son plus fidèle compagnon de route, sa guitare, l’auteur-compositeur-interprète James Forest sera de passage le 15 novembre, dans l’ambiance intimiste de la salle de Saint-Romuald.

La Ville de Lévis présente ses investissements majeurs à venir

Projet phare du nouveau programme triennal d’immobilisations, une centrale incluant le poste de police, la cour municipale et les services juridiques sera construite pour un coût total de 53 M$. Dans ce PTI 2020-2021-2022, la Ville de Lévis consacre aussi près d’un tiers des 401,2 M$ d’investissements inscrits aux infrastructures municipales, dont 71,3 M$ pour le réseau d’aqueduc et d’égouts ainsi...

La CDVL ne sera pas en mesure d’organiser le Marché de Noël

On pouvait lire sur la page Facebook du Marché de Noël du Vieux-Lévis, le 8 novembre dernier, que l’activité organisée par la Corporation de développement du Vieux-Lévis (CDVL) en collaboration avec le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) n’aurait pas lieu cette année.

Le service d’entraide de Saint-Nicolas se relocalise

Après plusieurs mois de recherche, le Service d’entraide Bernières-Saint-Nicolas a finalement réussi à trouver deux locaux pour relocaliser ses activités.

La FPMQ demande l’équité au sein des corps policiers

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FMPQ) a demandé à la ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, de mettre fin à l’iniquité dans le financement des services policiers entre les corps de police municipaux et les municipalités desservies par la Sûreté du Québec (SQ), le 27 octobre dernier.

Transit agrandira ses installations de Lauzon

L’entrepôt lévisien de Transit grouillera d’activités au cours de la prochaine année. En effet, le distributeur en gros de pièces automobiles de Lévis triplera la superficie de son centre situé dans le parc industriel de Lauzon, un projet sur trois ans estimé entre 15 et 18 M$.

Richard Turgeon tire sa révérence

En décembre, Richard Turgeon, conseiller aux projets spéciaux et thanatologue au Groupe Garneau ainsi qu’ancien propriétaire de Gilbert & Turgeon, prendra sa retraite. Ce sera la conclusion d’une carrière de 46 ans où le Lévisien a supporté de nombreuses familles du quartier Lévis dans leur processus de deuil. Portrait d’un homme de cœur qui aura marqué de son empreinte la ville, autant au niveau ...