Sur la première photo : Ambassadeurs et présidents d’honneur, Gilles Lehouiller et René Bégin, espèrent faire de la campagne un succès.

Alors qu’il déménagera ses activités au sous-sol de l’église Christ-Roi dans un avenir rapproché, le Comptoir alimentaire Le Grenier a lancé, le 29 novembre, une campagne de financement pour réaliser ce projet. Sous la présidence d’honneur de René Bégin, président de la Caisse Desjardins de Lévis, et de Gilles Lehouillier, maire de Lévis, l’initiative vise à recueillir 1,4 M$.

«Il faut beaucoup de courage pour affronter la misère et la pauvreté lorsqu’elles nous affligent. Il faut aussi une bonne dose de volonté pour aller chercher de l’aide. Soyons généreux de notre énergie et de notre temps, comme les bénévoles qui tiennent à bout de bras plusieurs de nos organismes, ainsi que de votre argent. Répondons présents à cette demande provenant de notre communauté», a d’emblée souligné M. Bégin, lors d’une conférence de presse à la Caisse de Lévis.

En raison de la vétusté de ses locaux actuels situés sur deux étages et du manque d’espace dans l’édifice qu’il occupe présentement sur la rue Saint-Joseph à Lauzon, le Grenier a récemment accepté à bras ouverts la proposition de la paroisse Saint-Joseph-de-Lévis d’occuper le sous-sol de l’église Christ-Roi. Toutefois, l’espace de près de 9 000 pieds carrés doit être réaménagé pour répondre aux besoins du comptoir alimentaire.

Estimés à 1,4 M$, les travaux devraient s’amorcer dès le début de l’année prochaine, selon le succès de la campagne de financement. Avec cette somme, le Grenier pourra aménager au sous-sol de l’église Christ-Roi une salle communautaire pouvant accueillir jusqu’à 100 personnes, une cuisine de type commerciale, une épicerie incluant un espace réfrigéré, un débarcadère et une salle de tri, un espace d’entreposage, des bureaux et des postes de travail ainsi qu’une salle des employés convertible en salle de réunion.

«Ce déménagement n’est pas une lubie, mais une obligation. C’est incroyable ce que les membres de l’équipe et les bénévoles peuvent faire dans le local de la rue Saint-Joseph. C’est pénible pour eux de travailler dans des conditions ardues. Avec la hausse de la clientèle, il faut qu’on sorte de là», a expliqué Yvon Gosselin, le président du conseil d’administration de l’organisme lévisien.

Un soutien nécessaire

Toutefois, les présidents d’honneur avaient bonnes nouvelles à dévoiler lors du lancement de la campagne. 955 000 $ ont déjà été récoltés, grâce aux engagements du Grenier (400 000 $ - à même la vente d’actifs), de la Ville de Lévis (400 000 $), de la Caisse de Lévis (100 000 $), de Mallette (25 000 $) et d’un donateur anonyme (30 000 $).

Au cours des prochaines semaines, les acteurs derrière la campagne de financement poursuivront leurs efforts pour récolter les sous restants. D’ailleurs, trois ambassadeurs s’y attèleront également, soit Francis Lacasse (Groupe Honco), Cendrine Cartegnie (Synertek) et Sœur Monique Paradis (congrégation de la Charité de Saint-Louis).

De plus, les présidents d’honneur espèrent que la population sera généreuse pour cette cause. D’ailleurs, une ancienne utilisatrice des services du Grenier a livré un vibrant témoignage lors du lancement de la campagne pour illustrer l’impact concret du comptoir alimentaire dans la vie de plusieurs Lévisiens.

«Nous pouvons tous avoir besoin des services du Grenier un jour. Nous ne sommes pas à l’abri de la maladie ou de moments difficiles. Nous sommes bien accueillis au Grenier. Nous ne sortons pas de là avec la tête entre les deux jambes, mais avec de la fierté», a-t-elle lancé.

Soulignons finalement que les personnes qui désirent participer à la campagne de financement peuvent consulter le comptoirlegrenier.com. Quant à elles, les organisations qui désirent faire un don peuvent joindre André Poisson, vice-président de l’organisme, à andrejpoisson@videotron.ca.

Les plus lus

Une neuvième glace sera ajoutée en 2021 à Lévis

Lévis ajoutera une nouvelle patinoire intérieure de dimension olympique à l’Aréna de Lévis. La Ville a déposé une demande au gouvernement dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS), doté de 294 M$ pour l’ensemble du Québec.

Un troisième lien reliant les deux centres-villes?

Selon ce qu'a dévoilé le FM93, le gouvernement provincial privilégierait un nouveau tracé pour le projet de troisième lien routier interrives entre Lévis et Québec. Plutôt que de passer près de l'île d'Orléans, l'infrastructure désirée par plusieurs dans la région relierait l'autoroute 20, à la hauteur de la route Monseigneur-Bourget à Lauzon, à l'autoroute Laurentienne, près du Stade Canac à Québ...

La FHQ ne veut pas que le bâtiment des Scies Mercier soit démoli

Dans une lettre transmise le 27 janvier au secrétaire du comité de démolition et au conseil municipal de la Ville de Lévis ainsi qu'à la ministre de la Culture du Québec, la Fédération histoire Québec (FHQ) s'est opposée «catégoriquement» à la demande de démolition du 220, rue Napoléon-Mercier, le bâtiment qu'a occupé pendant plusieurs décennies l'entreprise lévisienne Les Scies Mercier.

Pénurie de laine pour les tricoteuses au grand cœur

Depuis 2001, un groupe de tricoteuses bénévoles se réunit tous les mardis au Centre d’action bénévole Bellechasse-Lévis-Lotbinière (CABBLL) dans le secteur Lauzon afin de remettre leurs tricots à 21 organismes du territoire de Lévis, Bellechasse et Lotbinière qui viennent en aide aux gens dans le besoin. Cependant, les 110 tricoteuses font face à un défi depuis trois hivers, les dons de laine se f...

Les fournisseurs de la Davie déjà à pied d’œuvre

À l’aube de l’inclusion de la Davie au sein de la Stratégie nationale de construction navale, plus de 200 fournisseurs se sont rassemblés le 28 janvier à Lévis lors de l’assemblée générale annuelle de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada.

La voix de Laurie Drolet séduit Coeur de pirate

La Lévisienne Laurie Drolet a impressionné lors de son audition à l'aveugle à La Voix, télédiffusée le 9 février. Tous les juges se sont retournés pour sélectionner la chanteuse de 20 ans, qui a finalement décidé de joindre l'équipe de Coeur de pirate.

Une bourse d’honneur pour le Bunker de la science

Dans le cadre d’une initiative du gouvernement du Québec, David Bertrand, cofondateur du Bunker de la science situé dans le secteur de la Traverse, s’est mérité une bourse de 25 000 $ et 1 an de mentorat offert par le Réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship.

La CSN demande que le réseau de la santé «redevienne un employeur de choix»

Les syndicats de la CSN représentant près de 20 000 employés du réseau de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont fait le point, le 29 janvier, sur la pénurie et la rétention de main-d'oeuvre dans le réseau. Selon eux, les employés sont notamment à bout de souffle en raison de la «sévère pénurie de main-d'oeuvre».

Conseil en bref : la Ville met fin au projet Rabaska

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 27 janvier dernier.

Finale locale de Cégeps en spectacle : Tommy Grandbois remporte le Premier Prix

Le grand gagnant de la finale locale de Cégeps en spectacle est Tommy Grandbois. L’auteur-compositeur-interprète s’est démarqué par sa prestation, qui combinait effets vidéo et musicaux avec le chant, sur la scène du Cégep de Lévis-Lauzon le 5 février. L’humoriste Frédéric Provençal a raflé le Deuxième Prix et le Prix du public.