CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Les Chevaliers de Lévis accueillaient le Phénix du Collège Esther-Blondin à l’Aréna de Lévis, le 30 novembre, et prenaient la route pour affronter les Albatros du Collège Notre-Dame, le 1er décembre. La formation lévisienne de la Ligue de hockey midget AAA du Québec a enregistré une défaite à domicile de 4 à 3 et une victoire sur la route par la marque de 5 à 4.

Pour débuter ce week-end d’activités, les Chevaliers affrontaient le Phénix. Alors qu’un peu plus de 4 minutes étaient écoulées au compteur, les visiteurs ont ouvert la marque en déjouant Jordan Lambert, gardien de but des Chevaliers, qui effectuait son retour après une absence provoquée par une blessure.

La deuxième minute du deuxième tiers n’était pas complètement écoulée que le Phénix a doublé son avance. Tout juste avant de retraiter aux vestiaires, la formation du Collège Esther-Blondin a enfilé son troisième filet de la partie alors que les Chevaliers n’avaient toujours pas ouvert la marque.

De retour pour la dernière période, les Chevaliers ont finalement donné signe de vie alors que Jérome Mainguy-Nadeau, joueur affilié de la formation lévisienne, a inscrit l’équipe à la feuille de pointage. Elliot Lavoie a, lui aussi, réduit l’écart en enfilant son 19e de la présente campagne. William Roy, du Phénix, a cloué le cercueil des Chevaliers en marquant dans un filet désert alors qu’il ne restait que 2 minutes et 19 secondes à l’engagement. La formation lévisienne a ajouté un dernier but alors qu’il ne restait que 17 secondes à la rencontre. Les Chevaliers ont été défaits par la marque de 4 à 3.

«On avait dit aux gars que ça allait être un gros match. On est arrivé flat, on a offert deux mauvaises périodes et une troisième période où on a complètement dominé. Si on avait joué comme ça tout le match, le résultat aurait été différent», a expliqué l’entraîneur-chef des Chevaliers, Éric Bélanger.

Des montagnes russes face aux Albatros

Dès le lendemain, les Lévisiens jouaient au domicile des Albatros du Collège Notre-Dame. Il a fallu attendre 18 minutes et 26 secondes avant de voir une des deux équipes s’inscrire au pointage. Jacob Mathieu des Chevaliers a ouvert la marque en désavantage numérique.

De retour pour la deuxième période, la formation lévisienne a ajouté deux buts à son avance grâce à un avantage numérique et, encore une fois, en désavantage numérique. Ces deux buts ont semblé secouer les Albatros puisque la formation louperivoise s’est inscrite à la feuille de pointage en déjouant à deux reprises Jordan Lambert. Les Chevaliers ont ajouté à leur avance en marquant leur quatrième but de la rencontre.

Alors qu’elle était bien positionnée avec deux buts d’avance, la formation lévisienne a perdu cette avance puisque les Albatros ont marqué coup sur coup à 10 minutes et 56 secondes du dernier tiers et 35 secondes plus tard égalisant ainsi la marque. Les Chevaliers ont trouvé une façon de remporter cette rencontre en profitant d’un avantage numérique alors qu’il ne restait que 3 minutes et 50 secondes à l’engagement. Les Lévisiens ont finalement gagné le match par la marque de 5 à 4.

«On n’a pas mal joué, mais on a donné trop de chances de marquer à une équipe qui ne s’en fait pas toujours offrir autant. On a tout de même trouvé une façon de remporter ce match», a résumé Bélanger.

Les Chevaliers seront bientôt de retour sur la patinoire de l’Aréna de Lévis alors qu’ils accueilleront le Rousseau-Royal de Laval-Montréal, le 6 décembre, et ils visiteront les Élites de Jonquière, le 7 décembre prochain.

Les plus lus

Les commerçants du Vieux-Lévis se mobilisent pour Noël

À la suite de l’annonce de l’annulation du Marché de Noël du Vieux-Lévis via la page Facebook de l’événement, le 8 novembre dernier, un mouvement initié par les commerçants se trame dans le vieux quartier de la ville.

Pas de marché de Noël dans le Vieux-Lévis cette année

Sur sa page Facebook, le Marché de Noël du Vieux-Lévis a annoncé, le 8 novembre, que l'événement n'aura pas lieu en 2019.

Cocité Lévis : un plan de 315 M$ sur la table

Comme rapporté par le Journal en juin dernier, l’entreprise Humaco Stratégies a procédé au dévoilement de ses plans pour Cocité Lévis, son projet immobilier et commercial à la tête des ponts en bordure du fleuve Saint-Laurent et de la route Marie-Victorin à Saint-Nicolas, le 7 novembre.

Le folk poétique de James Forest à découvrir au VBP

Accompagné de son plus fidèle compagnon de route, sa guitare, l’auteur-compositeur-interprète James Forest sera de passage le 15 novembre, dans l’ambiance intimiste de la salle de Saint-Romuald.

La Ville de Lévis présente ses investissements majeurs à venir

Projet phare du nouveau programme triennal d’immobilisations, une centrale incluant le poste de police, la cour municipale et les services juridiques sera construite pour un coût total de 53 M$. Dans ce PTI 2020-2021-2022, la Ville de Lévis consacre aussi près d’un tiers des 401,2 M$ d’investissements inscrits aux infrastructures municipales, dont 71,3 M$ pour le réseau d’aqueduc et d’égouts ainsi...

La CDVL ne sera pas en mesure d’organiser le Marché de Noël

On pouvait lire sur la page Facebook du Marché de Noël du Vieux-Lévis, le 8 novembre dernier, que l’activité organisée par la Corporation de développement du Vieux-Lévis (CDVL) en collaboration avec le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) n’aurait pas lieu cette année.

Le service d’entraide de Saint-Nicolas se relocalise

Après plusieurs mois de recherche, le Service d’entraide Bernières-Saint-Nicolas a finalement réussi à trouver deux locaux pour relocaliser ses activités.

La FPMQ demande l’équité au sein des corps policiers

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FMPQ) a demandé à la ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, de mettre fin à l’iniquité dans le financement des services policiers entre les corps de police municipaux et les municipalités desservies par la Sûreté du Québec (SQ), le 27 octobre dernier.

Transit agrandira ses installations de Lauzon

L’entrepôt lévisien de Transit grouillera d’activités au cours de la prochaine année. En effet, le distributeur en gros de pièces automobiles de Lévis triplera la superficie de son centre situé dans le parc industriel de Lauzon, un projet sur trois ans estimé entre 15 et 18 M$.

Richard Turgeon tire sa révérence

En décembre, Richard Turgeon, conseiller aux projets spéciaux et thanatologue au Groupe Garneau ainsi qu’ancien propriétaire de Gilbert & Turgeon, prendra sa retraite. Ce sera la conclusion d’une carrière de 46 ans où le Lévisien a supporté de nombreuses familles du quartier Lévis dans leur processus de deuil. Portrait d’un homme de cœur qui aura marqué de son empreinte la ville, autant au niveau ...