La Ville de Lévis, la Société de transport de Lévis et le Centre d’action bénévole Bellechasse-Lévis-Lotbinière ont annoncé la création du programme Accès-transport Lévis le 4 décembre.

À partir du 1er avril, les Lévisiens moins bien nantis pourront bénéficier d’une tarification sociale pour accéder au transport en commun. 58 320 passages vont être offerts gratuitement ou à faible coût pendant un an.

4 110 cartes de 12 passages seront proposées à un tarif réduit de 16 $ au lieu de 38 $, soit une réduction de 58 %. Les résidents de Lévis dont le revenu est faible pourront en bénéficier, soit environ 9 000 personnes.

De plus, 2 250 cartes de 4 passages seront remises gratuitement, au lieu du coût habituel de 13 $, aux bénéficiaires ciblés qui rencontrent davantage de difficultés.

Accès-transport Lévis est un nouveau programme lancé par la Ville de Lévis et financé par la Société de transport de Lévis (STLévis). Chapeauté par le Centre d’action bénévole Bellechasse-Lévis-Lotbinière, ce projet pilote, qui se déroulera du 1er avril 2020 au 31 mars 2021, coûtera 185 430 $.

«Nous fixons le coût des services collectifs payants en fonction du revenu des usagers ou sur la base de situations exceptionnelles pouvant rendre une personne vulnérable économiquement», a présenté le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

En facilitant l’accès au transport, des personnes les plus défavorisées, la Ville veut lutter contre l’isolement, favoriser l’accès au marché de l’emploi, accroître l’autonomie des personnes plus vulnérables dans leurs déplacements et favoriser l’intégration des nouveaux arrivants.

«Si on veut que les gens se sortent de leurs problèmes et participent à la communauté, il faut qu’ils puissent y avoir accès et ça passe, entre autres, par la mobilité», a souligné Pierre Métivier, président du Centre d’action bénévole Bellechasse-Lévis-Lotbinière. Lorsque les personnes n’ont pas les moyens de se déplacer, «elles se privent de services et s’isolent», a-t-il ajouté.

Les organismes à la mise en œuvre

La distribution des titres de transport sera assurée par des organismes communautaires du territoire qui œuvrent auprès des personnes vulnérables dans les différents quartiers. Les cartes seront remises au cas par cas en fonction des besoins. Une même personne pourra recevoir des titres plusieurs fois.

«Une service d’entraide, par exemple, connaît déjà bien les besoins de sa clientèle», a souligné le maire. À partir de critères définis, ces organismes détermineront les personnes pouvant bénéficier du programme.

La Ville a déjà identifié 25 partenaires potentiels au projet. Ces organismes interviennent auprès des personnes aînées, des personnes immigrantes, des femmes, des personnes ayant un handicap ou une problématique de santé mentale, des personnes à la recherche d’un emploi et des jeunes. 

Le programme Accès-transport Lévis sera évalué afin de déterminer les besoins réels, qui ne sont pas encore connus, et de réajuster le nombre de titres. «Le Centre d’action bénévole va devoir nous faire un rapport pour qu’on négocie ensuite un partenariat avec la STLévis», a précisé Gilles Lehouillier. La société a pour l'instant transféré une partie de son budget pour la promotion de ses services vers ce nouveau programme.

Les modalités connues en 2020

Les critères d’admissibilité au programme Accès-transport Lévis seront déterminés par le comité en charge de son implantation, composé de partenaires et de représentants de la Ville.

Ces critères d’admissibilité ainsi que la liste des organismes distributeurs seront rendus publics en mars 2020 sur le site du Centre d’action bénévole Bellechasse-Lévis-Lotbinière.

Les plus lus

Le projet immobilier du Groupe Dallaire au centre de Lévis lancé

Par voie de communiqué, le Groupe Dallaire a annoncé, le 28 avril, le lancement de la première phase de son ensemble résidentiel entre Charny et Saint-Jean-Chrysostome, le Quartier des Pionniers.

COVID-19 : la clinique de dépistage de Lévis déménage au centre-ville

La clinique de dépistage de la COVID-19 de Lévis déménagera ses pénates cette semaine. Dès mercredi, elle sera désormais située dans les anciens locaux de Bingo Rive-Sud, dans la suite 180 du 50, route du Président-Kennedy (Place Lévis).

Les résidents du quartier de l’Aquifère mécontents

Face au développement immobilier, le Quartier Élévation, à Saint-Nicolas, les résidents de la rue de l’Aquifère et des voies alentours se mobilisent pour que le projet de 6 immeubles de 6 à 14 étages soit revu afin de mieux s’intégrer à ce secteur unifamilial.

La vaccination élargie à deux nouveaux groupes prioritaires en Chaudière-Appalaches

Depuis aujourd'hui la vaccination est élargie aux travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion et à certaines personnes ayant une maladie chronique.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les normes san...

Transformer sa mort en nouvelle vie pour d’autres personnes

Si Françoise Leblond nous a quittés en mai 2019, sa générosité continue de faire une différence dans notre société. Après avoir eu recours à l’aide médicale à mourir (AMM), l’infirmière auxiliaire lévisienne a fait don de ses poumons, de ses reins et de son foie.

Fin des mesures d’urgence à Lévis et retour au palier rouge

À partir du 10 mai, les mesures spéciales d’urgence seront levées en dans la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, sauf dans trois MRC : Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins. Toutes les écoles primaires de Chaudière-Appalaches pourront rouvrir dès cette date.

Le conseil municipal se penche sur l’avenir de l’ancien hôtel Victoria

Lors d’une séance extraordinaire de l’instance le 3 mai, les membres du conseil de municipal de Lévis ont entendu les appels déposés à la suite de la décision rendue par le comité de démolition dans le dossier de l’ancien hôtel Victoria. Deux groupes ont alors pu faire valoir leurs arguments, quelques mois après que le comité de démolition a refusé la demande de démolition déposée par le propriéta...

Chronique historique - Le méconnu Fort de Beaumont

Élément à part entière de la défense côtière de Québec lors de la Première Guerre mondiale (1914-1918), le Fort de Beaumont est, sans doute, le moins connu des six forts de la Rive-Sud de Québec.

Un projet pour connecter les personnes isolées

Pour aider les personnes vulnérables qui n’ont pas accès à un téléphone et à une connexion Internet, un regroupement d’organismes lévisiens lance le projet Wifi pour tous. Une collecte est en cours pour amasser 200 téléphones cellulaires intelligents usagés avec leur chargeur.