Les bénévoles de la MFRSsupportent notamment les employées de l’organisme à son service d’halte-garderie. CRÉDIT:COURTOISIE

La Maison de la Famille Rive-Sud (MFRS) recherche activement des bénévoles afin de lui donner un coup de main pour sa session hivernale d’activités. S’il n’y pas de nouvelles personnes qui se joignent bientôt à l’équipe de l’organisme lévisien, ce dernier n’aura pas le choix de réduire certains services qu’il offre pour les familles de l’arrondissement Desjardins.

«Cet automne, nous pouvions compter sur des étudiants qui nous donnaient du temps dans le cadre de leur stage ou d’un programme obligatoire d’implication communautaire. Mais cet hiver, nous ne pourrons pas compter sur eux pour notre halte-garderie, notre service d’aide aux devoirs et pour accueillir les visiteurs. Et nous ne pouvons pas embaucher plus d’employés en raison de notre budget», a d’emblée expliqué Sylvianne Poirier, directrice générale de la MFRS, lors d’une entrevue avec le Journal.

L’organisme lévisien espère recruter une dizaine de bénévoles pour combler ces besoins. Les nouvelles personnes qui s’impliqueraient au sein de la MFRS pourraient donner un coup de main aux employées pour l’aide aux devoirs, en semaine de 15h30 à 17h30, et la halte-garderie, les lundis et vendredi (surtout pour les collations et les repas entre 11h et 14h).

Aussi, comme l’accueil des visiteurs et la répartition téléphonique sont assurés par des bénévoles à la MFRS, elle aimerait également trouver des personnes qui aimeraient donner du temps pour cette tâche. 

«Nous nous retrouvons avec un manque criant de bénévoles. Si nous n’en trouvons pas de nouveaux, nous devrons diminuer certains services. Alors, nous accueillerons à bras ouverts toute personne qui a le goût d’aider les familles lévisiennes», a souligné Mme Poirier.

Les personnes intéressées à offrir du temps à la MFRS peuvent consulter le www.maisonfamille-rs.org/benevolat ou joindre Valérie Bégin-Grégoire au 418 835-5603, poste 125.

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Le pire scénario se concrétise

FAITS DIVERS. Les recherches pour retrouver les sœurs Norah et Romy Carpentier se sont conclues tragiquement. Les policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé leurs corps inanimés dans un boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet, vers midi. Cette découverte mettait ainsi un terme à l’alerte Amber lancée le 9 juillet et signifiait le début de la chasse à l’homme pour retrouver leur père, Martin C...

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

Se réinventer pour passer à travers

Entreprise événementielle florissante basée à Saint-Nicolas, le Groupe Satir Productions a été durement frappé par le confinement mis en place par le gouvernement provincial afin de freiner la propagation de la COVID-19. Cependant, la firme a développé de nouveaux services afin de poursuivre ses activités et rappeler ses salariés au boulot.

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.