CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Comme chaque année, l'auteure lévisienne Brigitte Allard nous propose un conte de Noël de sa création. Bonne lecture!

J’éteins l’alarme sur mon cellulaire. Je resterais au chaud avec Léna, mais c’est la veille de Noël. La dernière journée pour vendre mes sapins. Brr! Je vais encore geler. J’embrasse Léna et sors du lit. Après huit mois ensemble, ses lèvres goûtent encore le sirop d’érable. Nous nous sommes rencontrés à la cabane à sucre. Elle faisait partie d’un groupe de stagiaires de la Guadeloupe. Léna tire sur la couverture.
— Samuel, n’oublie pas mon sapin.
Moi, je n’y tiens pas tant que ça. J’en vends à chaque jour depuis novembre. Gêné, je réponds :
— Promis!
Au kiosque, des clients attendent déjà. Je sors les sapins. Aussitôt, je choisis le plus grand pour Léna et le mets derrière l’abri en bois.
Vers 15h, tout a été vendu! Je me prépare à mettre le sapin de Léna dans mon auto, lorsque mon ami Maxime arrive avec Jules, son garçon.
— Il te reste un sapin? demande Max.
— Non, désolé.
Jules fait la moue et montre du doigt le sapin appuyé contre ma Honda.
— Il y en a un là!
Je regarde Maxime :
— C’est celui de ma blonde.
— Viens Jules, dit son père.
Je me sens mal pour le petit. Surtout que Maxime vient de se séparer.
— Attends Max. J’appelle Léna. Elle va sûrement vous le laisser.
Après m’avoir écouté, Léna se met à pleurer. Je ne comprends pas. Elle est pire que Jules.
— Qu’y a-t-il Lénou?
Elle renifle.
— Dans ma famille en Guadeloupe, on a toujours un arbre de Noël.
C’est donc ça. Elle s’ennuie.
— Ok. Gardons le sapin.
Avant de raccrocher, j’entends Léna :
— J’ai une idée…Partageons le sapin!
— Quoi? Je leur donne la tête et on garde le reste?
Cette fois, elle rit.
— Invite-les pour le réveillon. J’ai cuisiné le jambon de ma mère.
— Mais, ils doivent avoir prévu quelque chose.
— S’il te plaît Samuel.
Je suis épuisé. Je pensais à un Noël tranquille avec Léna. Malgré tout, j’en parle à Maxime. Je suis surpris. Il accepte.
— Ça tombe bien! Jules et moi, on n’a rien. Ma sœur est en voyage à Cuba.
Maxime insiste pour payer le sapin. Nous l’installons sur ma Honda. Ils viendront dans la soirée.
***
Maxime et Jules arrivent. En voyant le sapin, le garçon bougonne :
— Il n’est pas décoré!
Léna sourit :
— Je vous attendais.
En écoutant la musique de la Guadeloupe, nous accrochons les décorations en madras fabriquées par Léna. Le tissu coloré à carreaux donne au sapin un air des Antilles. Soudain, le cellulaire de Maxime vibre. Un appel facetime de sa sœur devant un palmier.
— Il neige à Québec?
— Je suis en Guadeloupe, répond Max en regardant Léna d’un air complice.
— Tu me niaises, poursuit sa sœur. T’avais pas l’argent pour venir à Cuba.
Amusé, je réplique:
— Ça lui a juste coûté un sapin!
— Samuel est là! s’exclame sa sœur. Vous avez bu?
— Du Shrubb! répond Léna en levant son verre de rhum à l’orange.
Tout à coup, Jules s’écrie:
— Ça sent drôle!
Léna se précipite à la cuisine. Je la suis.
— Ah! Non! J’ai raté mon jambon de Noël antillais!
J’enlace Léna:
— Revenons au Québec! Je vais dégeler les pâtés à la viande. Nous mangerons à la bonne franquette.

Les plus lus

Une neuvième glace sera ajoutée en 2021 à Lévis

Lévis ajoutera une nouvelle patinoire intérieure de dimension olympique à l’Aréna de Lévis. La Ville a déposé une demande au gouvernement dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS), doté de 294 M$ pour l’ensemble du Québec.

Un troisième lien reliant les deux centres-villes?

Selon ce qu'a dévoilé le FM93, le gouvernement provincial privilégierait un nouveau tracé pour le projet de troisième lien routier interrives entre Lévis et Québec. Plutôt que de passer près de l'île d'Orléans, l'infrastructure désirée par plusieurs dans la région relierait l'autoroute 20, à la hauteur de la route Monseigneur-Bourget à Lauzon, à l'autoroute Laurentienne, près du Stade Canac à Québ...

La FHQ ne veut pas que le bâtiment des Scies Mercier soit démoli

Dans une lettre transmise le 27 janvier au secrétaire du comité de démolition et au conseil municipal de la Ville de Lévis ainsi qu'à la ministre de la Culture du Québec, la Fédération histoire Québec (FHQ) s'est opposée «catégoriquement» à la demande de démolition du 220, rue Napoléon-Mercier, le bâtiment qu'a occupé pendant plusieurs décennies l'entreprise lévisienne Les Scies Mercier.

Pénurie de laine pour les tricoteuses au grand cœur

Depuis 2001, un groupe de tricoteuses bénévoles se réunit tous les mardis au Centre d’action bénévole Bellechasse-Lévis-Lotbinière (CABBLL) dans le secteur Lauzon afin de remettre leurs tricots à 21 organismes du territoire de Lévis, Bellechasse et Lotbinière qui viennent en aide aux gens dans le besoin. Cependant, les 110 tricoteuses font face à un défi depuis trois hivers, les dons de laine se f...

Les fournisseurs de la Davie déjà à pied d’œuvre

À l’aube de l’inclusion de la Davie au sein de la Stratégie nationale de construction navale, plus de 200 fournisseurs se sont rassemblés le 28 janvier à Lévis lors de l’assemblée générale annuelle de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada.

La voix de Laurie Drolet séduit Coeur de pirate

La Lévisienne Laurie Drolet a impressionné lors de son audition à l'aveugle à La Voix, télédiffusée le 9 février. Tous les juges se sont retournés pour sélectionner la chanteuse de 20 ans, qui a finalement décidé de joindre l'équipe de Coeur de pirate.

Une bourse d’honneur pour le Bunker de la science

Dans le cadre d’une initiative du gouvernement du Québec, David Bertrand, cofondateur du Bunker de la science situé dans le secteur de la Traverse, s’est mérité une bourse de 25 000 $ et 1 an de mentorat offert par le Réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship.

La CSN demande que le réseau de la santé «redevienne un employeur de choix»

Les syndicats de la CSN représentant près de 20 000 employés du réseau de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont fait le point, le 29 janvier, sur la pénurie et la rétention de main-d'oeuvre dans le réseau. Selon eux, les employés sont notamment à bout de souffle en raison de la «sévère pénurie de main-d'oeuvre».

Conseil en bref : la Ville met fin au projet Rabaska

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 27 janvier dernier.

Finale locale de Cégeps en spectacle : Tommy Grandbois remporte le Premier Prix

Le grand gagnant de la finale locale de Cégeps en spectacle est Tommy Grandbois. L’auteur-compositeur-interprète s’est démarqué par sa prestation, qui combinait effets vidéo et musicaux avec le chant, sur la scène du Cégep de Lévis-Lauzon le 5 février. L’humoriste Frédéric Provençal a raflé le Deuxième Prix et le Prix du public.