CRÉDIT : GILLES BOUTIN

L’équipe de hockey des Chevaliers de Lévis retournait sur la glace de l’Aréna de Lévis, le 10 janvier, après s’être inclinée en finale du Challenge midget AAA, le 14 décembre dernier. La formation lévisienne qui évolue dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec affrontait les Lions du Lac Saint-Louis et a dû reporter son match du 12 janvier face aux Vikings de Saint-Eustache, en raison des conditions météorologiques.

Les Chevaliers ont débuté la rencontre du 10 janvier sur les chapeaux de roues en déjouant à deux reprises le gardien adverse, Gabriel Maheux, au cours de la première période. Jérôme Mainguy-Nadeau, rappelé afin de pallier le départ de Julien Hébert qui a été rappelé par le Drakkar de Baie-Comeau de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) pour le restant de la saison, a inscrit le premier but des siens, suivi par celui de Jacob Mathieu.

Les Lévisiens ont ajouté un but à leur avance au deuxième vingt. C’est à ce moment que les Lions ont répliqué pour la première fois de la rencontre avant de voir les Chevaliers ajouter deux autres filets et porter la marque à 5 à 1. La formation du Lac Saint-Louis s’est finalement réveillée en fin de période alors qu’ils ont profité d’un avantage numérique pour déjouer Thomas Couture, cerbère des Chevaliers. 1 minute et 41 secondes plus tard, les Lions s’inscrivaient de nouveau à la marque.

De retour sur la glace pour la troisième période, les Lions ont réduit l’écart à un but. Malgré tout, les Chevaliers ont réussi à contenir leurs adversaires et remporter la rencontre par la marque de 5 à 4.

«On a marqué des buts, mais c’est sûr que ce n’est pas le genre de match que j’aime. À 5 à 1, il faut clore le match en force, mais contre une équipe comme les Lions, il faut s’attendre à ce qu’ils marquent des buts. L’important là-dedans, c’est qu’on a trouvé une façon de gagner», a expliqué Éric Bélanger, entraîneur-chef de la formation lévisienne.

Un départ d’impact et une longue liste de blessés

Pendant la pause des Fêtes, Julien Hébert, attaquant des Chevaliers, a été rappelé par le Drakkar à la suite d’une transaction avec les Wildcats de Moncton, qui l’avaient repêché l’année dernière. Un changement majeur dans l’alignement lévisien qui a perdu son deuxième meilleur pointeur de la présente campagne. «Avec nous, Julien était un joueur dynamique qui contrôlait beaucoup la game quand il était à son meilleur. C’est un joueur qui pouvait changer une partie à lui tout seul en zone offensive», a exposé Bélanger.

En renfort, Jérôme Mainguy-Nadeau, qui évoluait avec les Corsaires de Pointe-Lévy dans le midget espoir, s’est vu offrir un poste avec les Chevaliers pour le restant de la saison. Malgré ce remaniement, Bélanger reste confiant. «Nous, comme équipe, le message que j’ai dit aux gars, c’est que peu importe qui est dans l’alignement, il faut toujours trouver une façon de gagner. Ce sera à d’autres gars de remplir la place que Hébert a laissée dans l’équipe!»

Les Chevaliers devront jongler avec le casse-tête qu’est leur alignement pour le restant de la saison puisque Justin Fernet, Antoine Gaudreau et William Robitaille figurent sur la liste des blessés. Par contre, Alexis Côté et William Vachon étaient de retour au jeu face aux Lions.

La formation lévisienne sera de nouveau en action dès le week-end prochain alors qu’ils affronteront les Albatros du Collège Notre-Dame, le 17 janvier, et les Estacades de Trois-Rivières, le 19 janvier. Les deux rencontres se tiendront à l’Aréna de Lévis.

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Le pire scénario se concrétise

FAITS DIVERS. Les recherches pour retrouver les sœurs Norah et Romy Carpentier se sont conclues tragiquement. Les policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé leurs corps inanimés dans un boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet, vers midi. Cette découverte mettait ainsi un terme à l’alerte Amber lancée le 9 juillet et signifiait le début de la chasse à l’homme pour retrouver leur père, Martin C...

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

Se réinventer pour passer à travers

Entreprise événementielle florissante basée à Saint-Nicolas, le Groupe Satir Productions a été durement frappé par le confinement mis en place par le gouvernement provincial afin de freiner la propagation de la COVID-19. Cependant, la firme a développé de nouveaux services afin de poursuivre ses activités et rappeler ses salariés au boulot.

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...