CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 27 janvier dernier.

Changements dans la zone industrialo-portuaire

Le premier citoyen a annoncé, en marge du conseil, l’ajustement de l’affectation de la zone industrialo-portuaire lévisienne. Désormais, les industries lourdes n’auront plus leur place dans ce secteur industriel de la Ville. «On est rendu à l’étape où il faut préciser nos intentions. […] C’est terminé pour le terminal méthanier (projet Rabaska), il ne sera plus dans l’affectation. On va prévoir des types d’industries sans contrainte lourde. Les activités industrielles qu’il y aura là-bas ressembleront à celles que nous avons actuellement dans nos parcs industriels», a exposé le maire.

Avec ce projet, la Ville aimerait que cette zone soit desservie par une voie ferrée et qu’une voie de desserte soit aménagée à partir de la route Lallemand jusqu’au parc industriel, entre le boulevard Guillaume-Couture et l’autoroute Jean-Lesage.

Une zone à vocation récréotouristique au parc des Chutes-de-la-Chaudière

La Ville a confirmé son intention de modifier le schéma d’aménagement du parc des Chutes-de-la-Chaudière ainsi, 96 % du parc sera voué à la conservation et à l’interprétation des milieux naturels tandis que 4 % de celui-ci sera consacré à une vocation récréotouristique. «Ça pourrait être divers projets qui vont nous être déposés et proposés, par exemple, des bassins aquatiques. […] On connaît (le Village vacances) Valcartier, ça pourrait être des activités similaires ou hôtelières aussi», a imaginé Gilles Lehouillier.

Cette partie du parc des Chutes-de-la-Chaudière est située tout près du carrefour entre les autoroutes 20 et 73 et représente approximativement 65 000 mètres carrés. «On aurait pu y prévoir du développement économique dans cette partie ; or on a décidé que ce n’était pas compatible avec la zone de conservation parce qu’on veut un arrimage entre les deux zones», a argué le maire de Lévis.

Un groupe de citoyen demande à la Ville de statuer sur l’urgence climatique

Un groupe de citoyens «préoccupés par les enjeux de transport en commun, actif et, globalement, par l’environnement dans un contexte d’urgence climatique» a interpellé le maire et les conseillers municipaux à propos de l’urgence climatique. «Nous demandons maintenant à la Ville de Lévis, en son nom propre, d’adopter à son tour comme plusieurs autres villes du Québec, une déclaration d’urgence climatique et de s’engager à adapter et lier l’ensemble de ses décisions à cette déclaration», a proposé la représentante du groupe.

La Ville n’a pas pris de décision en ce sens, mais a affirmé travailler sur «une politique d’environnement» dans laquelle une déclaration s’y retrouvera.

La Ville et Évenma s’entendent pour trois ans

La Ville de Lévis a annoncé le renouvellement de son entente avec la firme Évenma pour le spectacle Surface présenté au quai Paquet. Les deux parties ont prolongé leur partenariat pour les trois prochaines années, un contrat qui se chiffre à 728 658 $.

La Ville a décidé de renouveler son entente avec la firme qui a développé le concept du spectacle à la suite des succès des dernières éditions. Selon le maire, l’édition 2019 a attiré «15 000 personnes» au quai Paquet.

Bains libres gratuits au Complexe aquatique multifonctionnel

Inauguré le 15 janvier dernier, le Complexe aquatique multifonctionnel situé dans le secteur Saint-Nicolas a accueilli 8 000 visiteurs au cours de sa première semaine d’ouverture. «Du jamais vu», a mentionné le maire.

À cause de ce succès, la Ville a choisi d’offrir les bains libres gratuitement aux citoyens pendant la prochaine semaine de relâche scolaire, du 29 février au 9 mars prochain. De plus, la programmation régulière des activités débutait le 27 janvier dernier.

Les plus lus

Deux nouveaux cas de coronavirus en Chaudière-Appalaches

Dans son plus récent bilan du nombre de cas confirmés de la COVID-19 dans la province, publié à 15h dimanche, le gouvernement du Québec a dévoilé que deux nouvelles personnes souffrent du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches.

Un premier cas confirmé de coronavirus en Chaudière-Appalaches

Un résident de la Chaudière-Appalaches a été testé positif à la COVID-19. En raison de son état qui est «bon», la personne est en isolement à son domicile.

COVID-19 : l'état de la situation dans la région à 20h

Aucun nouveau cas confirmé n’a été comptabilisé en Chaudière-Appalaches, ce 17 mars. Dans la région, quatre personnes sont atteintes du Coronavirus. Le gouvernement du Québec a annoncé des mesures financières. À Lévis, de nouvelles consignes ont été données aux utilisateurs du transport en commun et par plusieurs organisations.

Coronavirus : c'est quoi l'isolement volontaire?

Le gouvernement du Québec recommande fortement à tous les voyageurs revenant dans la province de se placer en isolement volontaire de 14 jours pour éviter la propagation de la COVID-19. Mais qu'est-ce qu'on entend par isolement volontaire? Voici ce que les autorités provinciales et fédérales demandent concrètement aux voyageurs.

Quoi faire à Lévis pendant la relâche?

En plein cœur de la semaine de la relâche scolaire qui se déroule jusqu’au 8 mars prochain, une foule d’activités sont organisées sur le territoire lévisien. Voici quelques activités préparées pour les enfants et la famille au cours de cette semaine sans cours.

Une clinique de dépistage de la COVID-19 à Charny

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a ouvert, ce matin, une clinique de dépistage à l'auto de la COVID-19 au Centre Paul-Gilbert, à Charny.

Des employés du CRDITSA inquiets

Des employés oeuvrant au siège social du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles du spectre de l'autisme (CRDITSA) du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), situé dans le complexe du Collège de Lévis, vivent dans l'inquiétude depuis quelques jours en raison d'un cas de contamination à la COVID-19.

Réaménagement de l'échangeur Kennedy : Québec ira de l'avant

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dévoilé, le 9 mars, qu'il investira plus de 354 M$ en 2020-2022 pour améliorer les infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires de la Chaudière-Appalaches. À cette occasion, Québec a notamment confirmé que les premières étapes du projet de réaménagement de l'échangeur Kennedy (sortie 325) et de construction d'un pont d'étagement au-dessus ...

Coronavirus : la situation dans la région à 20h

L'annonce plus tôt aujourd'hui de la mise en place de certaines restrictions par le gouvernement du Québec, dont l'interdiction de tenir des événements à l'intérieur réunissant plus de 250 personnes, en lien avec la crise du coronavirus a provoqué plusieurs bouleversements dans la région. Voici un résumé de ce que vous devez savoir.

COVID-19 : la Ville prend des mesures et ferme plusieurs services

La Ville de Lévis a annoncé ses mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus. Le maire de Lévis a annoncé que la Ville met maintenant en place sa cellule stratégique afin de "gérer la situation de manière efficiente". Plusieurs services municipaux ferment leurs portes immédiatement.