Les deux entrepreneurs lévisiens, David Bertrand (sur la photo) et Joël Leblanc, du Bunker de la science souhaitent construire le bunker de la biologie pour mars prochain. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Dans le cadre d’une initiative du gouvernement du Québec, David Bertrand, cofondateur du Bunker de la science situé dans le secteur de la Traverse, s’est mérité une bourse de 25 000 $ et 1 an de mentorat offert par le Réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship.

L’entrepreneur lévisien fait partie des 70 boursiers du Québec qui se sont partagés 1,75 M$. Cette aide financière a été mise sur pied afin de soutenir les entrepreneurs âgés de 18 à 35 ans qui sont partenaire à au moins 50 % dans leur entreprise et qui ont de la difficulté à obtenir du financement traditionnel.

Cette bourse tombe à point pour l’entrepreneur qui, avec son partenaire Joël Leblanc, souhaite ajouter un nouveau terrain de jeu à son monde post-apocalyptique, le bunker de la biologie. D’ici la semaine de relâche scolaire en mars prochain, les deux entrepreneurs travailleront à construire ce nouvel endroit qui accompagnera leurs bunkers de la chimie et de la physique. À l’aide de cet ajout, deux nouvelles animations se joindront à la quinzaine déjà proposées.

Déjà, un espace lounge a été construit dernièrement afin d’héberger les fêtes d’enfant et les soirées corporatives. «Le lounge permet de recevoir trois groupes scolaires du primaire en simultané. Pour les élèves du secondaire, on offre différentes conférences sur des sujets de nature scientifique, on peut recevoir des fêtes d’enfant et des soirées corporatives», expose David Bertrand.

Ces nouveaux espaces et activités ont demandé un investissement de 70 000 $.

L’effet après dragons

Les deux entrepreneurs lévisiens étaient de passage à l’émission télé Dans l’œil du dragon sur les ondes de Radio-Canada en mai dernier. Bien qu’ils n’aient pas conclu d’entente avec les dragons, ils ont constaté plusieurs retombées à la suite de cet épisode.

«Du jour au lendemain, on a vu une immense différence en termes de visibilité. Personnellement, je pensais que les réservations des familles allaient exploser, mais ce n’est pas arrivé comme ça. C’est quelques mois après qu’on a vu que ça progressait et que ça continue toujours de progresser. On est vraiment en croissance depuis ce temps, constate David Bertrand. Tout est arrivé en même temps, on est passé aux dragons, on a reçu une subvention de Tourisme Chaudière-Appalaches pour refaire notre site Web accompagné de service conseil en stratégie Web et le gouvernement (du Québec) a mis sur pied le programme La culture à l’école.»

L’entreprise prépare également du nouveau dans sa programmation estivale pour l’été 2020. Cette dernière renouvellera son «rallye extérieur d’énigmes à caractère scientifique» à l’extérieur de ses locaux dans le secteur de la Traverse.

Les plus lus

Deux nouveaux cas de coronavirus en Chaudière-Appalaches

Dans son plus récent bilan du nombre de cas confirmés de la COVID-19 dans la province, publié à 15h dimanche, le gouvernement du Québec a dévoilé que deux nouvelles personnes souffrent du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches.

Un premier cas confirmé de coronavirus en Chaudière-Appalaches

Un résident de la Chaudière-Appalaches a été testé positif à la COVID-19. En raison de son état qui est «bon», la personne est en isolement à son domicile.

COVID-19 : l'état de la situation dans la région à 20h

Aucun nouveau cas confirmé n’a été comptabilisé en Chaudière-Appalaches, ce 17 mars. Dans la région, quatre personnes sont atteintes du Coronavirus. Le gouvernement du Québec a annoncé des mesures financières. À Lévis, de nouvelles consignes ont été données aux utilisateurs du transport en commun et par plusieurs organisations.

Coronavirus : c'est quoi l'isolement volontaire?

Le gouvernement du Québec recommande fortement à tous les voyageurs revenant dans la province de se placer en isolement volontaire de 14 jours pour éviter la propagation de la COVID-19. Mais qu'est-ce qu'on entend par isolement volontaire? Voici ce que les autorités provinciales et fédérales demandent concrètement aux voyageurs.

Quoi faire à Lévis pendant la relâche?

En plein cœur de la semaine de la relâche scolaire qui se déroule jusqu’au 8 mars prochain, une foule d’activités sont organisées sur le territoire lévisien. Voici quelques activités préparées pour les enfants et la famille au cours de cette semaine sans cours.

Une clinique de dépistage de la COVID-19 à Charny

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a ouvert, ce matin, une clinique de dépistage à l'auto de la COVID-19 au Centre Paul-Gilbert, à Charny.

Des employés du CRDITSA inquiets

Des employés oeuvrant au siège social du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles du spectre de l'autisme (CRDITSA) du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), situé dans le complexe du Collège de Lévis, vivent dans l'inquiétude depuis quelques jours en raison d'un cas de contamination à la COVID-19.

Réaménagement de l'échangeur Kennedy : Québec ira de l'avant

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dévoilé, le 9 mars, qu'il investira plus de 354 M$ en 2020-2022 pour améliorer les infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires de la Chaudière-Appalaches. À cette occasion, Québec a notamment confirmé que les premières étapes du projet de réaménagement de l'échangeur Kennedy (sortie 325) et de construction d'un pont d'étagement au-dessus ...

Coronavirus : la situation dans la région à 20h

L'annonce plus tôt aujourd'hui de la mise en place de certaines restrictions par le gouvernement du Québec, dont l'interdiction de tenir des événements à l'intérieur réunissant plus de 250 personnes, en lien avec la crise du coronavirus a provoqué plusieurs bouleversements dans la région. Voici un résumé de ce que vous devez savoir.

COVID-19 : la Ville prend des mesures et ferme plusieurs services

La Ville de Lévis a annoncé ses mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus. Le maire de Lévis a annoncé que la Ville met maintenant en place sa cellule stratégique afin de "gérer la situation de manière efficiente". Plusieurs services municipaux ferment leurs portes immédiatement.