Luca Jalbert et les acteurs de la série se préparent à tourner de nouvelles saisons. CRÉDIT : ROYALD (MICHAEL MORIN)

Nouvelle collection de roman, comic book ainsi qu’un magazine, un balado et une série sur le Web, c’est tout un univers d’épouvante et fantastique à lire, à regarder et à découvrir qu’a développé le bédéiste et réalisateur lévisien, Luca Jalbert, avec Ça fout la chienne.

En 2020, Ça fout la chienne se transforme. Le dernier numéro du magazine créé par Luca Jalbert paraîtra en juillet prochain. Ensuite, un comic book annuel sera publié à la place du trimestriel.

«Il sera plus petit, comme les comic books old school, plus épais aussi, et réalisé avec une équipe de jeunes de la relève, autant en dessin qu’en écriture. Des professionnels viendront ça et là raconter des histoires, faire des chroniques ou seront à retrouver dans des entrevues», annonce Luca. 

Une nouvelle collection de romans

À partir de l’automne prochain, une nouvelle collection de romans Ça fout la chienne sera lancée par les Éditions AdA. Une série de quatre livres jeunesse sortira en même temps, qui devrait être suivie par quatre autres l’année suivante. Les couvertures ainsi que l’une des histoires seront signées par Luca Jalbert. 

«Il y aura peut-être des illustrations à l’intérieur, toujours faite au plomb comme dans le magazine. On est encore à imaginer le concept, car on veut que ça fasse partie du même univers avec le comic book, la web-série et le balado.»

Les récits seront l’œuvre d’auteurs invités. «Les manuscrits sont encore à l’écriture et seront bientôt terminés, poursuit-il. Les romans sont dans la veine des Chair de poule et des Frissons d’autrefois. On va garder l’ambiance rétro du magazine Ça fout la chienne. Je raconte l’histoire d’un ami imaginaire, qui ne l’est peut-être pas tant que ça.»

Inspiré de son film Babao, le livre portera le même titre. Dans cette production, Jason fête ses dix-huit ans en compagnie de son meilleur ami Michael un soir d’été 1993. C’est alors pour lui le début d’un nouveau chapitre qui marque le passage de l’enfance à l’âge adulte. «Mais une fois rentré chez-lui, un cadeau d’anniversaire imprévu attend Jason, caché dans le noir. Son ami imaginaire est revenu, il est triste et n’est pas content», annonçait Luca dans la présentation de la vidéo sur sa chaîne YouTube.

Jamais à court d’idées, le dessinateur veut aussi développer un web-magazine dès la rentrée prochaine. «Je voudrais un blogue où plein de gens pourront avoir leur section, avec des auteurs et des chroniqueurs. Ils pourront animer chacun leur page. Il pourrait aussi y avoir un volet jeunesse en partenariat avec les bibliothèques pour lequel les jeunes pourraient envoyer leurs textes et leurs dessins.»

Sans oublier qu’un balado existe déjà et que de nouveaux épisodes, de cinq à six minutes sur des contes et légendes du Québec réactualisés et réadaptés, seront narrés. La diffusion devrait commencer en avril et se poursuivre mensuellement.

À la rencontre des enfants perdus avec la web-série

Finalement, la deuxième partie de la saison 2 de la web-série sortira pendant la semaine de relâche, au rythme d’un épisode par jour. Chacun sera consacré à un personnage. «On va voir de quel milieu il vient, ce qui lui arrive et ensuite ça restera en suspens jusqu’à ce qu’on les retrouve dans la saison 3, présente le réalisateur. Le public va rencontrer l’univers des enfants perdus que je commence à développer. On va vraiment entrer dedans.»

Le scénario a été remis aux jeunes acteurs de la série pendant les Fêtes et le tournage commence ce mois-ci. La quatrième saison est en préparation et Luca travaille sur le synopsis. Elle pourrait être tournée cet été. 

La troisième saison sera quant à elle composée de quatre épisodes d’une quinzaine de minutes, «un peu plus long» que les précédents. «Ça va être de petits courts-métrages en tant que tel. Les gens vont suivre les personnages», prévient-il. C’est à ce moment-là que les enfants perdus se rencontreront et que leurs histoires ne feront plus qu’une. 

Les plus lus

La RPA Seigneurie de Lévy fermera ses portes

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé au Journal, le 21 janvier, que la résidence privée pour aînés (RPA) La Seigneurie de Lévy, située dans le quartier Lévis, fermera ses portes le 22 septembre prochain.

Tempête hivernale : plusieurs services fermés

En raison de la tempête hivernale qui frappe actuellement la région, plusieurs services publics ont été fermés.

Leïla se pointe le bout du nez en premier à l’Hôtel-Dieu de Lévis

C’est à 1h19 le 1er janvier dernier que l’Hôtel-Dieu de Lévis a accueilli son premier bébé de l’année. Leïla Leblond est née d’une césarienne à 8,4 lbs au grand plaisir de ses parents, Jany Boulay Émond et Manuel Leblond, et de son grand frère, Owen.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 4 janvier 2023

Que cette nouvelle année qui vient d’ouvrir ses portes vous apporte le bonheur, la joie et la bonne santé et que chacun des jours de cette nouvelle année soit pour vous comme un beau cadeau et que tous vos vœux de 2023 se réalisent et que cette année, soit en tous points exquise. Et merci de continuer de supporter le Journal de Lévis. Bonne année!

Vers une grève de plusieurs jours à la STLévis?

Par voie de communiqué, le Syndicat des chauffeurs d'autobus de la Rive-Sud (CSN), le groupe qui représente les conducteurs de la Société de transport de Lévis (STLévis), a partagé, le 11 janvier, son désir d'accentuer ses moyens de pression. En raison de «l'impasse» dans les négociations afin de renouveler la convention collective des chauffeurs d'autobus, le syndicat prévoit déclencher une grève...

Un doublé pour les Chevaliers

Malgré le départ de plusieurs joueurs clés de l’alignement en raison de leur promotion dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, les Chevaliers de Lévis n’ont pas été ralentis au cours de la dernière semaine d’activités et ont remporté leurs deux affrontements de la semaine face aux Élites de Jonquière et aux Estacades de Trois-Rivières, les 11 et 15 janvier derniers. La formation lévisienn...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 11 janvier 2023

Je souhaite à notre députée des Chutes-de-la-Chaudière et ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Martine Biron (1re photo), beaucoup de voyages à l’étranger pour nous faire rayonner et du succès dans tous vos divers dossiers.

Chronique historique - La Coopérative d’habitation de Lévis

La chronique historique d’octobre 2022 qui portait sur la Société de construction permanente de Lévis et de l’éphémère Société de construction mutuelle de Lévis nous permet de nous souvenir d’une expérience plus récente, soit celle de la Coopérative d’habitation de Lévis aux débuts des années 1950. Projet qui fera sortir de terre un quartier complet sur les hauteurs de Lévis.

Deux feux prennent naissance dans des garages

Les pompiers du Service de sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) ont connu un matin occupé ce 27 janvier. Ils ont été appelés à intervenir à deux reprises alors qu’un feu a pris naissance dans un garage attaché à une maison de Charny ainsi qu’un autre également dans un garage attaché à une maison de Saint-Nicolas.

Effectif infirmier en hausse en Chaudière-Appalaches

Au 31 mars 2022, Chaudière-Appalaches comptait 3 % plus d’infirmiers et d’infirmières en emploi par rapport à la même période l’an dernier. C’est le double du taux pour l’ensemble du Québec (1,5 %). C’est l’une des informations qui ressort du plus récent portrait statistique présenté le 22 novembre par l’Ordre des infirmiers et infirmières du Québec (OIIQ).