CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dévoilé, le 9 mars, qu'il investira plus de 354 M$ en 2020-2022 pour améliorer les infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires de la Chaudière-Appalaches. À cette occasion, Québec a notamment confirmé que les premières étapes du projet de réaménagement de l'échangeur Kennedy (sortie 325) et de construction d'un pont d'étagement au-dessus de l'autoroute 20, au bout du prolongement de la rue Saint-Omer, seront réalisées.

Pour la période 2020-2022, le MTQ prévoit investir entre 1 M$ et 5 M$ pour ce projet. Selon Émilie Lord, porte-parole du ministère, il y aura peu de travaux sur le terrain en 2020, outre des relevés pour préparer l’avant-projet qui est déjà en cours.

En 2021, les travaux seront entamés à l’échangeur, lesquels seront complétés dans les années subséquentes. Enfin, dans les années ultérieures, le pont d’étagement sera construit et les échangeurs (325 et Saint-Omer) seront complétés. 

Également, le MTQ lancera plusieurs nouveaux projets routiers à Lévis lors des deux prochaines années, dont voici la liste :

- Amélioration de la signalisation sur la route 116 près de l'École du Tournesol à Saint-Rédempteur (moins de 1 M$);

- Asphaltage de l'autoroute 73 Sud de l'autoroute 20 au poste de pesée (entre 1 M$ et 5 M$);

- Installation de tours d'éclairage sur l'autoroute 20 entre l'avenue Taniata et la route du Président-Kennedy (entre 1 M$ et 5 M$);

- Modification de l'éclairage dans les bretelles de l'échangeur Taniata de l'autoroute 20 (moins de 1 M$);

- Réfection de huit ponceaux sur les routes 116 et 275 (entre 1 M$ et 5 M$);

- Asphaltage du tablier du pont de Québec (entre 1 M$ et 5 M$);

- Réfection du tablier du pont Picard, au-dessus de la route 132 (entre 1 M$ et 5 M$);

- Réparation du pont de la bretelle de l’autoroute 20, en direction ouest, menant à l’autoroute 73, en direction sud (entre 5 M$ et 10 M$);

- Entretien, réparation et installation d’éléments de sécurité sur le pont Pierre-Laporte (entre 10 M$ et 25 M$);

- Réparation du pont situé sur l’autoroute 73, en direction nord, au- dessus de l’autoroute 20 (entre 1 M$ et 5 M$);

- Travaux d’entretien de la dalle de béton sur l’autoroute 20, en direction est (moins de 1 M$).

En incluant les projets déjà en cours, le MTQ investira dans 25 projets à Lévis. Parmi ces chantiers, notons que le MTQ poursuivra la réfection de la route 173 (route du Président-Kennedy), en direction sud. Lors des deux prochaines années, Québec prévoit investir entre 1 M$ et 5 M$ pour retaper l'artère entre le boulevard Wilfrid-Carrier, à Lévis, et la rue Aubert, à Pintendre.

Des projets significatifs dans le Grand Lévis

Lors de l'annonce, le MTQ a également confirmé que de nouveaux projets d'importance seront réalisés dans des municipalités situées à proximité de Lévis.

À Saint-Lambert-de-Lauzon, une voie de virage à gauche dans les deux sens et des feux de circulation seront notamment ajoutés sur la route 218 en 2021-2022 (entre 1 M$ et 5 M$) et des ponceaux seront rénovés sur les routes 218 et 171 (moins de 1 M$) en 2020-2021.

À Saint-Henri, l'intersection de la route 173 et du chemin du Bord-de-l'Eau sera réaménagée en 2021-2022 (moins de 1 M$). À Saint-Michel-de-Bellechasse, le MTQ asphaltera sur sept kilomètres l'autoroute 20 Ouest,à partir de la rivière Boyer, cette année (entre 1 M$ et 5 M$).

Ajoutons qu'en ce qui a trait aux projets en cours, le chantier d'élargissement de la route 277 (entre 10 M$ et 25 M$), entre Saint-Anselme et Saint-Henri, se poursuivra au cours des deux prochaines années.

Des élus heureux

Par voie de communiqué, plusieurs élus ont partagé leur joie devant ces investissements du MTQ, dont la députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance.

«C’est avec enthousiasme que j’accueille avec ces investissements importants dans ma circonscription qui contribueront à stimuler l’économie locale et régionale et qui favoriseront le maintien et la création d’emplois», a fait savoir l'élue caquiste.

Soulignons finalement qu'à la suite des nombreuses affaires de collusion dans l'industrie des travaux routiers, le MTQ ne dévoile plus aux médias son estimation exacte des coûts des différents projets qu'il réalise.

Les plus lus

Le déconfinement de 1918 à Lévis

Dans une chronique publiée dans le Wall Street Journal du 30 avril dernier, la chroniqueuse américaine Peggy Noonan constate qu'il n'est pas facile d'analyser les conséquences de la pandémie de grippe espagnole de 1918. Qu'en est-il pour Lévis?

COVID-19 : nouvelles mesures prises par Lévis

Plusieurs services de la Ville ont été modifiés pour répondre aux besoins des Lévisiens. Un rappel a également été fait sur les équipements ouverts et les consignes à respecter.

Un virus créé par les humains? Faux

La théorie selon laquelle le SRAS-CoV-2 serait issu de manipulations génétiques a fait l’objet de plusieurs rumeurs depuis le début de la pandémie. La plus récente souligne une soi-disant similitude avec le virus responsable du sida, ce qui démontrerait sa création en laboratoire. Pourtant, des milliers d’analyses de son génome, à travers le monde, conduisent à une origine naturelle. Le Détecteur ...

L'après-pandémie de 1918 à Lévis

Après un mois d'octobre 1918 catastrophique à Lévis avec au-delà de 50 décès et le quart de la population infectée par la grippe espagnole, la vie courante reprend de manière étonnamment rapide par la suite. À peine deux mois plus tard, soit le 28 décembre, Pierre-Georges Roy rapporte que l'église Notre-Dame «est littéralement remplie» pour les «imposantes funérailles» de l'épouse d'Onésime Carrie...

COVID-19 : un nouveau cas confirmé à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un autre Lévisien a reçu, au cours des 24 dernières heures, un résultat positif à la suite d'un test de dépistage du nouveau coronavirus.

Quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus à Lévis

Quatre nouveaux cas confirmés de la COVID-19 ont été constatés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Tous ces cas touchent des Lévisiens.

COVID-19 : trois nouveaux cas confirmés à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, lundi, que trois Lévisiens ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : deux cas confirmés de plus à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir, mardi, que deux Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

COVID-19 : trois nouveaux cas à Lévis

Dans son plus récent bilan sur l'évolution de l'épidémie de la COVID-19 dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir que trois autres Lévisiens ont été infectés par le nouveau coronavirus.

La nouvelle centrale de police au coin du Sault/Guillaume-Couture

Lors de la séance du conseil municipal de Lévis du 27 avril, les échevins lévisiens ont adopté deux résolutions afin d’enclencher le projet de construction d’une nouvelle centrale de police. L’une d’elles a notamment permis l’acquisition par expropriation du site où sera construit le nouvel édifice municipal. Il s’agit du terrain vacant situé au coin du chemin du Sault et du boulevard Guillaume-Co...