La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a apporté de bonnes nouvelles pour certains acteurs culturels. CRÉDIT : CAPTURE D'ÉCRAN 22 mai 2020

C’est une première étape. Les musées, les comptoirs de prêt des bibliothèques et les ciné-parcs pourront rouvrir au public le 29 mai.

«Nos quatre grands musées d’État, 96 institutions muséales, 16 musées à vocation scientifique et l’ensemble des bibliothèques publiques à la grandeur du Québec, de même que les ciné-parcs, pourront reprendre leurs activités à leur rythme à compter du vendredi 29 mai, » a déclaré la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, aux côtés de la vice-première ministre Geneviève Guilbault, lors du point de presse du gouvernement.

«La réouverture de ces institutions ne pourra qu'être bénéfique au moral et au mieux-être des citoyens», a ajouté Nathalie Roy.

Dans les bibliothèques, seuls les services offerts aux comptoirs de prêts seront disponibles. L’accès aux rayons sera interdit sauf pour le personnel autorisé.

Concernant les ciné-parcs, les aires de jeu devront rester fermées. Les commandes de nourriture à emporter uniquement pourront être servies.

La santé publique a également donné son feu vert à la réouverture des studios d’enregistrement et à la captation en salle de spectacle sans public. Permise à partir du 1er juin, la reprise se fera à certaines conditions : le respect des deux mètres sur scène et une équipe technique réduite à cinq personnes.

«Les institutions pourront ouvrir à leur rythme, puisqu’elles devront adapter leur lieu», a souligné la ministre. La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a d’ailleurs publié des guides pour une réouverture en toute sécurité.

«Je sais que d’autres secteurs du milieu culturel sont impatients de redémarrer leurs activités. Je vous entends. Nous attendons le feu vert des autorités et les guides, pour les arts de la scène, les salles de spectacle et les cinémas, de même que pour les tournages en télévision», a aussi reconnu Nathalie Roy. 

Les plus lus

Le déconfinement de 1918 à Lévis

Dans une chronique publiée dans le Wall Street Journal du 30 avril dernier, la chroniqueuse américaine Peggy Noonan constate qu'il n'est pas facile d'analyser les conséquences de la pandémie de grippe espagnole de 1918. Qu'en est-il pour Lévis?

COVID-19 : nouvelles mesures prises par Lévis

Plusieurs services de la Ville ont été modifiés pour répondre aux besoins des Lévisiens. Un rappel a également été fait sur les équipements ouverts et les consignes à respecter.

Un virus créé par les humains? Faux

La théorie selon laquelle le SRAS-CoV-2 serait issu de manipulations génétiques a fait l’objet de plusieurs rumeurs depuis le début de la pandémie. La plus récente souligne une soi-disant similitude avec le virus responsable du sida, ce qui démontrerait sa création en laboratoire. Pourtant, des milliers d’analyses de son génome, à travers le monde, conduisent à une origine naturelle. Le Détecteur ...

L'après-pandémie de 1918 à Lévis

Après un mois d'octobre 1918 catastrophique à Lévis avec au-delà de 50 décès et le quart de la population infectée par la grippe espagnole, la vie courante reprend de manière étonnamment rapide par la suite. À peine deux mois plus tard, soit le 28 décembre, Pierre-Georges Roy rapporte que l'église Notre-Dame «est littéralement remplie» pour les «imposantes funérailles» de l'épouse d'Onésime Carrie...

COVID-19 : un nouveau cas confirmé à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un autre Lévisien a reçu, au cours des 24 dernières heures, un résultat positif à la suite d'un test de dépistage du nouveau coronavirus.

Quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus à Lévis

Quatre nouveaux cas confirmés de la COVID-19 ont été constatés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Tous ces cas touchent des Lévisiens.

COVID-19 : trois nouveaux cas confirmés à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, lundi, que trois Lévisiens ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : deux cas confirmés de plus à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir, mardi, que deux Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

COVID-19 : trois nouveaux cas à Lévis

Dans son plus récent bilan sur l'évolution de l'épidémie de la COVID-19 dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir que trois autres Lévisiens ont été infectés par le nouveau coronavirus.

La nouvelle centrale de police au coin du Sault/Guillaume-Couture

Lors de la séance du conseil municipal de Lévis du 27 avril, les échevins lévisiens ont adopté deux résolutions afin d’enclencher le projet de construction d’une nouvelle centrale de police. L’une d’elles a notamment permis l’acquisition par expropriation du site où sera construit le nouvel édifice municipal. Il s’agit du terrain vacant situé au coin du chemin du Sault et du boulevard Guillaume-Co...