CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Lors de la séance ordinaire du conseil du 6 juillet, les échevins de Lévis ont adopté le projet de règlement du programme particulier d’urbanisme (PPU) du Vieux-Lauzon. Il s’agit du dernier PPU que l’administration Lehouillier désirait mettre en place dans certains quartiers historiques de Lévis.

«Ce dernier programme particulier d’urbanisme n’est pas le moindre : le Vieux-Lauzon est assurément un secteur riche en histoire bordé par de magnifiques accès publics au fleuve! La revitalisation de la rue Saint-Joseph sera au coeur de ce grand chantier que nous mènerons afin de faire du Vieux-Lauzon un lieu distinctif! Je tiens d’ailleurs à remercier chaleureusement le comité de pilotage, les partenaires du milieu ainsi que les élus du secteur qui ont travaillé à la vision et à la planification de la revitalisation de ce quartier historique», a déclaré le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Rappelons qu’en 2015, son administration a amorcé un vaste chantier afin d’adopter des PPU pour cinq quartiers historiques lévisiens, soit le Village Saint-Nicolas, le Vieux-Charny, le Vieux-Saint-Romuald, le Vieux-Lévis et le Vieux-Lauzon. Si au cours des dernières années les PPU des quatre premiers secteurs sont entrés en vigueur, les travaux pour l’adoption de celui du Vieux-Lauzon sont toujours en cours.

Avant l’adoption finale du PPU du Vieux-Lauzon cet automne, la Ville de Lévis tiendra une consultation publique afin de présenter le projet de règlement ainsi que recueillir les avis des citoyens du secteur. Cette rencontre se tiendra virtuellement le 25 août prochain ou sous une autre forme, selon les recommandations de la Santé publique en lien avec la COVID-19. 

Passer rapidement à l’action

Le maire de Lévis espère que le programme sera adopté rapidement afin de revitaliser le secteur, «une décision qui fait consensus». En effet, le PPU du Vieux-Lauzon vise à conserver et à bonifier la trame urbaine traditionnelle du Vieux-Lauzon, valoriser la relation et l’accès au fleuve dans les espaces publics par une interconnexion des parcs, sécuriser les déplacements, mettre en valeur les bassins d’emplois régionaux à proximité, faciliter l’implantation de commerces de proximité et améliorer le cadre bâti. 

Concrètement, le plan municipal prévoit notamment la revitalisation de la rue Saint-Joseph et de ses principales intersections, la mise en valeur et la bonification de la place de l’église, la mise en place d’un comité de liaison avec le chantier Davie, favoriser l’accès à l’anse au Sauvage et au site de l’ancienne usine de pompage ainsi que le réaménagement du site de l’ancienne caisse Desjardins.

Dans le cadre du PPU du Vieux-Lauzon, l’administration Lehouillier entend obtenir une contribution financière aux programmes de rénovation et de restauration en collaboration avec la Société d’habitation du Québec (SHQ) et le ministère de la Culture et des Communications. Par cette action, la Ville voudrait créer plusieurs logements abordables dans ce secteur, une mesure qui s’inscrirait dans la stratégie sur le logement abordable qu’elle désire bientôt mettre en place.

Soulignons finalement que le projet de PPU pourra bientôt être consulté au www.ville.levis.qc.ca/PPU.

 

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Le pire scénario se concrétise

FAITS DIVERS. Les recherches pour retrouver les sœurs Norah et Romy Carpentier se sont conclues tragiquement. Les policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé leurs corps inanimés dans un boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet, vers midi. Cette découverte mettait ainsi un terme à l’alerte Amber lancée le 9 juillet et signifiait le début de la chasse à l’homme pour retrouver leur père, Martin C...

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

Se réinventer pour passer à travers

Entreprise événementielle florissante basée à Saint-Nicolas, le Groupe Satir Productions a été durement frappé par le confinement mis en place par le gouvernement provincial afin de freiner la propagation de la COVID-19. Cependant, la firme a développé de nouveaux services afin de poursuivre ses activités et rappeler ses salariés au boulot.

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...