Sur la première photo : La SQ a déployé d'importants moyens afin de retrouver le trio. CRÉDIT : COURTOISIE

Vendredi matin, les agents de la Sûreté du Québec (SQ), des bénévoles et d'autres intervenants poursuivent leurs recherches dans la région afin de retrouver Norah Carpentier (11 ans - 2e photo) et sa soeur Romy Carpentier (6 ans - 3e photo), deux jeunes filles de Lévis qui auraient été enlevées par leur père, Martin Carpentier (44 ans - 4e photo). D'ailleurs, la SQ a déclenché une alerte Amber à travers la province pour retrouver le trio.

Les recherches se sont poursuivies toute la nuit. Ce matin, les équipes spécialisées de la SQ continuent les recherches dans le secteur de Saint-Apollinaire pour localiser les deux fillettes et leur père. Des policiers en VTT et un maître-chien ont notamment été appelés en renfort.

Également, les enquêteurs poursuivent leur boulot sur le terrain afin de tenter de localiser les enfants et leur père. La SQ a souligné que toutes les informations qui lui ont été transmises sont analysées et vérifiées par ces derniers.

Rappelons que les deux jeunes filles auraient été enlevées le mercredi 8 juillet, vers 20h, à Lévis. Le suspect principal dans cette affaire est leur père, Martin Carpentier (deuxième photo). Ce dernier est un Lévisien de 44 ans. Il pèse 59 kg (130 livres), mesure 1.78 mètres (5 pieds et 10 pouces) et a les cheveux clairsemés. Lors du présumé enlèvement, il portait un t-shirt grisé

Norah Carpentier est grande et mince et mesure 1,57 mètre (5 pieds et 2 pouces). Elle portait une casquette blanche et des sandales blanches Nike. Sa sœur Romy Carpentier pèse 19 kg (43 livres), mesure 91 centimères (3 pieds) et a des cheveux bruns, des boucles d’oreilles en forme de cœur, du vernis rouge sur les deux mains ainsi qu'un grain de beauté dans le haut du front.

Les deux jeunes filles ont été vues la dernière fois hier, le 8 juillet vers 20h30, à Saint-Nicolas, près d’un dépanneur. 

Mercredi vers 21h30, alors que Norah, Romy et Martin Carpentier étaient dans un véhicule Volkswagen Passat 2008, immatriculé P75 PXV, ils auraient été impliqués dans une sortie de route sur l’autoroute 20 Est au km 288 à Saint-Apollinaire. Lors de l’arrivée des services d’urgence, le véhicule était toutefois inoccupé et le trio manque à l’appel depuis.

Leurs proches ont des raisons de craindre pour leur santé et leur sécurité. Si vous avez de l’information sur cette affaire, les autorités vous demandent d'appeler immédiatement au 911. 

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Le pire scénario se concrétise

FAITS DIVERS. Les recherches pour retrouver les sœurs Norah et Romy Carpentier se sont conclues tragiquement. Les policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé leurs corps inanimés dans un boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet, vers midi. Cette découverte mettait ainsi un terme à l’alerte Amber lancée le 9 juillet et signifiait le début de la chasse à l’homme pour retrouver leur père, Martin C...

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

Se réinventer pour passer à travers

Entreprise événementielle florissante basée à Saint-Nicolas, le Groupe Satir Productions a été durement frappé par le confinement mis en place par le gouvernement provincial afin de freiner la propagation de la COVID-19. Cependant, la firme a développé de nouveaux services afin de poursuivre ses activités et rappeler ses salariés au boulot.

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...