Selon Marie-Josée Morency, les entrepreneurs de la région auront besoin de soutien moral pour passer au travers de la deuxième vague de la COVID-19. CRÉDIT : ARCHIVES

Depuis que Lévis est au palier d’alerte rouge, une deuxième vague de fermetures temporaires a été demandée par la Santé publique. Une situation qui inquiète particulièrement Marie-Josée Morency, vice-président exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis (CCL).

«Les entrepreneurs et les employés vivent aussi avec d’autres problématiques et la situation amène une grosse pression sur leurs épaules. Ce qui m’inquiète le plus, c’est la santé mentale de nos entrepreneurs et des employés», explique d’emblée Marie-Josée Morency. 

Après un bel été déconfiné où plusieurs ont pu profiter du beau temps et de la joie de pouvoir recevoir des clients, tout a changé quand le gouvernement a du jour au lendemain annoncé que la Chaudière-Appalaches passait en zone rouge. «On ne pensait pas que cette deuxième vague et les mesures reviendraient aussi rapidement et abruptement. Je pense que ça a pris au dépourvu plusieurs personnes et que le gouvernement a aussi été surpris», met-elle en lumière.

Pour la représentante de la CCL, son «cheval de bataille» durant cette période de fermetures sera la santé mentale qui risque grandement d’être encore plus fragilisée. «Il faut sensibiliser les gens à la santé mentale. On veut éviter le pire, mais les chiffres parlent d’eux-mêmes et on ne veut pas ça. C’est pourquoi il faut offrir de l’accompagnement, être présent et ne pas avoir peur d’en parler.»

Se préparer au pire

La situation actuelle laisse planer un climat d’incertitude ainsi qu’un impact au niveau des ressources humaines puisque le taux d’absentéisme ne cesse d’augmenter en raison de la COVID-19 et des mesures sanitaires. «Les entrepreneurs se préparent au pire, car ils ne croient pas qu’on va rouvrir le 28 octobre comme prévu. C’est certain qu’il va y avoir des fermetures de commerces, même avec les aides qui sont offertes (par les gouvernements), on pelte un peu par en avant. C’est sûr qu’il va y avoir des impacts», croit Marie-Josée Morency.

Malgré toutes les aides et le bon vouloir du gouvernement, certaines fermetures définitives ne pourront malheureusement pas être évitées. Cependant, les citoyens ont un rôle à jouer dans cette équation, rapporte la directrice générale de la CCL. 

«Il faut suivre les règles parce qu’on a un impact économique et social sur la situation. Quand le social et l’économique ne vont plus, rien ne va. Je suis vraiment inquiète de la santé mentale des entrepreneurs, ce n’est pas facile de garder tout le monde ensemble et positif parce qu’on vit tous des choses différentes chacun de notre côté. Le niveau de stress est très élevé et personne ne le gère de la même façon.»

De plus, la CCL a tenu à saluer la mise en place du programme Solidarité communautaire Lévis qui soutient les organismes communautaires du territoire pour le fonctionnement de leurs services ou de leurs projets visant à réduire la détresse psychologique. Marie-Josée Morency affirme que ce genre de programme et l’appui des citoyens seront primordiaux pour la santé des entrepreneurs.
«Les entrepreneurs ont besoin de savoir que les citoyens de leur ville sont derrière eux et les supportent. Encourager local, c’est super important plus que jamais.»

Les plus lus

COVID-19 : éclosion au Costco de Saint-Romuald

Par voie de communiqué, la Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 8 octobre, que 13 cas positifs de COVID-19 ont été découverts au sein du personnel du magasin Costco de Saint-Romuald.

COVID-19 : délestage à l'Hôtel-Dieu de Lévis

Par voie de communiqué, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 15 octobre, que l'Hôtel-Dieu de Lévis diminuera temporairement certains rendez-vous médicaux et opérations au bloc opératoire. La direction du CISSS-CA justifie sa décision par le fait que son personnel est fortement sollicité pour combattre des éclosions sur des unités de soi...

COVID-19 : nouveaux sommets de cas et d'hospitalisations en Chaudière-Appalaches

La Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet de nouveaux cas d'infection au coronavirus depuis le début de la crise sanitaire le printemps dernier. Hier, 68 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19 tandis que 32 personnes sont hospitalisées dans la région en raison du coronavirus, un autre triste sommet.

COVID-19 : la Chaudière-Appalaches atteint un nouveau sommet quotidien pour les nouveaux cas

Pour une deuxième journée consécutive, le nombre quotidien de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet. Hier, ce sont 73 résidents de la région qui ont appris qu'ils avaient contracté la maladie.

Unité mère-enfant de l’Hôtel-Dieu de Lévis : des adaptations nécessaires pendant la pandémie

L’Hôtel-Dieu de Lévis a réagi au texte d’une pétition qui dénonce la manière qu’a l’établissement d’appliquer les directives du ministère de la Santé au sein du service mère-enfant pour lutter contre les risques de transmission de la COVID-19 ainsi qu’aux propos tenus par la porte-parole du Regroupement Naissance-Renaissance, Sophie Mederi, qui est à l’origine de cette initiative.

COVID-19 : un nouveau décès et augmentation des hospitalisations en Chaudière-Appalaches

La Chaudière-Appalaches a enregistré une nouvelle baisse du nombre quotidien de nouveaux cas d'infection au coronavirus alors que 25 résidents de la région ont reçu un diagnostic positif dans la journée d'hier. Toutefois, la maladie a emporté une autre personne qui vivait dans la région et le nombre des hospitalisations a augmenté.

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

COVID-19 : plus de 70 nouveaux cas et 1 autre décès en Chaudière-Appalaches

Si la Chaudière-Appalaches n'a pas atteint un sommet de nouveaux cas comme lundi, 73 cas d'infection au coronavirus ont été découverts hier dans la région. De plus, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a rapporté, mercredi, qu'un autre résident de la Chaudière-Appalaches a succombé des suites de la COVID-19.

Pas de messes dans le Grand Lévis jusqu’à la fin du mois

Par voie de communiqué, les trois paroisses couvrant les quartiers de Lévis et Saint-Lambert-de-Lauzon, Saint-Jean-l’Évangéliste, Saint-Joseph-de-Lévis et Saint-Nicolas-de-Lévis, ont annoncé qu’elles ne tiendront pas de messes ni de regroupements de prière lors de la période de confinement partiel en zone rouge, en cours jusqu’au 28 octobre.

Un mois pour revivre l’histoire de Charny

Dans le cadre des Journées de la culture, la Corporation Charny Revit propose jusqu’au 25 octobre une programmation d’activités respectant les consignes de la Santé publique et mettant en valeur l’histoire de ce quartier lévisien.