CRÉDIT : COURTOISIE

À la grande surprise des maniaques de rap québécois, le célèbre collectif 83 s’est réuni au cours des derniers mois afin de produire un premier album en 15 ans. Avec Récidivistes, les cinq fiers représentants de la Rive-Sud de Québec proposent un retour aux sources aux admirateurs du groupe fort populaire au tournant des années 2000.

Toutefois, ce retour attendu par plusieurs amateurs de rap à travers le Québec a bien failli ne pas aboutir sur la création de nouvelles pièces par 2Faces (Francis Belleau), T-Mo (Frédéric Auger), B-Ice (Simon Valiquette), Onze (Jérôme Allard) et Canox (Olivier Dallaire). En effet, T-Mo envisageait plutôt au départ de lancer une tournée de spectacles du collectif en 2021 afin de célébrer le 20e anniversaire du lancement de leur premier album, Hip-hop 101.

«On se voit quand même souvent et on fait souvent des collaborations entre Taktika (T-Mo et B-Ice) et les autres membres du collectif. Il n’y a rien qui nous empêchait de nous réunir à nouveau, mais on ne sentait pas nécessairement que c’était le bon moment. En plus, 2Faces vit maintenant à Montréal et c’était un peu plus difficile de se réunir pour la création d’un album. Cependant, nos fans n’arrêtaient pas de nous demander quand on allait se réunir. Quand 2Faces et T-Mo sont arrivés avec le projet d’album, ça nous a emballés. Mais si les fans n’avaient pas continué de nous demander de nous réunir, on ne l’aurait probablement pas fait», expliquent T-Mo et Onze.

Rappelons que c’est en 2005 que les admirateurs du 83 avaient pu mettre la main sur le dernier album original des représentants du Southside, Dernier chapitre. En plus de Hip-hop 101 en 2001, le collectif avait lancé l’opus La suite logique en 2002. Un double album regroupant les meilleurs succès du groupe et certaines créations originales de certains membres, Hip-hop 102, avait fait son apparition sur les tablettes des disquaires en 2009.

Faire plaisir aux puristes

Malgré que les cinq artistes ont évolué sur la scène du rap québécois au cours des 15 dernières années, Récidivistes reproduit toutefois la même recette qui a fait du 83 l’un des groupes de rap québécois les plus populaires au tournant des années 2000.

Lors de leur réunion, il était capital pour les membres du collectif d’avoir le même son et la même approche artistique qu’il y a 15 ans. Ainsi, samples, drums 808 et flows saccadés sont à l’honneur sur Récidivistes plutôt que l’autotune, outil à la mode désormais chez plusieurs artisans de la scène hip-hop.

«Nous voulions un album qui sonnait comme dans le temps, qui allait répondre autant aux attentes de nos plus fidèles admirateurs qu’aux maniaques du son boom bap des années 90 qui sont en sevrage depuis une dizaine d’années. Comme tous les autres membres du 83, j’ai vraiment trippé de revenir aux racines du collectif. C’était comme retomber dans de vieux souliers», image T-Mo.

Déjà un succès

Et jusqu’à maintenant, Récidivistes semble bel et bien répondre à un besoin des amateurs de rap québécois. Les vidéoclips des deux premiers extraits du nouvel opus, L’assaut, pièce défendant le style unique du 83, et Carte postale, où les artistes lancent une flèche aux radios parlées de Québec et au groupe d’extrême droite La Meute ainsi que soulignent les drames de la Mosquée de Québec et la mort de Marylène Lévesque, ont respectivement été vus par 100 000 et 25 000 Internautes sur YouTube.

«On voit que le 83 a marqué son époque et que nos admirateurs attendaient un nouvel album. Par contre, on a créé un certain effet de rareté parce que personne n’était au courant qu’on allait bientôt lancer un nouvel album. Alors, nos fans ne sont pas faits d’attentes, ce qui aurait pu amener des déceptions», partage Onze.

Fort ce succès, le collectif de rap bien connu sur la Rive-Sud espère qu’il pourra présenter son nouveau matériel sur scène en 2021. Si les mesures de la Santé publique ne sont plus en vigueur, le 83 lancerait l’été prochain une tournée de spectacles.

Les plus lus

Le projet immobilier du Groupe Dallaire au centre de Lévis lancé

Par voie de communiqué, le Groupe Dallaire a annoncé, le 28 avril, le lancement de la première phase de son ensemble résidentiel entre Charny et Saint-Jean-Chrysostome, le Quartier des Pionniers.

COVID-19 : la clinique de dépistage de Lévis déménage au centre-ville

La clinique de dépistage de la COVID-19 de Lévis déménagera ses pénates cette semaine. Dès mercredi, elle sera désormais située dans les anciens locaux de Bingo Rive-Sud, dans la suite 180 du 50, route du Président-Kennedy (Place Lévis).

Scies Mercier : un projet de remplacement qui ne fait pas l’affaire

Un résident et voisin du vieux bâtiment des Scies Mercier situé dans le Vieux-Lévis s’oppose fortement à la démolition de cette bâtisse patrimoniale ainsi qu’au projet d’immeuble qui accueillera six unités résidentielles modernes prévu pour remplacer ce pan de l’histoire lévisienne. À quelques jours de la date limite des dépôts de demande d’appel de la décision du comité de démolition, Charles-Oli...

Les résidents du quartier de l’Aquifère mécontents

Face au développement immobilier, le Quartier Élévation, à Saint-Nicolas, les résidents de la rue de l’Aquifère et des voies alentours se mobilisent pour que le projet de 6 immeubles de 6 à 14 étages soit revu afin de mieux s’intégrer à ce secteur unifamilial.

COVID-19 : encore loin de la zone orange

Si de bonnes nouvelles ont été constatées au cours de la dernière semaine, la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches ne s’est pas grandement améliorée, selon la directrice régionale de santé publique.

La vaccination élargie à deux nouveaux groupes prioritaires en Chaudière-Appalaches

Depuis aujourd'hui la vaccination est élargie aux travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion et à certaines personnes ayant une maladie chronique.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les normes san...

Transformer sa mort en nouvelle vie pour d’autres personnes

Si Françoise Leblond nous a quittés en mai 2019, sa générosité continue de faire une différence dans notre société. Après avoir eu recours à l’aide médicale à mourir (AMM), l’infirmière auxiliaire lévisienne a fait don de ses poumons, de ses reins et de son foie.

Fin des mesures d’urgence à Lévis et retour au palier rouge

À partir du 10 mai, les mesures spéciales d’urgence seront levées en dans la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, sauf dans trois MRC : Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins. Toutes les écoles primaires de Chaudière-Appalaches pourront rouvrir dès cette date.

Le conseil municipal se penche sur l’avenir de l’ancien hôtel Victoria

Lors d’une séance extraordinaire de l’instance le 3 mai, les membres du conseil de municipal de Lévis ont entendu les appels déposés à la suite de la décision rendue par le comité de démolition dans le dossier de l’ancien hôtel Victoria. Deux groupes ont alors pu faire valoir leurs arguments, quelques mois après que le comité de démolition a refusé la demande de démolition déposée par le propriéta...