Le Collectif Virage souhaite s’impliquer dans la vie communautaire lévisienne et offrir une voix aux citoyens.� CRÉDIT : COURTOISIE

Le Collectif Virage a été mis sur pied en décembre dernier. Ce regroupement de citoyens lévisiens souhaite sensibiliser les citoyens et les élus municipaux au développement d’une mobilité durable axée sur le transport collectif et actif afin de contrer la crise écologique provoquée par l’activité humaine ainsi que d’améliorer la qualité de vie sur le territoire.

«Le prétexte de se rassembler à l’origine, c’était que certains d’entre nous avaient participé à la consultation publique sur le transport structurant de la Ville concernant le boulevard Guillaume-Couture. À la suite de cette consultation, on n’a pas simplement voulu être réactifs, mais plutôt proactifs face au projet que proposait la municipalité», partage Pierre Bisson, représentant du Collectif Virage.

Le collectif citoyen souhaite contribuer à la vie municipale afin d’offrir des alternatives à «l’auto solo» dans le but d’améliorer la qualité de vie des citoyens ainsi que de contrer la crise écologique.

Depuis le début de l’année, le Collectif Virage a fait quelques représentations lors des conseils municipaux. Ils ont notamment demandé à la Ville d’adopter la déclaration d’urgence climatique et partagé des enjeux piétonniers importants en ce qui concerne la piste cyclable partagée du Parcours des Anses. «Le résultat qui nous a été fait en suivi (de nos recommandations faites pour la piste cyclable), c’est d’avoir stimulé la Ville à installer des affichettes tout au long de la piste cyclable qui incitent les piétons et les cyclistes à garder une cohabitation harmonieuse», expose Yolande Lépine du Collectif Virage.

De plus, la Ville a invité le collectif à participer à la préconsultation de la politique environnementale sur laquelle la municipalité travaille actuellement. «Jusqu’ici on a senti une grande écoute de la part des élus et de l’administration municipale», mentionne Michel Bégin Lamy, également représentant du regroupement citoyen lévisien.

Une plus grande offre de transport collectif demandée

Comme la Ville de Lévis développe une nouvelle stratégie de dessertes de son transport collectif le long du boulevard Guillaume-Couture et des quartiers environnants, le Collectif Virage s’est penché sur ce qui était proposé. «On est content de voir que la Ville propose un projet de ce type, c’est vraiment intéressant, mais somme toute, on pense qu’il devrait le bonifier un peu plus pour favoriser la diminution de l’usage de l’automobile. Pour le moment, le but de ce projet-là nous semble beaucoup être une diminution du temps de déplacement et une plus grande fluidité en général, mais rien pour favoriser le transport en commun ou le transport actif», explique Élisabelle Nadeau du collectif.

Pour ces citoyens engagés, la Ville devrait s’assurer d’offrir un plus grand nombre de stationnements incitatifs et une interconnexion avec le projet de transport structurant de la Ville de Québec.

Également, le projet d’un troisième lien autoroutier entre Lévis et Québec n’est pas bien accueilli par le Collectif Virage. Ces derniers croient qu’il serait plus intéressant de créer un troisième lien qui favoriserait le transport en commun et actif. «On doit diminuer l’usage de l’automobile alors que si on crée un troisième lien autoroutier, c’est sûr qu’on favorise le processus. On ne veut pas éliminer l’automobile, l’idée c’est de freiner le nombre d’automobiles sur les routes et se limiter à l’essentiel», souligne M. Bégin Lamy.

Déjà, le regroupement a attiré une cinquantaine de citoyens intéressés par ces enjeux. Lorsque le contexte sanitaire le permettra, le Collectif Virage souhaitera organiser des débats, des conférences et des événements de mobilisation citoyenne afin d’éduquer et sensibiliser les citoyens.

«Je pense qu’il y a beaucoup de gens qui souhaitent que le transport collectif devienne structurant et intéressant sur la Rive-Sud, c’est juste que tout le monde est un peu isolé. On espère vraiment rejoindre les citoyens et qu’ils arrivent à pouvoir se prononcer. On a une occasion formidable pour faire plus que tous nos petits gestes individuels qui sont déjà très bien, mais on peut prendre position comme communauté et se dire que nous autres, on va faire plus que ça!», concluent les représentants du Collectif Virage.

Pour obtenir plus d’information sur ce regroupement de citoyens, vous pouvez consulter la page Facebook Collectif Virage.

Les plus lus

COVID-19 : l’état de la situation en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données compilées au cours des dernières 24 heures concernant la COVID-19, 96 nouveaux cas infectés ont été découverts en Chaudière-Appalaches, ce 28 décembre. Depuis le 24 décembre, ce sont 343 nouveaux cas et 10 décès reliés à la maladie qui ont été constatés sur le territoire.

Rétrospective de mars

Avant que la pandémie de COVID-19 bouleverse le quotidien de tous les habitants du Québec, plusieurs nouvelles ont retenu l’attention des Lévisiens lors de la première moitié de mars.

COVID-19 : la nouvelle variante détectée au Québec

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 109 nouveaux cas et 3 décès supplémentaires en Chaudière-Appalaches, ce 29 décembre. Une première personne au Québec a été infectée par la nouvelle souche de la COVID-19,

COVID-19 : mise à jour de la situation après deux jours de relâche

En raison des jours fériés du temps des Fêtes, Québec a fait relâche de ses bilans quotidiens de la situation de la COVID-19 dans la province les 25 et 26 décembre. Ce sont 6 783 nouveaux cas qui ont été découverts entre le 24 et le 26 décembre derniers.

Chronique historique - Un couple lévisien qui passe à l’histoire

Alfred Leclerc (1853-1914) et son épouse, Camille Guay (1852-1912), ont laissé peu de traces dans l’histoire officielle de Lévis, mais une pierre tombale au cimetière du Mont-Marie est discrètement chargée d’histoire.

Rétrospective de juin

Un parc canin tant attendu, le renouvellement du contrat de l’entraîneur des Chevaliers, un plan d’action pour le communautaire, la feuille de route de la Ville pour l’achat local et l’arrivée d’un nouveau joueur politique à Lévis auront marqué le mois de juin.

Quelques précisions sur le couvre-feu

La vice-première ministre du Québec et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a apporté des précisions sur le couvre-feu qui sera en vigueur dès 20h, ce samedi, à l’occasion d’une conférence de presse tenue le 7 janvier.

COVID-19 : 101 nouveaux cas et 2 décès en Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 101 nouveaux cas et 2 décès supplémentaires en Chaudière-Appalaches, ce 29 décembre.

COVID-19 : 134 nouveaux cas découverts et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données dévoilées par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, 134 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris hier qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus. De plus, la maladie a dernièrement emporté une autre personne demeurant dans la région.

COVID-19 : 8 autres résidents de la région emportés par la maladie

Selon les plus récentes données publiées par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19, huit autres résidents de la Chaudière-Appalaches ont succombé des suites d'une infection au nouveau coronavirus au cours des trois derniers jours.