CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Ce sont 32 chalets de services et blocs sanitaires qui seront rendus disponibles dans les parcs de Lévis et la Ville offrira une bonification de leurs horaires de service a annoncé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné du conseiller stratégique en sécurité civile de la Ville de Lévis, Gaétan Drouin, lors d’une conférence de presse, le 14 janvier.

«Ce qu’on demande à la population, c’est d’aller dans nos sites, mais d’essayer d’autres sites que ceux auxquels ils sont habitués pour éviter les rassemblements», a proposé le maire de Lévis en raison du fort achalandage et de la hausse de popularité causés par la pandémie de la COVID-19.

Dans l’arrondissement Chaudière-Est, les chalets de services et blocs sanitaires seront ouverts au parc Ian Breakey, au parc des Chutes-de-la-Chaudière, au parc Joffre, au parc de la Rivière, au parc Quatre-Saisons, au parc Champigny, au parc Lavoisier et au parc Saint-Télesphore.

En Chaudière-Ouest, ce sont les services des parcs Grandes-Pointes, Ludger-Bastien, Jean-Dumets, Soleil, des Plateaux, de l’Envol, de l’Érablière, Turcotte et Renaud-Maillette qui seront accessibles.

Puis, dans l’arrondissement Desjardins, ce sont ceux du quai Paquet, du parc régional de la Pointe-de-la-Martinière, du parc de l’Anse-Tibbits, du parc des Marguerites, du parc Mercier, du parc de la Paix, du parc Sainte-Marie, du parc Bienville, du parc des Peintres-Québécois, du parc Christ-Roi, du parc Belle-Vue, du parc de l’Auberivière, du parc Lamartine, du parc Olympique et du parc Lac Baie d’Or qui offriront des services aux usagers.

Ces chalets de services et blocs sanitaires du territoire seront ouverts du lundi au vendredi de 17h30 à 19h30, le samedi et le dimanche de 9h à 19h30.

Gilles Lehouillier assure que lui et son équipe ont sondé des citoyens dans les 100 sites d’activités de la carte Cet hiver, je parcours Lévis.

«C’est une demande de la population en raison du succès de nos opérations (du parcours) Cet hiver, je parcours Lévis. Ces chalets de services et blocs sanitaires sont d’autant plus importants puisque l’ensemble des commerces sont présentement fermés, alors il n’y a pas d’autres possibilités pour les gens. C’est là qu’on voit que les blocs sanitaires deviennent un élément extrêmement important», a exposé le maire.

Selon M. Lehouillier, d’autres chalets de services et blocs sanitaires pourraient également ouvrir leurs portes dans la région au cours de l’hiver.

Également, la terrasse du Chevalier-De Lévis sera accessible et déneigée pour les marcheurs dès le 16 janvier prochain «à la demande générale» des citoyens. Notons que le sentier d’accès à la terrasse à partir de la côte Louis-Fréchette sera déneigé lui aussi.

Gilles Lehouillier a demandé aux citoyens de transmettre leurs suggestions pour d’autres sites où des activités hivernales extérieures pourraient s’y dérouler.

D’autres secteurs toujours en service

Le premier citoyen a tenu à rappeler que les parcs et modules de jeux du territoire ainsi que les divers sentiers d’activités hivernales du territoire sont toujours accessibles en suivant les consignes sanitaires en vigueur.

À compter du 19 janvier, les étudiants auront accès aux espaces de travail et postes informatiques des bibliothèques de la municipalité. L’emprunt de documents préalablement réservés est toujours possible tandis que l’accès aux rayons demeure interdit.

Des trottoirs déneigés

La Ville portera une attention particulière cette année au déneigement de ses trottoirs comme une hausse des marcheurs a été constatée. «C’est clair que nos équipes agissent avec un grand professionnalisme que ce soit pour les abrasifs et le déneigement pour les trottoirs, c’est fait dès que possible, selon la priorité du déneigement», a assuré Gaétan Drouin.

Ce dernier rappelle que la priorité des déneigeurs est de retirer la neige des artères principales pour que l’ensemble des services d’urgence puissent circuler sans problème. Il a ajouté que malgré les faibles précipitations qui sont tombées sur Lévis cet hiver, la Ville possède les effectifs et stratégies nécessaires pour fournir à une plus grande demande.

Les plus lus

Le projet immobilier du Groupe Dallaire au centre de Lévis lancé

Par voie de communiqué, le Groupe Dallaire a annoncé, le 28 avril, le lancement de la première phase de son ensemble résidentiel entre Charny et Saint-Jean-Chrysostome, le Quartier des Pionniers.

COVID-19 : la clinique de dépistage de Lévis déménage au centre-ville

La clinique de dépistage de la COVID-19 de Lévis déménagera ses pénates cette semaine. Dès mercredi, elle sera désormais située dans les anciens locaux de Bingo Rive-Sud, dans la suite 180 du 50, route du Président-Kennedy (Place Lévis).

Les résidents du quartier de l’Aquifère mécontents

Face au développement immobilier, le Quartier Élévation, à Saint-Nicolas, les résidents de la rue de l’Aquifère et des voies alentours se mobilisent pour que le projet de 6 immeubles de 6 à 14 étages soit revu afin de mieux s’intégrer à ce secteur unifamilial.

Scies Mercier : un projet de remplacement qui ne fait pas l’affaire

Un résident et voisin du vieux bâtiment des Scies Mercier situé dans le Vieux-Lévis s’oppose fortement à la démolition de cette bâtisse patrimoniale ainsi qu’au projet d’immeuble qui accueillera six unités résidentielles modernes prévu pour remplacer ce pan de l’histoire lévisienne. À quelques jours de la date limite des dépôts de demande d’appel de la décision du comité de démolition, Charles-Oli...

COVID-19 : encore loin de la zone orange

Si de bonnes nouvelles ont été constatées au cours de la dernière semaine, la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches ne s’est pas grandement améliorée, selon la directrice régionale de santé publique.

La vaccination élargie à deux nouveaux groupes prioritaires en Chaudière-Appalaches

Depuis aujourd'hui la vaccination est élargie aux travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion et à certaines personnes ayant une maladie chronique.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les normes san...

Transformer sa mort en nouvelle vie pour d’autres personnes

Si Françoise Leblond nous a quittés en mai 2019, sa générosité continue de faire une différence dans notre société. Après avoir eu recours à l’aide médicale à mourir (AMM), l’infirmière auxiliaire lévisienne a fait don de ses poumons, de ses reins et de son foie.

Fin des mesures d’urgence à Lévis et retour au palier rouge

À partir du 10 mai, les mesures spéciales d’urgence seront levées en dans la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, sauf dans trois MRC : Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins. Toutes les écoles primaires de Chaudière-Appalaches pourront rouvrir dès cette date.

Le conseil municipal se penche sur l’avenir de l’ancien hôtel Victoria

Lors d’une séance extraordinaire de l’instance le 3 mai, les membres du conseil de municipal de Lévis ont entendu les appels déposés à la suite de la décision rendue par le comité de démolition dans le dossier de l’ancien hôtel Victoria. Deux groupes ont alors pu faire valoir leurs arguments, quelques mois après que le comité de démolition a refusé la demande de démolition déposée par le propriéta...