CRÉDIT : ARCHIVES

En marge du conseil municipal du 25 janvier, le maire de Lévis a réagi à l’annonce d’un candidat indépendant dans le district de Pintendre. Gilles Lehouillier a également commenté la situation pandémique actuelle sur le territoire lévisien.

«En politique, il y a un principe fondamental, ça prend du monde qui se présente. C’est la beauté de la démocratie. Sinon avec qui on débat pendant une campagne électorale?», a réagi Gilles Lehouillier après l'annonce de la candidature de l’animateur de radio Stephan Dupont à Pintendre.

«J’espère que d’autres auront l’idée de le faire pour qu’on puisse avoir de vraies plateformes et de vrais échanges. C’est ce qui nous permet d’évoluer, la confrontation des idées, a-t-il poursuivi. Ça va amener une variété dans les débats.»

Une candidature qui n’empêchera pas Lévis Force 10 de présenter son prétendant au poste dans ce quartier. «Oui, c’est évident, on en a déjà une candidate, Ann Jeffrey. Elle a démontré qu’elle est capable de mener des luttes dans son quartier.»

Quant à savoir si lui-même se représenterait pour un troisième mandat, Gilles Lehouillier n’a toujours pas pris sa décision.

«Quand on prend une charge dans une ville comme celle de Lévis, il faut avoir une santé à toute épreuve. C’est ce que je suis en train de compléter comme analyse», a indiqué le maire qui prend aussi le temps de la réflexion avec ses proches.

«J’adore ça, j’en conviens. Donc, on va voir ça dans les quelques semaines qui viennent. Je ne laisserai pas languir les gens trop longtemps», a-t-il admis.

Gilles Lehouillier estime que sa formation municipale est sur «une bonne lancée» et que, s’il décide de solliciter un nouveau mandat, ce sera avec «une belle détermination».

Dans le cas où il déciderait de quitter la vie municipale, il dit vouloir laisser à l’équipe le soin de se choisir un nouveau chef. «Lévis Force 10 est un parti qui est extrêmement solide avec des personnes aguerries autour de la table», fait valoir Gilles Lehouillier.

Lehouillier plaide en faveur des commerces «à bout de souffle»

À la veille d’une nouvelle conférence de presse du premier ministre François Legault, le maire de Lévis a commenté la baisse des nouveaux cas quotidiens dans la région et son éventuel impact sur les mesures sanitaires en vigueur. Gilles Lehouillier s’inquiète particulièrement de la situation des entreprises qui vivent des temps difficiles.

«On dit attention. On étire l’élastique, mais les entreprises nous disent qu’elles sont à bout de liquidités. La question qui se pose, c’est : serions-nous en mesure de permettre l’ouverture de certains commerces, dans un respect très strict des consignes. On demande au gouvernement de le regarder toujours dans la perspective, qu’une fois la décision prise, elle soit respectée.»

Le maire croit ainsi «qu’il y aurait moyen d’ouvrir certaines entreprises, certains petits commerces à condition qu’ils respectent les consignes», dont les restaurants mais pas les bars. Ce que, d’après son constat, elles font. D’autant que nombre de commerces avaient déjà investi pour respecter les règles avant d’être de nouveau fermés.

«On dit au gouvernement que, dès que la situation le permettra, n’oubliez pas qu’il y a des commerces à bout de souffle.»

Quant au couvre-feu, le maire estime que cette mesure «ne dérange pas tant que ça», mais permet d’éviter que les gens se rassemblent dans des partys.

Les plus lus

COVID-19 : Chaudière-Appalaches touchée inégalement par la 3e vague

La troisième vague de la pandémie de COVID-19 frappe bel et bien Chaudière-Appalaches, a confirmé la directrice régionale de santé publique de la Chaudière-Appalaches, la Dre Liliana Romero, lors d’une entrevue avec le Journal ce 31 mars. La région est toutefois divisée en deux zones, l’une sous contrôle, l’autre dans une situation critique.

Un laboratoire pharmaceutique de Lévis développe un remède contre la COVID-19

Angany, pharmaceutique franco-canadienne qui possède un laboratoire à Lévis, travaille présentement à l’élaboration d’un médicament qui permettrait de guérir et de prévenir la COVID-19. Complémentaire au vaccin, ce remède pourrait s’avérer très efficace pour lutter contre les variants.

Lévis resserrera sa réglementation sur les animaux

L’administration Lehouillier a présenté les détails de sa nouvelle réglementation sur les animaux de la Ville de Lévis qu’elle déposera lundi prochain. Entrant en vigueur le 19 avril prochain, l’ensemble de règles permettra la mise en place de plusieurs mesures afin «d’assurer davantage la sécurité des Lévisiens et le bien-être des animaux».

Mesures spéciales d'urgence : déception et colère au sein de la communauté lévisienne

La décision du gouvernement provincial d'imposer un reconfinement strict à Lévis afin d'endiguer la troisième vague de la pandémie de COVID-19 a été accueillie avec des sentiments mitigés par plusieurs intervenants lévisiens.

COVID-19 : importante hausse du nombre de cas en Chaudière-Appalaches

Le nombre journalier de cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 33 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

En classe avec de jeunes entrepreneurs

Les sept élèves de la classe de langage du deuxième cycle du pavillon Maria-Dominique de l’École Notre-Dame-d’Etchemin se sont lancés en affaires au mois de novembre passé. Accompagnés de leur enseignante, Marie-Joëlle Vézina, et de l’éducatrice spécialisée de la classe, Marilyn Huppé-Gagné, les élèves de l’école primaire de Saint-Romuald ont créé la Jouet-Thèque.

COVID-19 : important bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La pandémie semble prendre de nouveau de l'ampleur en Chaudière-Appalaches, alors que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts dans la région a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 67 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le corona...

COVID-19 : 136 nouveaux cas et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

La troisième vague de la pandémie continue de prendre de l'ampleur dans la région. Selon les données publiées dimanche par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS), 136 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. De plus, un nouveau décès lié à la COVID-19 a été enregistré dans la région.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : légère augmentation des nouveaux cas et un nouveau décès dans la région

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 51 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, un résident de la région a récemment succombé des suites d'une infection au coronavirus, une première depuis p...