Les deux instigateurs qui ont mis sur pied le Fonds Nancy Nadeau, le policier Denis Bilodeau et le pompier François Robitaille, aux côtés de Nancy Nadeau. CRÉDIT : COURTOISIE

Le 31 décembre, le Fonds Nancy Nadeau remettait à une jeune fille affectée par la perte d’un proche emporté par la maladie, une tablette afin de lui permettre de vivre sa passion pour le dessin. Cette initiative des pompiers et policiers lévisiens apporte depuis 2015 du réconfort à des personnes du territoire qui vivent des situations difficiles.

Interpellé par la tristesse des événements vécus pendant les Fêtes par une jeune fille, le sergent détective principal du Service de police de la Ville de Lévis, Stéphane Hébert, a mobilisé les constables S. Poirier et A. Tremblay, le sergent-détective Bragagnolo ainsi que les ressources de la DPJ, les responsables du Fonds Nancy Nadeau et la Fondation jeunesse du CISSS de Chaudière-Appalaches.

Après avoir découvert la passion de la jeune fille pour le dessin et les arts visuels, ces acteurs lui ont remis le 31 décembre, lors d’une rencontre au poste de police, un iPad Air ayant toutes les spécifications requises pour lui permettre de poursuivre ses rêves.

Depuis 2015, le Fonds Nancy Nadeau apporte du soutien et un support aux personnes qui traversent des épreuves difficiles. L’organisation est née d’un partenariat entre les policiers et les pompiers de Lévis à la mémoire de la policière Nancy Nadeau. Près de 7 000 $ ont été remis à ce jour. Les dons remis par le fonds sont financés par un tournoi de golf et différentes activités organisées par les pompiers et les policiers.

«Nancy était impliquée dans sa communauté et c’était une personne très appréciée. On voulait que nos deux organisations, le service incendie et le service de police, fassent le lien pour que son nom ne soit jamais oublié», partage le sergent du service de police de la Ville de Lévis, Denis Bilodeau, qui a créé le fonds avec le pompier Francois Robitaille.

Un petit coup de main dans les situations difficiles

 Alors que les policiers et les pompiers sont souvent les premiers témoins et premiers intervenants auprès de citoyens qui sont frappés par le suicide, la maladie, les inégalités ainsi que différents drames humains, ces derniers voulaient faire une différence au-delà de leur mission.

«On intervient souvent dans des situations où les gens font face à des difficultés. Quand on se rend compte que certains ont besoin d’un petit coup de main, on les aide. On ne va pas changer leur vie, mais on soutient ceux qui en ont besoin. Les gens sont pris en charge, ils ne sont pas abandonnés, mais si on peut les soutenir, on le fait.»

Équipement sportif, inscription à des activités, support financier, le Fonds Nancy Nadeau remet du matériel ou une aide financière qui apporte du réconfort à des jeunes ou à des familles. Par exemple, des jeunes endeuillés par un drame familial ont ainsi reçu un but de hockey et divers articles, une famille frappée par la maladie a reçu un don pour l’aider à aménager sa maison, une mère atteinte de paralysie a bénéficié d’une aide pour la soulager dans la préparation des repas.

«Quand les gens font face à de l’adversité, c’est une façon de leur dire qu’on n’est pas insensibles à leur cause. Ce n’est pas parce qu’on est policier ou pompier que ça ne nous atteint pas. Il y a des situations où des enfants sont touchés, où il y a eu un suicide, où les gens n’ont pas eu de chance, ça nous interpelle. Les gens méritent qu’on leur dise, ne lâche pas et continue. C’est le message qu’on veut envoyer.»

Les plus lus

COVID-19 : Chaudière-Appalaches touchée inégalement par la 3e vague

La troisième vague de la pandémie de COVID-19 frappe bel et bien Chaudière-Appalaches, a confirmé la directrice régionale de santé publique de la Chaudière-Appalaches, la Dre Liliana Romero, lors d’une entrevue avec le Journal ce 31 mars. La région est toutefois divisée en deux zones, l’une sous contrôle, l’autre dans une situation critique.

Un laboratoire pharmaceutique de Lévis développe un remède contre la COVID-19

Angany, pharmaceutique franco-canadienne qui possède un laboratoire à Lévis, travaille présentement à l’élaboration d’un médicament qui permettrait de guérir et de prévenir la COVID-19. Complémentaire au vaccin, ce remède pourrait s’avérer très efficace pour lutter contre les variants.

Lévis resserrera sa réglementation sur les animaux

L’administration Lehouillier a présenté les détails de sa nouvelle réglementation sur les animaux de la Ville de Lévis qu’elle déposera lundi prochain. Entrant en vigueur le 19 avril prochain, l’ensemble de règles permettra la mise en place de plusieurs mesures afin «d’assurer davantage la sécurité des Lévisiens et le bien-être des animaux».

Mesures spéciales d'urgence : déception et colère au sein de la communauté lévisienne

La décision du gouvernement provincial d'imposer un reconfinement strict à Lévis afin d'endiguer la troisième vague de la pandémie de COVID-19 a été accueillie avec des sentiments mitigés par plusieurs intervenants lévisiens.

COVID-19 : importante hausse du nombre de cas en Chaudière-Appalaches

Le nombre journalier de cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 33 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

En classe avec de jeunes entrepreneurs

Les sept élèves de la classe de langage du deuxième cycle du pavillon Maria-Dominique de l’École Notre-Dame-d’Etchemin se sont lancés en affaires au mois de novembre passé. Accompagnés de leur enseignante, Marie-Joëlle Vézina, et de l’éducatrice spécialisée de la classe, Marilyn Huppé-Gagné, les élèves de l’école primaire de Saint-Romuald ont créé la Jouet-Thèque.

COVID-19 : important bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La pandémie semble prendre de nouveau de l'ampleur en Chaudière-Appalaches, alors que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts dans la région a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 67 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le corona...

COVID-19 : 136 nouveaux cas et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

La troisième vague de la pandémie continue de prendre de l'ampleur dans la région. Selon les données publiées dimanche par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS), 136 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. De plus, un nouveau décès lié à la COVID-19 a été enregistré dans la région.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : légère augmentation des nouveaux cas et un nouveau décès dans la région

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 51 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, un résident de la région a récemment succombé des suites d'une infection au coronavirus, une première depuis p...