La directrice régionale de santé publique, Dre Liliana Romero. CRÉDIT : COURTOISIE - CISSS-CA

Depuis le début de la nouvelle année, le nombre de cas de COVID-19 est à la baisse sur le territoire de la Chaudière-Appalaches. En effet, on recense une moyenne d’environ 56 cas par jour dans la dernière semaine. En entretien avec le Journal, la Dre Liliana Romero, directrice régionale de santé publique, a dressé un état de la situation sur le territoire, le 28 janvier dernier.

«Il y a une différence importante avec la situation qu’on avait au début de janvier, c’était une situation difficile. Maintenant, on voit qu’il a eu dans la dernière semaine, une diminution d’environ 50 % des cas dans la région avec une moyenne d’environ 56 cas par jour, a exposé la Dre Romero. La situation dans le secteur Desjardins est très encourageante. Il n’y a pas beaucoup de cas actifs et la plupart des milieux en éclosion sont contrôlés. C’est important de dire que ça va mieux et que la tendance est encourageante, mais il faut rester très prudent.»

De son côté, la MRC de Lotbinière est en partie épargnée, elle qui ne compte que 20 cas actifs en date du 28 janvier. «Il reste encore la Nouvelle-Beauce, Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et Les Etchemins qui ont des taux d’incidence préoccupants, mais ils sont beaucoup plus faibles que la semaine précédente», a assuré la directrice de la Santé publique de la région.

Cependant, cette dernière a partagé sa préoccupation face à la hausse des hospitalisations sur le territoire de la Chaudière-Appalaches. Elle a tenu à rassurer que les hôpitaux tiennent le coup en Chaudière-Appalaches comparativement à des régions beaucoup plus frappées par le virus.

Des éclosions à la baisse, mais à la hausse dans les écoles

 En date du 28 janvier, on constatait 67 éclosions actives en Chaudière-Appalaches, dont six sur le territoire lévisien et aucune dans la MRC de Lotbinière.

Cependant, la Dre Romero a remarqué une hausse des milieux sous surveillance, c’est-à-dire les milieux où un cas actif a été enregistré, mais qui ne peut pas être considéré comme une éclosion en tant que telle pour le moment. 138 milieux sont sous surveillance en Chaudière-Appalaches, dont 19 dans le secteur Desjardins et six dans la MRC de Lotbinière.

47 % des milieux ayant au moins un cas actif de la COVID-19 sont des entreprises, 19 % des écoles, 11 % des résidences pour personnes âgées (RPA) et 7 % des Centres de la petite enfance (CPE).

«On commence à voir de plus en plus d’augmentation des cas dans les écoles. Avant la semaine de rentrée en classe des écoles secondaires, on retrouvait 4 % des écoles dans les milieux en éclosion, ça a augmenté aux alentours de 8 % la semaine de la reprise et nous sommes rendus à 19 %. On voit déjà qu’il y a une franche tendance à l’augmentation», a rapporté la Dre Romero ajoutant que les CPE seront également à surveiller dans les prochaines semaines.

Une lente campagne de vaccination

À court de vaccins, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) est en attente d’une livraison de Moderna de 1 000 doses dans le courant de la semaine du 6 février. Cette attente est une situation préoccupante surtout pour les résidents dans les RPA de la région, croit la directrice de la Santé publique de Chaudière-Appalaches.

«De façon malheureuse, ces personnes n’ont pas encore été vaccinées. On sait que c’est la population la plus vulnérable, c’est celle qui se retrouve hospitalisée ou qui en décède», a-t-elle mentionné.

En date du 28 janvier, 12 RPA de la Chaudière-Appalaches étaient aux prises avec une éclosion. Dans le secteur Desjardins, le milieu le plus inquiétant pour le CISSS-CA est l’éclosion dans la RPA Villa Mon Repos. Cette situation est suivie de près a assuré la Dre Romero.

Dans les prochaines semaines, la directrice régionale de santé publique suivra de près la hausse des éclosions dans les milieux scolaires. Selon elle, on constatera l’impact de la reprise des classes à partir de la semaine qui vient.

Bien que la situation soit réjouissante, la Dre Romero demande à tous de rester aux aguets.

«Je pense qu’on est sur la bonne voie. Cependant, il faut rester prudent. Ça ne veut pas dire que le virus ne circule pas et que la COVID est terminée, je pense que la COVID va nous accompagner pendant plusieurs mois encore. Nous avons des facteurs contraignants comme les variantes du virus, les voyages qui sont un facteur de risque important et la faible disponibilité des vaccins qui fait en sorte que la campagne de vaccination est très lente», a-t-elle conclu.

Les plus lus

449 marches déneigées au parc des Chutes-de-la-Chaudière

Mathieu Morissette, résident de Breakeyville, s’est donné comme défi de déneiger les marches du parc des Chutes-de-la-Chaudière, une opération qu’il a étirée sur trois jours et qu’il a terminée le 11 janvier dernier. C’est par souci d’assurer la sécurité des nombreux utilisateurs du parc, fermé l’hiver, que M. Morissette a effectué sa bonne action.

Suzanne Roy, une entrepreneure que rien ne pouvait arrêter

Femme d’affaires lévisienne à la tête d’une concession automobile jusqu’en 2018, Suzanne Roy est décédée le 26 décembre dernier. En partageant le récit de sa vie et son exceptionnel parcours, ses proches rendent hommage à celle «qui aimait avec tout son cœur».

COVID-19 : la hausse des nouveaux cas continue, 6 décès supplémentaires en Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 77 nouveaux cas et 6 décès supplémentaires en Chaudière-Appalaches, ce 28 janvier. Dans la province, le bilan fait état de 1 368 nouveaux cas et 39 décès.

Le parc de la Pointe-Benson ouvrira en 2022

L’aménagement du parc de la Pointe-Benson débutera au printemps prochain. Les nouvelles installations, qui ouvriront au public en 2022, ont été redessinées depuis le dévoilement du premier projet afin de mieux s’adapter à l’environnement naturel des lieux.

COVID-19 : moins de 500 cas actifs en Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 43 nouveaux cas et un décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches, ce 30 janvier. Dans la province, le bilan fait état de 1 367 nouveaux cas et 46 décès.

Le Grenier amorce le réaménagement de ses futurs locaux

C’est le 4 janvier dernier que les travaux permettant le réaménagement du sous-sol de l’église Christ-Roi en vue du déménagement du Comptoir alimentaire Le Grenier à cet endroit se sont amorcés. Le Journal de Lévis a eu droit, le 28 janvier, à une visite du chantier.

Quelques assouplissements aux mesures sanitaires en Chaudière-Appalaches

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 2 février, que certains assouplissements apportés aux mesures sanitaires entreront en vigueur partout dans la province, le 8 février prochain. Cependant, la Chaudière-Appalaches demeure une zone rouge et les résidents de la région devront encore respecter plusieurs mesures, dont le couvre-feu en vigueur de 20h à 5h.

Gilles Lehouillier réagit à la candidature de Stephan Dupont

En marge du conseil municipal du 25 janvier, le maire de Lévis a réagi à l’annonce d’un candidat indépendant dans le district de Pintendre. Gilles Lehouillier a également commenté la situation pandémique actuelle sur le territoire lévisien.

Rapport d’enquête du Manoir Liverpool rendu public «sous peu»

À la suite de son enquête interne concernant les manquements du Manoir Liverpool de Lévis lors du printemps 2020, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 3 février dernier, que son rapport sera rendu public «sous peu». Également, les exploitants de la résidence privée pour aînés (RPA) sont en processus de vente de l’établissement.

Le «coup de main» des policiers et des pompiers

Le 31 décembre, le Fonds Nancy Nadeau remettait à une jeune fille affectée par la perte d’un proche emporté par la maladie, une tablette afin de lui permettre de vivre sa passion pour le dessin. Cette initiative des pompiers et policiers lévisiens apporte depuis 2015 du réconfort à des personnes du territoire qui vivent des situations difficiles.