L’improvisation fera son entrée dans la compétition. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Hit The Floor sera de retour avec l’événement HTF En Studio, du 14 au 16 mai prochains, au lieu des 3 et 4 avril derniers. Reporté en raison du resserrement des mesures sanitaires, l’événement se déroulera sur une journée supplémentaire. L’occasion pour les danseurs de performer à nouveau l’instant d’un week-end lors d’une compétition qui sera entièrement diffusée en ligne. Les participants de la région pourront même se retrouver à Lévis pour un volet solo en présence.

Nouvelle formule de compétition adaptée à la pandémie, HTF En Studio réunira les danseurs qui présenteront leurs routines en solo, duo, trio et en groupe devant un panel de juges professionnels, composé d’Alex Francoeur (Révolution, La France a un incroyable talent), de Céline Cassone (Les Ballets Jazz de Montréal), de Cora Kozaris (Disney Zombies 1 & 2, Christmas Chronicles 2), de Sarah Steben (Saturday Night Fever, Trolls World Tour) et de Jigsaw (Compagnie EBNFLOH).

Un volet, Compétition & Improvisation en personne, sera réservé aux danseurs solistes qui seront en mesure de se déplacer au studio d’enregistrement. Si la situation ne permet pas d’accueillir les participants en présence, la compétition se tiendra en mode virtuel à 100 %.

Un second volet, Compétition virtuelle, sera ouvert à tous les danseurs canadiens. Avec l’ajout d’une journée de compétition, de nouvelles places sont ouvertes aux concurrents.

«Tous les danseurs auront accès à des commentaires en temps réel de la part de nos cinq juges afin de rendre l’expérience la plus interactive possible», indique l’organisation.

Plus de 400 routines seront présentées durant les deux jours de programmation par 38 écoles de danse différentes et 5 danseurs indépendants.

Une nouvelle catégorie

L’improvisation entre dans la compétition Hit The Floor. Les participants présents sur place et inscrits dans cette nouvelle catégorie seront invités à improviser sur la scène, devant les juges, afin de «recueillir des commentaires dédiés au développement personnel du danseur».

«En plus d’apporter un vent de fraîcheur, cette nouvelle catégorie permet aux danseurs de sortir de leur zone de confort et de se dépasser sur une musique qui leur sera attitrée en direct», souligne l’équipe Hit The Floor.

Un spectacle virtuel

Étant donné qu’il n’y aura pas de spectateurs présents sur place due à la situation pandémique, les passionnés de la danse pourront assister virtuellement à l’événement qui sera diffusé en direct, soit quelque 25 heures de compétition.

Le public pourra aussi assister au spectacle virtuel, le Best of Coups de cœur. Cette soirée rassemblera des moments marquants des routines Coups de cœur des Showcases All-Stars des dix dernières années, soit plus de 30 performances.

Les billets achetés seront automatiquement transférés aux nouvelles dates de l’événement.

Les plus lus

Le projet immobilier du Groupe Dallaire au centre de Lévis lancé

Par voie de communiqué, le Groupe Dallaire a annoncé, le 28 avril, le lancement de la première phase de son ensemble résidentiel entre Charny et Saint-Jean-Chrysostome, le Quartier des Pionniers.

COVID-19 : la clinique de dépistage de Lévis déménage au centre-ville

La clinique de dépistage de la COVID-19 de Lévis déménagera ses pénates cette semaine. Dès mercredi, elle sera désormais située dans les anciens locaux de Bingo Rive-Sud, dans la suite 180 du 50, route du Président-Kennedy (Place Lévis).

Scies Mercier : un projet de remplacement qui ne fait pas l’affaire

Un résident et voisin du vieux bâtiment des Scies Mercier situé dans le Vieux-Lévis s’oppose fortement à la démolition de cette bâtisse patrimoniale ainsi qu’au projet d’immeuble qui accueillera six unités résidentielles modernes prévu pour remplacer ce pan de l’histoire lévisienne. À quelques jours de la date limite des dépôts de demande d’appel de la décision du comité de démolition, Charles-Oli...

Les résidents du quartier de l’Aquifère mécontents

Face au développement immobilier, le Quartier Élévation, à Saint-Nicolas, les résidents de la rue de l’Aquifère et des voies alentours se mobilisent pour que le projet de 6 immeubles de 6 à 14 étages soit revu afin de mieux s’intégrer à ce secteur unifamilial.

COVID-19 : encore loin de la zone orange

Si de bonnes nouvelles ont été constatées au cours de la dernière semaine, la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches ne s’est pas grandement améliorée, selon la directrice régionale de santé publique.

La vaccination élargie à deux nouveaux groupes prioritaires en Chaudière-Appalaches

Depuis aujourd'hui la vaccination est élargie aux travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion et à certaines personnes ayant une maladie chronique.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les normes san...

Transformer sa mort en nouvelle vie pour d’autres personnes

Si Françoise Leblond nous a quittés en mai 2019, sa générosité continue de faire une différence dans notre société. Après avoir eu recours à l’aide médicale à mourir (AMM), l’infirmière auxiliaire lévisienne a fait don de ses poumons, de ses reins et de son foie.

Fin des mesures d’urgence à Lévis et retour au palier rouge

À partir du 10 mai, les mesures spéciales d’urgence seront levées en dans la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, sauf dans trois MRC : Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins. Toutes les écoles primaires de Chaudière-Appalaches pourront rouvrir dès cette date.

Le conseil municipal se penche sur l’avenir de l’ancien hôtel Victoria

Lors d’une séance extraordinaire de l’instance le 3 mai, les membres du conseil de municipal de Lévis ont entendu les appels déposés à la suite de la décision rendue par le comité de démolition dans le dossier de l’ancien hôtel Victoria. Deux groupes ont alors pu faire valoir leurs arguments, quelques mois après que le comité de démolition a refusé la demande de démolition déposée par le propriéta...