CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Selon les données des 24 dernières heures concernant la situation de la COVID-19, 218 nouveaux résidents de la Chaudière-Appalaches ont contracté la maladie, hier. La région enregistre également un nouveau décès provoqué par le coronavirus, ce 9 avril.

La personne malheureusement décédée en Chaudière-Appalaches résidait à son domicile dans la MRC de Bellechasse. Ce nouveau décès porte le nombre de personnes décédées de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches à 292.

De ces 218 nouveaux cas, 62 sont des résidents de Lévis, 50 de la MRC de Beauce-Sartigan, 32 de la Nouvelle-Beauce, 23 de Bellechasse, 18 de Lotbinière, 13 de Robert-Cliche, sept des Appalaches, six de Montmagny, six des Etchemins et un de L’Islet.

On compte depuis le début de la pandémie 13 472 habitants de la Chaudière-Appalaches qui ont contracté la COVID-19. Cependant, 12 084 personnes du territoire sont rétablies de la maladie depuis la mi-mars 2020 (+ 65 comparativement aux données de la veille).

En ce qui concerne les cas de variants dans la région, il y a toujours 12 cas de COVID-19 découverts qui sont officiellement des cas confirmés de variants. De ces 12 cas, les personnes touchées ont été infectées par le variant britannique. 873 autres cas de COVID-19 dans la région sont considérés comme des cas présomptifs de variants (+ 183 comparativement aux données de la veille), grâce à la méthode de criblage. Le taux de cas présumés provoqués par les variants par 100 000 habitants est désormais de 202,1 en Chaudière-Appalaches.

Quant aux hospitalisations dans la région, 14 personnes sont hospitalisées en raison de la maladie (aucune augmentation nette comparativement à hier), dont quatre aux soins intensifs (aucune augmentation nette comparativement à hier).

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) rapporte 1 089 cas actifs dans région (+ 147 comparativement aux données de la veille).

À ce jour, 76 608 doses de vaccins ont été administrées en Chaudière-Appalaches depuis décembre (+ 4 781 comparativement aux données de la veille).

Notons que le CISSS-CA a également ouvert des plages de rendez-vous pour les citoyens de la Chaudière-Appalaches âgés de 55 à 79 ans et les invite à prendre rendez-vous afin d’obtenir le vaccin AstraZeneca. Dès le 13 avril, les centres de vaccination massifs de Lévis, Saint-Georges, Thetford Mines et Montmagny offriront la vaccination à ces personnes.

Pour plus d’information, consultez le www.cisssca.com/actualites/detail/article/la-prise-de-rendez-vous-pour-la-vaccination-astrazeneca-debute-des-maintenant/.

Répartition des cas ainsi que des cas actifs et la variation par MRC - En date du 8 avril à 16h

Situation dans les résidences pour aînés et les écoles du Grand Lévis

Du côté de l’éclosion de COVID-19 à la Résidence privée pour aînés (RPA) Cœur-de-Marie à Lévis, un nouveau cas infecté a été enregistré. On y dénombre trois cas actifs chez les résidents et moins de cinq cas actifs chez les travailleurs*.

Le CISSS-CA dénombre 73 éclosions sur son territoire (+ 4 comparativement aux données de la veille), dont 45 en entreprises, 24 dans les écoles, deux dans les RPA, une dans les CHSLD et une dans d’autres milieux de soins.

Quant à la situation dans les écoles, vous pouvez consulter ci-dessous la liste des établissements scolaires du Grand Lévis, en date du jeudi 8 avril, où des cas confirmés de COVID-19 frappent des personnes fréquentant ces milieux.

Les écoles qui font leur apparition sur la liste sont en vert tandis que les écoles déjà présentes sur la liste, avec nouveaux cas confirmés, sont en rose. Les écoles avec un astérisque sont celles qui avaient été retirées de la liste, car il n'y avait aucun cas rapporté depuis 14 jours, mais qui ont maintenant un ou des nouveaux cas depuis le dernier rapport.

* Pour des raisons de confidentialité, lorsque le nombre total de cas chez les employés ou les usagers est inférieur à cinq, le CISSS-CA indique dans son bilan «Moins de cinq» afin d’éviter d’identifier les personnes infectées.

Portrait provincial

Les plus récentes données sur l’évolution de la COVID-19, dans les 24 dernières heures, au Québec, font état de 1 683 nouveaux cas portant le total de personnes infectées depuis mars dernier à 323 094. Notons que 300 471 personnes sont rétablies de la maladie dans la province (+ 1 230 comparativement aux données de la veille).

On dénombre huit décès, dont cinq dans les dernières 24 heures et trois entre le 2 et le 7 avril portant le nombre total de personnes étant décédées de la maladie à 10 726.

On compte 569 hospitalisations au Québec, une augmentation de trois, dont 134 personnes aux soins intensifs, une augmentation de deux.

Selon les données de l’INSPQ, il y a 11 897 cas actifs dans la province (+ 445 comparativement aux données de la veille).

46 712 prélèvements ont été réalisés le 7 avril. Le nombre de personnes qui ont été infectées par un variant de la COVID-19 est toujours de 1 598, dont 1 430 par le variant britannique, 154 par le variant sud-africain, deux par le variant brésilien et 12 par un variant nigérian. Notons que l’on compte 14 208 cas présomptifs selon la méthode de criblage au Québec (+ 1 031 comparativement aux données de la veille).

Quant à la campagne provinciale de vaccination, 69 148 doses de vaccin ont été administrées dans la journée d'hier, pour un total de 1 754 749 depuis décembre. Jusqu'à maintenant, le gouvernement provincial a reçu 2 358 095 doses.

Soulignons que vous pouvez consulter ci-dessous le tableau synthèse de l'évolution des données sur sept jours préparé par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Des aides bonifiées pour les entreprises

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon a annoncé des bonifications à l’Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM) afin d’atténuer les difficultés causées par le resserrement des consignes sanitaires.

Tout d’abord, Québec prolongera le moratoire jusqu’au 1er septembre 2021 pour le remboursement du capital et des intérêts liés aux aides financières accordées. De plus, un montant additionnel maximal de 10 000 $ sera disponible pour compenser les frais de fermeture d’un restaurant ou d’une salle d’entraînement.

À cela s’ajoute un soutien additionnel correspondant à une contribution non remboursable équivalant à un montant maximal de 45 000 $ pour les établissements qui ont été fermés plus de 180 jours. Notons que dans ses programmes d’aide, Québec reconnaît maintenant que les entreprises offrant un service de traiteur soient dans la même catégorie que les restaurateurs, avec une rétroaction possible jusqu’au 1er janvier 2021.

Les plus lus

Le projet immobilier du Groupe Dallaire au centre de Lévis lancé

Par voie de communiqué, le Groupe Dallaire a annoncé, le 28 avril, le lancement de la première phase de son ensemble résidentiel entre Charny et Saint-Jean-Chrysostome, le Quartier des Pionniers.

COVID-19 : la clinique de dépistage de Lévis déménage au centre-ville

La clinique de dépistage de la COVID-19 de Lévis déménagera ses pénates cette semaine. Dès mercredi, elle sera désormais située dans les anciens locaux de Bingo Rive-Sud, dans la suite 180 du 50, route du Président-Kennedy (Place Lévis).

Les résidents du quartier de l’Aquifère mécontents

Face au développement immobilier, le Quartier Élévation, à Saint-Nicolas, les résidents de la rue de l’Aquifère et des voies alentours se mobilisent pour que le projet de 6 immeubles de 6 à 14 étages soit revu afin de mieux s’intégrer à ce secteur unifamilial.

Scies Mercier : un projet de remplacement qui ne fait pas l’affaire

Un résident et voisin du vieux bâtiment des Scies Mercier situé dans le Vieux-Lévis s’oppose fortement à la démolition de cette bâtisse patrimoniale ainsi qu’au projet d’immeuble qui accueillera six unités résidentielles modernes prévu pour remplacer ce pan de l’histoire lévisienne. À quelques jours de la date limite des dépôts de demande d’appel de la décision du comité de démolition, Charles-Oli...

COVID-19 : encore loin de la zone orange

Si de bonnes nouvelles ont été constatées au cours de la dernière semaine, la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches ne s’est pas grandement améliorée, selon la directrice régionale de santé publique.

La vaccination élargie à deux nouveaux groupes prioritaires en Chaudière-Appalaches

Depuis aujourd'hui la vaccination est élargie aux travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion et à certaines personnes ayant une maladie chronique.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les normes san...

Transformer sa mort en nouvelle vie pour d’autres personnes

Si Françoise Leblond nous a quittés en mai 2019, sa générosité continue de faire une différence dans notre société. Après avoir eu recours à l’aide médicale à mourir (AMM), l’infirmière auxiliaire lévisienne a fait don de ses poumons, de ses reins et de son foie.

Fin des mesures d’urgence à Lévis et retour au palier rouge

À partir du 10 mai, les mesures spéciales d’urgence seront levées en dans la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, sauf dans trois MRC : Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins. Toutes les écoles primaires de Chaudière-Appalaches pourront rouvrir dès cette date.

Le conseil municipal se penche sur l’avenir de l’ancien hôtel Victoria

Lors d’une séance extraordinaire de l’instance le 3 mai, les membres du conseil de municipal de Lévis ont entendu les appels déposés à la suite de la décision rendue par le comité de démolition dans le dossier de l’ancien hôtel Victoria. Deux groupes ont alors pu faire valoir leurs arguments, quelques mois après que le comité de démolition a refusé la demande de démolition déposée par le propriéta...