Mathieu Olivier a marqué trois buts et récolté deux passes en 30 matchs avec les Predators de Nashville lors de la campagne 2020-2021. CRÉDIT : ICON SPORTSWIRE - ARCHIVES

La saison 2021 des Predators de Nashville de la Ligue nationale de hockey (LNH) a pris fin le 27 mai dernier alors qu’ils ont été éliminés en six matchs lors de la première ronde des séries éliminatoires contre les Hurricanes de la Caroline. Le robuste attaquant lévisien, Mathieu Olivier, a pris part à deux de ces six rencontres ainsi qu’à une trentaine de matchs lors de la saison régulière avec la formation du Tennessee.

Saison de premières pour Olivier, lui qui a joué sa première saison complète dans la LNH, marqué son premier but en carrière dans la grande ligue et pris part à ses premiers matchs en séries éliminatoires. Bien qu’il ait participé à 30 des 56 parties en saison régulière, le Lévisien aurait pu être de l’alignement pour un plus grand nombre de rencontres encore s’il n’avait pas été incommodé par deux blessures qui lui ont fait rater 22 parties.

«Ça a été une saison où j’ai eu du succès, ça s’est super bien passé. C’est décevant un peu d’avoir eu deux blessures qui m’ont sorti de l’alignement pendant pratiquement deux mois sur une saison écourtée de quatre mois. Heureusement que j’ai été en mesure de garder ma forme physique et effectuer le travail sur la glace quand je pouvais jouer», a-t-il partagé en entrevue téléphonique avec le Journal.

Au cours de la saison régulière, Mathieu Olivier a inscrit trois buts et deux passes. «Ce que les statistiques ne montrent pas, c’est tout l’impact que la ligne sur laquelle je jouais pouvait avoir sur le reste de l’équipe […] On était plusieurs jeunes dans l’alignement et on a réussi à changer un peu la culture de l’équipe avec notre acharnement, notre vouloir, le fait d’avoir faim de percer l’alignement et de faire une différence, on peut considérer ça comme un succès», a exposé le hockeyeur de la région.

Conserver sa place

Rien n’est assuré pour la prochaine saison de celui qui a joué 110 matchs avec les Admirals de Milwaukee, club-école de la Ligue de hockey américaine des Predators, puisque plusieurs jeunes joueurs tentent eux aussi de faire leur place dans l’alignement du club de Nashville.

«Si je garde la mentalité que tout est à refaire chaque année, je serai dans un bon état d’esprit. Cette année, j’ai fait ma place et l’organisation a vu ce que j’ai fait, ils ont aimé ce que j’ai fait et ils veulent me ramener. Par contre, au hockey, on est toujours aussi bon que notre dernière partie ou pratique. Je dois prendre un step pour solidifier ma place», a expliqué le Lévisien.

Mathieu Olivier avait pour objectif cette année de devenir un joueur constant, un aspect de son jeu sur lequel il a travaillé et il affirme avoir réalisé ce but. Maintenant, le hockeyeur aura pour nouvel objectif de demeurer constant, mais à un niveau beaucoup plus élevé.

«J’ai l’impression qu’on n’arrête jamais de s’améliorer dans la Ligue nationale parce que c’est toujours les meilleurs qui y sont et les meilleurs continuent toujours d’innover.»

Les premiers pas en séries éliminatoires

Comme plusieurs hockeyeurs, Olivier rêve toujours de soulever un jour la coupe Stanley et ses deux premiers matchs en séries éliminatoires sont un pas dans cette direction, croit-il. Le Lévisien a même pris ses aises assez rapidement dès sa première présence sur la glace et a effectué le travail qu’il avait à faire, malgré les deux défaites que son équipe a subies.

«Il y a des gars qui passent leur carrière sans avoir la chance de jouer en séries, je me sens vraiment choyé d’avoir pu jouer. J’étais très à l’aise sur la glace, j’avais l’impression d’être à ma place. J’ai très bien joué, j’étais calme, j’étais posé et je prenais de bonnes décisions. C’est une expérience qui sera très utile pour la saison à venir», a-t-il affirmé.

En route pour le Québec, Mathieu Olivier profitera des prochaines semaines pour jouer au golf et se remettra à l’entraînement en salle afin d’arriver fin prêt au prochain camp de sélection des Predators de Nashville.

Les plus lus

Des bars tiki flottants faits à Lévis

Le Lévisien Dany Rodrigue a lancé à la mi-mars son entreprise Tiki Québec. Celui qui exerçait le métier de consultant en génie civil a profité d’une pause de travail occasionnée par la pandémie pour se mettre à l’ouvrage et développer une idée d’entreprise qu’il avait derrière la tête depuis l’année dernière.

Travaux sur le pont Laporte : des mesures d’atténuation bientôt en place

En raison des entraves majeures qui seront en place à certains moments cet été sur le pont Pierre-Laporte, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dévoilé, le 13 mai, les mesures d’atténuation en transport collectif qui seront en place pour faciliter les déplacements des citoyens.

Deuxième dose : les Québécois pourront devancer leur rendez-vous à partir du mois prochain

Lors d'une mêlée de presse à l'Assemblée nationale, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, a fait une mise à jour jeudi sur la campagne de vaccination. À cette occasion, il a notamment annoncé que les Québécois pourront devancer leur rendez-vous afin d'obtenir une deuxième dose d'un vaccin contre la COVID-19 à partir de juin.

Logement : aussi des problèmes à Lévis

Si la situation lévisienne n’est pas aussi problématique que dans d’autres villes québécoises, la crise du logement frappe également Lévis, selon l’Association coopérative d’économie familiale (ACEF) Rive-Sud de Québec.

Le tronçon de la peur

Des résidents de Saint-Nicolas se mobilisent afin que la Ville de Lévis et le ministère des Transports du Québec (MTQ) mettent en place des infrastructures sur la route Marie-Victorin (route 132) afin d’assurer la sécurité des piétons et des cyclistes dans le secteur du village. Plusieurs parents craignent qu’un drame survienne bientôt en raison de la configuration actuelle de cette portion de la ...

Les déchets ne seront ramassés qu'aux deux semaines cet été

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a confirmé, le 15 juin, que la collecte des déchets ne sera pas effectuée hebdomadairement cet été comme lors des dernières périodes estivales.

Dépistage massif à l'école primaire de Saint-Lambert-de-Lauzon

La Santé publique régionale mènera demain un dépistage massif auprès des élèves de 2e, 3e et 4e année de l'École du Bac, un établissement scolaire de Saint-Lambert-de-Lauzon.

Lévis passera en zone orange le 31 mai

SANTÉ. L’amélioration de la situation sanitaire au Québec fait en sorte que le gouvernement pourra aller de l’avant avec les premières phases du déconfinement qui s’amorceront vendredi et lundi. C’est ce qu’a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son point de presse hebdomadaire sur l’état de situation de la pandémie de COVID-19 au Québec.

Lévis demande une nouvelle fois aux résidents de l'ouest d'utiliser judicieusement l'eau

Comme la semaine dernière, la Ville de Lévis a lancé un appel aux résidents des quartiers Breakeyville, Charny, Saint-Étienne-de-Lauzon, Saint-Nicolas et Saint-Rédempteur, le 10 juin, afin qu'ils fassent un usage judicieux de l’eau potable pour toute la période estivale. Sinon, la municipalité n'aura pas d'autre choix que de mettre en place des interdictions d'utilisation.

COVID-19 : Chaudière-Appalaches passera en zone jaune lundi

En raison de l'amélioration de la situation épidémiologique de la région, la Chaudière-Appalaches passera au palier jaune (niveau préalerte) à compter de lundi.