Le comédien Stéphane Breton est l’un des cinq ambassadeurs des arrêts gourmands. CRÉDIT : COURTOISIE

La Table agroalimentaire de Chaudière-Appalaches (TACA) a lancé, le 16 juin, la nouvelle mouture des Arrêts gourmands de la Chaudière-Appalaches. En tout, 125 entreprises agroalimentaires de toute la Chaudière-Appalaches proposeront aux visiteurs de faire des découvertes alimentaires pendant tout l’été.

Par Mélanie Labrecque - Collaboration spéciale

«C’est un projet qui existait auparavant et qui a été remis au goût du jour. C’est un projet structurant qui fait découvrir le savoir-faire des gens, les produits et les projets novateurs et extraordinaires que l’on retrouve un peu partout dans la région. Ce sont aussi des individus. Derrière chacun des produits qu’on achète, il y a des producteurs qui y ont investi beaucoup de temps», a souligné le directeur général de la TACA, Bruno Couture.

À Lévis, elles sont actuellement 10 à avoir choisi de faire partie de l’aventure. Parmi celles-ci, on retrouve Chocolats Favoris, l’Érablière du Cap, le vignoble Clos Lambert et les Bleuets du Vire-Crêpe.

Dans la MRC de Bellechasse, les entreprises ont été nombreuses à prendre part au projet. Elles sont 38. Parmi elles, il y a la Boutique Signée Bellechasse (Saint-Michel), le restaurant la Babine Gourmande (Saint-Michel) et la boulangerie l’Ami d’antan (Saint-Henri).

Offensive sur plusieurs axes

Afin de dynamiser les arrêts gourmands, la TACA a fait appel à cinq ambassadeurs qui sillonneront la région pendant tout l’été : le comédien Stéphane Breton, le planchiste Éliot Grondin, le chef Jérémie Jean Baptiste, l’influenceur Samuel Larochelle et la blogueuse Isabelle Henry.

L’achat local, la région et les producteurs tiennent à cœur au comédien originaire de Lévis, Stéphane Breton. Ce dernier parcourra les routes de la Chaudière-Appalaches à moto afin d’aller à la rencontre des producteurs

«À moto c’est le fun les arrêts gourmands et je veux mettre l’accent là-dessus. On s’arrête souvent. La plupart du temps, les motocyclistes le font pour les paysages, mais aussi pour rencontrer des gens. […] C’est un beau mariage la moto et les arrêts gourmands.»

Pour sa part, le chef Jérémie Jean-Baptiste a été impressionné par la diversité des produits que l’on retrouve dans la région. Il explique qu’il offrira un périple virtuel gourmand, drôle, ludique et inspirant notamment avec des recettes préparées avec des produits locaux.

«Pour moi, c’est tout à fait normal de cuisiner des choses qui ont été prises dans la terre quelques heures avant. Avec mes casquettes de papa et de chef de cuisine, je vais pouvoir proposer des repas équilibrés qui passent par des produits de qualité et faire la promotion des actions locales, ce qui fait partie de mes activités professionnelles.»

La TACA souhaite également travailler sur quatre grands axes : les tables gourmandes, les entreprises, les découvertes et la visibilité.

«Les MRC et la Ville de Lévis sont très fières de collaborer. Il y a un potentiel exceptionnel au plan économique avec des producteurs, des produits diversifiés variés de qualité, des producteurs solides, le tout dans un décor qui est enchanteur. On est bien situé pour pouvoir développer notre plein potentiel», a soutenu le directeur général de la MRC de L’Islet et représentant des directeurs généraux de la Chaudière-Appalaches et de Lévis à la TACA, Patrick Hamelin.

Afin de mettre sur pied cette nouvelle mouture des arrêts gourmands, la TACA et ses partenaires ont profité de différentes aides financières gouvernementales, dont une 50 000 $ provenant du Programme Proximité mis en œuvre dans le cadre du Partenariat canadien pour l’agriculture et une de 128 564 $ provenant du Fonds d’appui au rayonnement des régions.

Les plus lus

Les élections municipales minute par minute

C'est aujourd'hui que les Québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs élus municipaux. Comme à son habitude, le Journal de Lévis vous propose une couverture de cette journée décisive minute par minute afin que vous puissiez connaître les derniers développements de la fin de la campagne à Lévis ainsi qu'à Saint-Anselme et Saint-Michel-de-Bellechasse.

Une exception qui vire au cauchemar

Charlotte (nom fictif) est l’une des Québécoises qui peut profiter de l’exemption de porter le masque dans les lieux publics, en raison de sa condition médicale. Depuis juillet 2020, ce droit s’est transformé en chemin de croix pour la Lévisienne qui fait face à plusieurs refus dans des commerces de la région.

Beaumont fêtera en grand en 2022

C’est en présence de plusieurs partenaires et d’élus de la région que le comité organisateur des fêtes du 350e anniversaire de Beaumont a dévoilé, le 3 novembre, la programmation et le logo des festivités qui se dérouleront l’an prochain dans la municipalité bellechassoise.

Le Club de golf Beaurivage s’animera pour la saison hivernale

Les nouveaux propriétaires du Club de golf Beaurivage lanceront cet hiver la première programmation hivernale du club de golf situé à Saint-Étienne-de-Lauzon. Au menu, sentiers de patin, de raquette ainsi que pistes de ski de fond.

Noyade à Breakeyville : un homme retrouvé dans sa piscine

Un homme de 54 ans à mobilité réduite a été retrouvé inanimé au fond de sa piscine samedi en fin d’après-midi, à Breakeyville.

Loïc Mathieu prépare un nouveau cadeau pour le CPSL

Après avoir réuni plus de 4 000 $ pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la dernière Guignolée du Dr Julien, Loïc Mathieu récidive cet automne. Comme l’an dernier, l’adolescent lévisien récolte de nouveau des contenants consignés afin de supporter financièrement l’organisme basé dans le Vieux-Lévis.

Le Lab22 s’impliquera à l’École Marcelle-Mallet

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action jeunesse, le gouvernement du Québec annonçait que le Secrétariat de la jeunesse du Québec investira 3 M$ sur trois ans pour soutenir la démarche du Lab22 qui vise à accompagner et soutenir les écoles dans leur transition écologique, le 22 octobre dernier. 19 écoles du Québec, dont l’École Marcelle-Mallet, ont été sélectionnées pour participer à ce...

Une première pelletée de terre pour le pavillon d’enseignement préclinique de la Chaudière-Appalaches

Les travaux de construction du nouveau pavillon d’enseignement préclinique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur le site de l’Hôtel-Dieu de Lévis ont été inaugurés, le 4 novembre dernier. Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Danielle McCann, min...

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

10 ans pour la Maison de soins palliatifs du Littoral

En activité depuis le 11 novembre 2011, la Maison de soins palliatifs du littoral (MSPL) fêtera le 11 novembre prochain ses 10 ans. L’organisme, qui a pour mission d’accompagner les personnes en fin de vie, a réussi, lors de la dernière décennie, à aider aux alentours de 1 200 personnes et leur famille.