Le gendarme Éric Plante et le caporal Frédéric Gagnon surveillent le fleuve Saint-Laurent dans la région de Québec pour la GRC. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Des agents du détachement de Québec de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) étaient de passage, le 22 juillet dernier, au Parc nautique Lévy (marina de Lévis), dans le cadre de la campagne Soyez nos yeux et nos oreilles. Les agents de la paix ont profité de cette opération de visibilité la semaine dernière pour sensibiliser les plaisanciers et les employés des marinas de la région de Québec à l’importance de leurs observations dans la lutte contre la criminalité.

Si la GRC mène plusieurs interventions sur le fleuve Saint-Laurent ainsi que dans les installations portuaires et les aéroports de la région pendant toute l’année pour faire cesser les agissements criminels, le corps policier fédéral veut rappeler aux citoyens lors de sa campagne Soyez nos yeux et nos oreilles qu’il peut faire échec au crime grâce à leurs témoignages.

«Cette campagne, qui fait partie de notre mission d’assurer l’intégrité frontalière, vise à sensibiliser et recueillir des renseignements. On sait fort bien que les criminels utilisent les marinas et les ports pour commettre leurs activités illégales, comme le trafic de stupéfiants, l’immigration illégale ou la traite de personnes. Comme la frontière canadienne est assez grande, on demande aux usagers et aux employés des marinas et des ports d’être nos yeux et nos oreilles. Ils sont les mieux placés pour savoir ce qui est suspect dans leur environnement», a expliqué le gendarme Éric Plante.

Concrètement, la GRC demande à ces derniers de la contacter s’ils constatent les éléments suspects suivants :

- Absence de nom ou d’immatriculation sur le navire;

- Nom du navire inscrit sur un dispositif amovible;

- Paiement en argent comptant pour le matériel, les biens, le carburant et les réparations;

- Bateau abandonné dans une marina pendant une longue période;

- Itinéraire inhabituel;

- Horaire irrégulier;

- Bateau doté de réservoirs à essence supplémentaires et d’un bateau pneumatique;

- Équipage qui hésite à quitter le bateau pendant l’entretien ou qui prend des mesures de sécurité inhabituelles;

- Bateau ancré ou qui navigue la nuit sans phares;

- Ligne de flottaison du bateau élevée ou fausse ligne de flottaison peinte sur le bateau;

- Changements visibles sur la coque;

- Bateaux de pays étrangers dans des lieux très éloignés ou isolés.

«Cela peut paraître banal pour les plaisanciers ou les employés, mais ces renseignements peuvent nous être très utiles pour lancer une enquête ou pour alimenter une enquête en cours», a souligné le gendarme Plante.

Un citoyen qui remarque un élément suspect concernant un navire sur le fleuve Saint-Laurent ou un équipage peut téléphoner en tout temps au 1-800 771-5401, la ligne confidentielle de la division du Québec de la GRC. Notons finalement que pour toute situation urgente, les résidents de la région sont invités par le corps policier fédéral à composer le 911.

Les plus lus

Un champ d’avoine à la maison

René Gélinas réside à Saint-Nicolas. Au printemps, il a fait la semence d’avoine devant son domicile. On peut maintenant y retrouver une parcelle de champ doré dont il en fera la récolte en septembre.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira dimanche

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 7 septembre, que l'urgence ambulatoire du Centre Paul-Gilbert de Charny reprendra ses activités habituelles à compter du 12 septembre prochain.

Un jeune cycliste happé par une voiture à Saint-Nicolas

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) est intervenu le 10 septembre au soir après avoir reçu un appel concernant une collision entre un cycliste et une voiture dans le secteur Saint-Nicolas. Le jeune cycliste de 17 ans a été transporté à l’hôpital puisqu’il était dans un «état critique».

Chronique historique - Une publication centenaire

Ce n’est pas tous les jours qu’une publication franchit le cap des 100 ans. C’est pourtant ce qui se passe cette année pour L’Écho du Collège de Lévis, périodique intergénérationnel qui permet d’entretenir un contact avec les anciens et anciennes du Collège depuis un siècle.

COVID-19 : la quatrième vague commence à prendre de l'ampleur dans la région

Selon le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), des augmentations de plusieurs indicateurs, dont le nombre de nouveaux cas et le nombre de cas actifs, ont été enregistrées au cours des huit derniers jours.

La «colonne vertébrale» du circuit cyclable lévisien annoncé officiellement

Lors d’un point de presse, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a cnofirmé que la nouvelle piste cyclable multifonctionnelle qui longera le boulevard Guillaume-Couture sur une distance d’un peu plus de 14 km entre le Cégep de Lévis et la tête des ponts deviendra réalité. En 2022, une première phase de 4,8 km sera réalisée.

Le centre sportif du campus de Lévis de l’UQAR inauguré

C’est le 31 août qu’a eu lieu l’inauguration du centre sportif du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) par le recteur de l’UQAR, François Deschênes, accompagné de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du président de l’Association générale des étudiantes et des étudiant...

Vers une grève dans certains CPE de la région?

Réunies en assemblée générale le 1er septembre, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs des CPE de Québec–Chaudière-Appalaches–CSN ont voté à «forte majorité» en faveur d’un mandat de grève de dix jours à utiliser au moment jugé opportun.

COVID-19 : nouvel appel à la vaccination par les autorités

Le premier ministre du Québec, François Legault, le ministre de la Santé de la province, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, ont fait le point sur la situation sanitaire de la province, le 7 septembre dernier. Si M. Legault a indiqué que les Québécois devront «apprendre à vivre avec le virus», il a demandé une nouvelle fois à ses concitoyens non vaccinés ...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 1er septembre 2021

Les membres du conseil d’administration de la FADOQ – Régions de Québec et Chaudière-Appalaches sont heureux d’annoncer la nomination de Guy Bonneau (1re photo) à titre de nouveau président de l’organisation. En fonction depuis les dernières semaines, il ira à la rencontre des membres lors de la tournée automnale. Cette tournée de toutes les sous-régions lui donnera l’occasion de rencontrer les me...