CRÉDIT : CLAUDE GENEST

Dans la chronique du 2 mars dernier intitulée Lévis et un voyage d’État, nous avons mentionné que c’est la petite-fille du maire de Lévis Sylvio Durand, Raymonde Vézina, qui avait eu l’honneur de présenter des fleurs à l’épouse du roi lors du passage du couple royal en train à Lévis le 12 juin 1939. Quatre-vingt-deux ans plus tard, elle se souvient.

Par Claude Genest – Collaboration spéciale

Le 16 mars me réservait une grande surprise, car à la suite de la parution de la chronique, Raymonde Vézina entrait en contact avec Érick Deschênes, directeur de l’information du Journal de Lévis, pour lui dire qu’elle désirait me parler. Rapidement, je saute sur le téléphone et en un clin d’œil me voilà à discuter avec cette actrice de l’histoire. Artiste peintre de Saint-Romuald, Mme Vézina non seulement a participé à cet événement historique, mais elle conserve aussi, tout comme son cousin Édouard Durand de Gatineau, des documents de la visite à Lévis de George VI qui appartiennent à la famille.

Raymonde Vézina n’avait que deux ans au moment du passage du couple royal à la gare près de la Traverse. Quatre-vingt-deux ans plus tard, quels sont ses souvenirs de cette journée du 12 juin 1939? «Je n’avais que deux ans», dit-elle d’emblée et son seul souvenir est qu’elle portait «une robe longue en montant dans une voiture», probablement une automobile de fonction, car son grand-père n’avait pas d’auto. Lorsqu’elle y pense, il s’agissait alors d’un pari pour le moins étonnant. «Oserait-on demander à un enfant de deux ans de faire cela aujourd’hui?», se questionne-t-elle.

Quoi qu’il en soit, elle fut choisie par ses grands-parents qui l’adoraient et elle nous raconte que cet événement a eu deux principales retombées dans sa vie. La première est qu’elle est devenue la bouquetière attitrée de la famille dans les années suivantes, principalement lors de mariages. Qui peut en effet se priver d’avoir une bouquetière qui fut aussi celle de l’épouse du roi. L’autre héritage est davantage à long terme, soit que ce petit événement de quelques minutes lui a donné à l’époque de son enfance une confiance en elle, confiance qu’elle a conservée jusqu’à aujourd’hui.

Dans la vie de tous les jours, peu de gens lui parlent de cet événement lointain, mais qui est resté bien vivant dans la mémoire familiale de Saint-Romuald à Gatineau en passant par les Prairies canadiennes où elle a également de la parenté. Son seul regret est de ne pas s’être manifestée lors du dernier voyage au Canada de la reine mère en 1989, à l’occasion du 50e anniversaire du voyage d’État de 1939. N’ayant pas osé lever la main, elle a su par l’entremise de membres de sa famille que des journaux de l’Ontario avaient fait un appel en ce sens et qu’avoir su cela elle aurait pu revoir 50 ans plus tard à Ottawa la personne à qui elle avait donné le bouquet sur le quai de la gare à Lévis.

Soucieuse de la transmission des archives conservées par son grand-père et la famille, Raymonde Vézina aimerait bien que ces documents soient archivés et potentiellement mis en valeur adéquatement, par un organisme sérieux voué à la préservation de la mémoire.

Les plus lus

Un champ d’avoine à la maison

René Gélinas réside à Saint-Nicolas. Au printemps, il a fait la semence d’avoine devant son domicile. On peut maintenant y retrouver une parcelle de champ doré dont il en fera la récolte en septembre.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira dimanche

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 7 septembre, que l'urgence ambulatoire du Centre Paul-Gilbert de Charny reprendra ses activités habituelles à compter du 12 septembre prochain.

Un jeune cycliste happé par une voiture à Saint-Nicolas

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) est intervenu le 10 septembre au soir après avoir reçu un appel concernant une collision entre un cycliste et une voiture dans le secteur Saint-Nicolas. Le jeune cycliste de 17 ans a été transporté à l’hôpital puisqu’il était dans un «état critique».

Chronique historique - Une publication centenaire

Ce n’est pas tous les jours qu’une publication franchit le cap des 100 ans. C’est pourtant ce qui se passe cette année pour L’Écho du Collège de Lévis, périodique intergénérationnel qui permet d’entretenir un contact avec les anciens et anciennes du Collège depuis un siècle.

COVID-19 : la quatrième vague commence à prendre de l'ampleur dans la région

Selon le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), des augmentations de plusieurs indicateurs, dont le nombre de nouveaux cas et le nombre de cas actifs, ont été enregistrées au cours des huit derniers jours.

La «colonne vertébrale» du circuit cyclable lévisien annoncé officiellement

Lors d’un point de presse, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a cnofirmé que la nouvelle piste cyclable multifonctionnelle qui longera le boulevard Guillaume-Couture sur une distance d’un peu plus de 14 km entre le Cégep de Lévis et la tête des ponts deviendra réalité. En 2022, une première phase de 4,8 km sera réalisée.

Le centre sportif du campus de Lévis de l’UQAR inauguré

C’est le 31 août qu’a eu lieu l’inauguration du centre sportif du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) par le recteur de l’UQAR, François Deschênes, accompagné de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du président de l’Association générale des étudiantes et des étudiant...

Vers une grève dans certains CPE de la région?

Réunies en assemblée générale le 1er septembre, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs des CPE de Québec–Chaudière-Appalaches–CSN ont voté à «forte majorité» en faveur d’un mandat de grève de dix jours à utiliser au moment jugé opportun.

COVID-19 : nouvel appel à la vaccination par les autorités

Le premier ministre du Québec, François Legault, le ministre de la Santé de la province, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, ont fait le point sur la situation sanitaire de la province, le 7 septembre dernier. Si M. Legault a indiqué que les Québécois devront «apprendre à vivre avec le virus», il a demandé une nouvelle fois à ses concitoyens non vaccinés ...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 1er septembre 2021

Les membres du conseil d’administration de la FADOQ – Régions de Québec et Chaudière-Appalaches sont heureux d’annoncer la nomination de Guy Bonneau (1re photo) à titre de nouveau président de l’organisation. En fonction depuis les dernières semaines, il ira à la rencontre des membres lors de la tournée automnale. Cette tournée de toutes les sous-régions lui donnera l’occasion de rencontrer les me...