CRÉDIT : COURTOISIE

Regart, centre d’artistes en art actuel, présente l’exposition la Commission des liens jusqu’au 24 octobre prochain. Laure Bourgault et Marc-Antoine Blais agissent à titre de commissaires dans cette exposition qui prend la forme d’une commission d’enquête à la fois sérieuse, mais aussi humoristique

Les deux artistes sont passionnés par l’urbanisation et le développement urbain, en plus d’être tous deux originaires de Gatineau et résidents de Montréal depuis quelques années. La Commission des liens est la deuxième exposition qu’ils présentent en collaboration.

Tous les deux issus du milieu universitaire, ils ont fait des recherches sur l’histoire des liens qui relient Lévis à la Capitale-Nationale, depuis l’époque du pont de glace. L’exposition s’inscrit dans la programmation de Regart sur le thème de la décroissance.

«Si on réfléchit dans une perspective ‘‘décroissanciste’’, quels seraient les liens vers la décroissance avec un peu d’humour? Voyager en imagination, enlever les liens, télétravailler… Ça, c’était (nos réflexions) avant la pandémie, ça s’est révélé être d’actualité ironiquement», illustre Mme Bourgault.

Le duo d’artiste a commencé le projet il y a un an et demi et depuis tous les changements apportés au tunnel interrives ont fait évoluer leur travail.

«Le projet de l’infrastructure n’était pas dans sa forme actuelle et ça ne nous semblait pas une vision d’aménagement de l’espace de l’urbanisme qui était en accord avec le mouvement de croissance, a commencé Laure Bourgault. On a eu plus de points de vue nuancés que de points de vue radicalement contre. Plusieurs résidents de Lévis disaient que oui, il y avait un réel besoin en matière de transport, mais que souvent on présente le troisième lien comme la seule option possible alors qu’il y aurait d’autres moyens beaucoup moins coûteux et plus écologiques.»

Sur le terrain

Afin de mieux comprendre l’ampleur de la situation et d’avoir l’avis des résidents sur les impacts de ce projet, les artistes sont allés sur le terrain à la rencontre des Lévisiens et Lévisiennes.

«Tu dis les mots troisième lien, et souvent, il y a quelque chose qui se passe dans le regard des gens. Pour ou contre, ça ne laisse jamais personne indifférent», souligne Marc-Antoine Blais.

Ils ont décidé d’écarter la possibilité d’avoir l’avis de spécialistes ou de politiciens afin d’aborder le projet avec un autre regard et de multiplier les approches.

«On mobilise plusieurs voix avec la commission. On parlait de la voix de spécialistes, mais c’est de reprendre un peu ces codes-là, un peu une parole qu’on dénonce et plus on progresse dans l’exposition plus c’est visible. C’est une commission qui dérape parfois, qui est un peu trop champ gauche. C’est ce jeu-là qui nous intéressait de prime abord», a ajouté M. Blais.

S’ils teintent la commission de leur propre point de vue, la position de commissaires permet d’ailleurs à Laure Bourgault et Marc-Antoine Blais de garder une distanciation et de mettre les intervenants au premier plan.

«Notre logique, c’était une logique de réflexion et de problématisation des enjeux que le troisième lien soulève. C’est un peu ce qui a guidé notre démarche, de soulever des questions plutôt que d’y apporter des réponses», a fait valoir l’artiste.

Le duo d’artistes montréalais envisage bien des projets pour l’avenir de la Commission des liens. Toutefois, rien n’est encore décidé.

Les plus lus

Incendie majeur à la Davie

Avec l'aide des sapeurs du chantier maritime, plusieurs équipes du Service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) sont actuellement déployées au Chantier Davie, à Lauzon, afin de combattre un important brasier qui s'est déclaré ce matin dans l'un des entrepôts de l'entreprise.

De nouveaux locaux à la hauteur de la demande

L’inauguration des nouvelles installations du comptoir alimentaire le Grenier, situé au sous-sol de l’église Christ-Roi, a eu lieu en présence du président du conseil d’administration de l’organisation, Yvon Gosselin, des coprésidents d’honneur de la campagne de financement, René Bégin, président du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Lévis, et Gilles Lehouilier, maire sortant de L...

Santé : l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis à éviter, la situation épidémiologique encore stable

Si la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches n'a pas trop changé, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a lancé un appel aux citoyens, dans son bilan régional publié mercredi. L'organisation demande en effet aux gens de la région d'éviter l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis si leur état de santé ne nécessite pas une intervention urgente.

COVID-19 : la Santé publique régionale tire la sonnette d'alarme

Par voie de communiqué, la Direction régionale de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a partagé son inquiétude face à la détérioration de la situation épidémiologique de la région.

Nouveau défi sportif pour la Fondation Ancrage Jeunesse

La Fondation Ancrage Jeunesse a joint ses forces avec la Fondation Jeunesse du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ainsi qu'avec le Gym Facteur 23 afin de créer un événement sportif à Lévis. L’activité a pour but d’amasser des fonds pour aider et soutenir les jeunes qui sont suivis par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). Le Défi Facteur...

L’homme disparu dans les eaux du fleuve a été retrouvé

Le Lévisien disparu dans les eaux du fleuve Saint-Laurent après que son embarcation eu chaviré a été retrouvé samedi en après-midi.

Une rentrée appréciée au Collège

Près d’un mois après la reprise des classes dans l’institution du Vieux-Lévis, les dirigeants du Collège de Lévis se réjouissent des premières semaines de l’année scolaire 2021-2022, lors de laquelle les élèves de l’école secondaire privée ont pu vivre une rentrée plus normale que l’an dernier.

Soins de santé dans la région : une situation alarmante

Avec un système de la santé déjà fatigué avant même la pandémie de COVID-19, le syndicat des professionnels en soins de Chaudière-Appalaches craint arriver à un point de non-retour dans le prochain mois. Selon l’organisation syndicale, les hôpitaux de Lévis, Montmagny, Saint-Georges et Thetford Mines pourraient se retrouver en bris de service après le 15 octobre prochain, date où le personnel soig...

Un nouveau service pour les aînés offert par les Lions

Le Club Lions Saint-Étienne/Saint-Nicolas/Saint-Rédempteur a inauguré son tout nouveau vélo-calèche, le 23 septembre dernier. Ce nouveau moyen de transport permettra d’offrir des balades à vélo aux résidents de résidences pour aînés du territoire couvert par le club.

Un périple cycliste et généreux couronné de succès

C’est du 23 août au 1er septembre que les Lévisiens Ghyslain Bergeron, Richard Carrier, Jean-Yves Goineau et Yvan Laurin ont réalisé le Défi Vélo Gaspésie au profit de la Maison de soins palliatifs du Littoral (MSPL). Leur randonnée cycliste de 600 kilomètres entre Kamouraska et Percé a finalement permis de récolter plus de 15 000 $ pour l’organisme lévisien.