CRÉDIT : JELLEKE VANOOTEGHEM - UNSPLASH

Canac a annoncé, le 21 janvier, qu'elle a finalisé l’acquisition de deux terrains situés en bordure de l’autoroute 20 à Saint-Nicolas, dans le secteur de la route Lagueux, pour y construire de nouvelles installations.

Un futur centre de livraison sera d’abord érigé dès cette année sur un terrain situé près de la rue des Carrières, pour une ouverture prévue avant les Fêtes.

Pour sa part, le terrain voisin, situé à l’angle du chemin Olivier et de la rue de la Chaux, accueillera éventuellement un magasin Canac. Toutefois, la chaîne de quincailleries n'a pas encore déterminé de date de mise en chantier pour la construction de son quatrième magasin à Lévis, des quincailleries Canac ayant déjà pignon sur rue à Lévis, Saint-Nicolas (route des Rivières) et Saint-Romuald.

La direction de Canac explique ce choix par sa décision de se concentrer prioritairement sur la construction du centre de livraison de Saint-Nicolas, un équipement dont l'entreprise a besoin urgemment afin «de mieux assurer le service auprès de l'ensemble de ses clients». Selon ce qu'affirme l'entreprise, le centre de livraison de L'Ancienne-Lorette, qui dessert les magasins de la région de Québec, est actuellement sollicité à 120 %.

«Le but avec un second centre de livraison est d’ouvrir davantage de marchés en plus d’améliorer substantiellement la rapidité de nos livraisons de matériaux ainsi que le rayon d’action dans lequel nous pourrons nous déployer, tant sur la Rive-Sud que sur la Rive-Nord. (...) En permettant à nos livreurs d’éviter le trafic quotidien des ponts, un client en attente d’une livraison sur un chantier à Saint-Apollinaire ou à Montmagny sera beaucoup mieux servi dans un très proche avenir. Quant à notre centre de livraison de L’Ancienne-Lorette, ce dernier jouira aussi de cette nouvelle latitude, lui permettant de répondre beaucoup plus efficacement et rapidement aux besoins de nos clients des secteurs Portneuf ou de la Côte-de-Beaupré, par exemple», a expliqué Pierre Laberge, le président-directeur général de la chaîne.

Notons que le terrain de 600 000 pieds carrés destiné à accueillir le centre de livraison a été acquis au coût de 9 M$. Les bâtiments qui y seront érigés offriront une superficie d’entreposage de 100 000 pieds carrés et nécessiteront des investissements d’environ 10 M$.

La mise en fonction du nouveau centre favorisera la création d’une quinzaine d’emplois locaux à court terme et ce nombre devrait grimper jusqu’à 35 employés lorsque les activités du centre de livraison seront à pleine vitesse.

Quant au terrain qui accueillera le futur magasin de la chaîne près de l'échangeur Lagueux, voisin de Saint-Nicolas Nissan, Canac a investi 4 M$ pour mettre la main sur le site.

Les plus lus

La «Grande Dame de la Barricade» s’éteint

Figure de proue et copropriétaire du légendaire Bar La Barricade, Johanne Carrier nous a malheureusement quittés à l’âge de 63 ans, le 24 avril dernier. Personnage iconique du Vieux-Lévis, la dame de la mythique institution vieille de bientôt 50 ans située sur la côte du Passage laissera une empreinte indélébile dans le cœur de tous ceux qu’elle a croisés.

Une figure économique connue candidate du PCQ à Lévis

Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, a dévoilé, le 19 mai, la candidate qui représentera ses couleurs dans la circonscription de Lévis à la prochaine élection provinciale prévue à l’automne prochain. Ainsi, l’ancienne conseillère municipale et femme d’affaires lévisienne, Karine Laflamme, tentera d’obtenir la confiance des Lévisiens.

Première réussie pour Country Storm

Tenue du 5 au 7 mai à Saint-Étienne-de-Lauzon, la première édition de Country Storm a été couronnée de succès.

La boutique du QUARTIER ouvrira bientôt ses portes

Nouveau projet développé par Mon Quartier de Lévis, la boutique du QUARTIER ouvrira bientôt ses portes pour la première fois. Dès le 3 juin, les visiteurs du Vieux-Lévis pourront s’arrêter au 78, côte du Passage afin de découvrir les entrepreneurs retenus qui donneront vie à ce commerce d’un nouveau genre.

Aménagement : Lévis présente un nouveau schéma «porteur d’avenir»

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ainsi que le président de la commission consultative d’urbanisme et d’aménagement et conseiller municipal du district Saint-Jean, Guy Dumoulin, ont dévoilé, le 29 avril, les détails entourant le Schéma d’aménagement et de développement de Lévis révisé. Dans le projet de schéma révisé adopté par le conseil municipal le 25 avril, l’administration Lehouillier ve...

Offrir un bouquet de fleurs pour faire connaître une mission

Fleuriste McNeil a décidé cette année de se rallier derrière la cause de la Maison de soins palliatifs du Littoral (MSPL) et vendra le Bouquet du Littoral à l’occasion de la fête des Mères afin d’amasser des fonds pour l’organisme qui accompagne les malades en fin de vie.

L’hypersexualisation de la femme renforcée par les codes vestimentaires?

Le code vestimentaire d’établissements scolaires favoriserait-il l’hypersexualisation de la femme? La réponse serait oui selon Marianne Tremblay et Rose Simard, deux élèves de secondaire cinq à l’École secondaire les Etchemins (ESLE) de Charny. Dans le cadre de leur cours d’entrepreneuriat, elles ont entamé des démarches afin de faire changer la réglementation à ce sujet.

Un homme s’extirpe des flammes à Pintendre

Une maison a été la proie des flammes sur le chemin des Sables, à Pintendre, dans la nuit de samedi à dimanche. Un homme qui se trouvait à l’intérieur a été grièvement blessé en s’échappant du domicile.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 4 mai 2022

Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), en collaboration avec Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, lance ses appels de candidatures pour le Prix du CALQ – Artiste de l’année dans la Capitale-Nationale et le Prix du CALQ – Artiste de l’année en Chaudière-Appalaches. En décernant ces prix, le CALQ poursuit son objectif de reconnaissance publique en démontrant son appui au...

Chronique historique - Les anglophones de Lévis

En septembre 2020, le Journal de Lévis publiait un article nous apprenant qu’une école primaire de langue anglaise s’installera à Lévis en 2022. Sujet intriguant s’il en est un, l’histoire de la Rive-Sud comporte des pages qui relatent de manière éparse la présence d’une communauté anglophone qui a laissé des traces significatives et partiellement oubliées.