CRÉDIT : VIEUX BUREAU DE POSTE

Les mesures mises en place par le gouvernement du Québec sont difficiles pour les différentes organisations culturelles. Alors que les salles de spectacles ne peuvent plus tenir d’activités, les espaces d’expositions souffrent moins du nouveau confinement.

Plusieurs diffuseurs lévisiens ont décidé d’y aller au jour le jour. C’est notamment le cas chez Diffusion culturelle de Lévis (DCL) et chez Diffusion avant-scène.

En ce qui concerne leur salle de spectacle, L’Anglicane, DCL a décidé d’ajuster le tir en fonction de l’évolution de la situation.

«Nous espérons que ça passe rapidement, mais l’important est, bien entendu, la sécurité du public et des équipes. Pour le calendrier, puisque les mesures sanitaires ont été annoncées pour une durée indéterminée, nous suivrons la situation de près et prendrons des décisions au fur et à mesure. Les modalités de la réouverture sont également inconnues», a partagé Francis Patenaude, coordonnateur aux arts de la scène chez DCL.

La salle de spectacle du Vieux Bureau de Poste, gérée par Diffusion avant-scène, est, elle aussi, en adaptation, tout comme L’Anglicane.

«Comme nous le faisons depuis 22 mois, nous allons nous adapter selon les nouvelles normes lorsqu’elles seront connues. Plusieurs scénarios sont possibles : des salles qui pourront rouvrir, mais avec une capacité réduite de moitié, des reports au printemps ou des annulations. Quoi qu’il en soit, les clients seront tous contactés lorsque nous aurons plus d’informations», a mentionné Véronique Bernier, directrice générale de Diffusion avant-scène.

Le quotidien se poursuit

Du côté des centres d’exposition, ces derniers ne sont pas frappés par des mesures aussi restrictives que les salles de spectacle.

«Pour l’instant, les mesures sanitaires n’impactent pas trop les institutions muséales. Le passeport vaccinal n’est pas exigé pour la visite des expositions. Seuls le port du masque et la distanciation sont demandés. Une visite au musée est donc une excellente suggestion de sortie pour l’ensemble de la famille», s’est pour sa part réjouie Catherine Lapointe, directrice générale de l’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas (ECQSN).

«Le Centre d’exposition Louise-Carrier demeure ouvert, puisqu’il n’est pas assujetti aux règles des salles de spectacle», a renchéri M. Patenaude, alors que le Centre d’exposition Louise-Carrier expose la 24e édition du Concours d’œuvres d’art de Diffusion culturelle de Lévis.

Certains centres d’exposition ont donc annoncé ou débuté des activités tout en ajustant leur façon de faire pour diminuer le risque de rassemblement.

«Nous présentons notre exposition La pratique contractuelle d’Anne-Marie Groulx (partie 1) de Philip Gagnon qui est commencée depuis le 14 janvier. Il n’y aura pas de vernissage, peut-être un finissage selon les mesures en vigueur», a notamment illustré Audrée Demers-Roberge, directrice artistique par intérim de Regart, centre d’artistes en art actuel.

Les plus lus

La «Grande Dame de la Barricade» s’éteint

Figure de proue et copropriétaire du légendaire Bar La Barricade, Johanne Carrier nous a malheureusement quittés à l’âge de 63 ans, le 24 avril dernier. Personnage iconique du Vieux-Lévis, la dame de la mythique institution vieille de bientôt 50 ans située sur la côte du Passage laissera une empreinte indélébile dans le cœur de tous ceux qu’elle a croisés.

Une figure économique connue candidate du PCQ à Lévis

Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, a dévoilé, le 19 mai, la candidate qui représentera ses couleurs dans la circonscription de Lévis à la prochaine élection provinciale prévue à l’automne prochain. Ainsi, l’ancienne conseillère municipale et femme d’affaires lévisienne, Karine Laflamme, tentera d’obtenir la confiance des Lévisiens.

Première réussie pour Country Storm

Tenue du 5 au 7 mai à Saint-Étienne-de-Lauzon, la première édition de Country Storm a été couronnée de succès.

La boutique du QUARTIER ouvrira bientôt ses portes

Nouveau projet développé par Mon Quartier de Lévis, la boutique du QUARTIER ouvrira bientôt ses portes pour la première fois. Dès le 3 juin, les visiteurs du Vieux-Lévis pourront s’arrêter au 78, côte du Passage afin de découvrir les entrepreneurs retenus qui donneront vie à ce commerce d’un nouveau genre.

Aménagement : Lévis présente un nouveau schéma «porteur d’avenir»

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ainsi que le président de la commission consultative d’urbanisme et d’aménagement et conseiller municipal du district Saint-Jean, Guy Dumoulin, ont dévoilé, le 29 avril, les détails entourant le Schéma d’aménagement et de développement de Lévis révisé. Dans le projet de schéma révisé adopté par le conseil municipal le 25 avril, l’administration Lehouillier ve...

Offrir un bouquet de fleurs pour faire connaître une mission

Fleuriste McNeil a décidé cette année de se rallier derrière la cause de la Maison de soins palliatifs du Littoral (MSPL) et vendra le Bouquet du Littoral à l’occasion de la fête des Mères afin d’amasser des fonds pour l’organisme qui accompagne les malades en fin de vie.

L’hypersexualisation de la femme renforcée par les codes vestimentaires?

Le code vestimentaire d’établissements scolaires favoriserait-il l’hypersexualisation de la femme? La réponse serait oui selon Marianne Tremblay et Rose Simard, deux élèves de secondaire cinq à l’École secondaire les Etchemins (ESLE) de Charny. Dans le cadre de leur cours d’entrepreneuriat, elles ont entamé des démarches afin de faire changer la réglementation à ce sujet.

Un homme s’extirpe des flammes à Pintendre

Une maison a été la proie des flammes sur le chemin des Sables, à Pintendre, dans la nuit de samedi à dimanche. Un homme qui se trouvait à l’intérieur a été grièvement blessé en s’échappant du domicile.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 4 mai 2022

Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), en collaboration avec Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, lance ses appels de candidatures pour le Prix du CALQ – Artiste de l’année dans la Capitale-Nationale et le Prix du CALQ – Artiste de l’année en Chaudière-Appalaches. En décernant ces prix, le CALQ poursuit son objectif de reconnaissance publique en démontrant son appui au...

Chronique historique - Les anglophones de Lévis

En septembre 2020, le Journal de Lévis publiait un article nous apprenant qu’une école primaire de langue anglaise s’installera à Lévis en 2022. Sujet intriguant s’il en est un, l’histoire de la Rive-Sud comporte des pages qui relatent de manière éparse la présence d’une communauté anglophone qui a laissé des traces significatives et partiellement oubliées.