Photo : Bertrand Duhamel

Après sa troisième participation au Festival international de la chanson de Granby, Léo Giroux, un jeune interprète de Lévis, a également collaboré pour une deuxième année à l’album Jamais trop tôt, produit dans le cadre du Festival.

L’album a été rendu disponible sur les platformes numériques le 25 mars dernier et met de l’avant un répertoire francophone créé par la relève. Les textes des chansons sont écrits et interprétés par des jeunes du Québec et du Canada âgés entre 14 et 17 ans.

Léo Giroux a participé à la dernière production en août 2021. Il a ouvert le spectacle avec la chanson Il y a un an qui a été sélectionnée pour la production de l’album. Il a donc pu enregistrer l’œuvre en studio.

Les jeunes interprètes devaient s’approprier le texte d’un jeune auteur pour la livrer ensuite sur scène. «Chaque année, les chansons nous sortent de notre zone de confort, mais une fois sur place avec la mise en scène qu’Andréanne A Malette avait faite, j’étais fier du résultat», mentionne Léo Giroux.

D’ailleurs, il ajoute que la préparation d’un spectacle en cinq jours démontre tout ce qu’implique le métier et la charge de travail qui l’accompagne. «Contrairement à l’école, c’était plus facile de se lever à 7h pour aller faire de la musique toute la journée plutôt que des maths et du français», avoue-t-il.

D’ailleurs, Léo Giroux sera bientôt âgé de 17 ans et ce sera la dernière année où il aura droit de participer au festival. Un exploit qu’il souhaite réaliser puisqu’un seul jeune y a déjà pris part quatre fois sur une possibilité de cinq.

Série d’honneurs

De plus, il a également été finaliste au Festival le Tremplin de Dégelis en 2021. Il a non seulement terminé troisième de sa catégorie, mais il a aussi été élu coup de cœur du Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup où il performera à titre d’artiste invité au spectacle annuel de l’organisation.

C’est un spectacle de variétés. «Comme mon père m’a dit, c’est un peu comme un En direct de l’univers puisque ce sont des chansons qu’on interprète», illustre Léo.

La comédie musicale

Celui qui ne se voit pas faire autre chose que de la scène à récemment fait une audition pour une comédie musicale. Gregory Charles, qui accompagnait les participants au piano, lui a alors mentionné d’ajouter le plus de cordes à son arc possible. «Depuis, son conseil me trotte dans la tête», souligne Léo Giroux.

Originaire d’une famille impliquée dans le milieu musical, son intérêt pour la musique s’est développé au fil des ans. En voie d’obtenir son diplôme d’études secondaires, il envisage de poursuivre ses études en musique afin d’approfondir ses connaissances et même d’apprendre un instrument pour pouvoir s’accompagner lorsqu’il écrira ses propres chansons.

«Je veux être le genre d’artiste qui va chercher son public. L’interprétation, je la travaille beaucoup et raconter le texte, c’est ce que je veux faire en chantant. C’est ce que je trouve beau de la musique, le côté humain», conclut-il.

Les plus lus

Plusieurs occasions pour célébrer le Québec

Avec la reprise des activités dans la société, les occasions de souligner la Fête nationale du Québec seront nombreuses dans le Grand Lévis, les 22, 23 et 24 juin prochains.

École anglophone à Lévis : début de la construction

La première pelletée de terre de l’école anglophone, située sur le chemin du Sault à Saint-Romuald, a eu lieu le 17 juin. Quelques porte-parole de la Commission scolaire Central Québec (CSCQ) en ont profité pour faire un discours, et donner des détails sur le dossier.

La Fête de la famille misera sur des classiques

Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie, la Fête de la famille de Lévis sera de retour au centre communautaire de Saint-Rédempteur (1325, rue de Saint-Denis), les 10, 11 et 12 juin. Lors de la 13e édition de l’événement lévisien, les familles de la région pourront profiter de plusieurs activités qui amuseront autant les petits que les grands.

Projet UMANO : inauguration d’une piste multiroulante

Le Groupe CSB a officiellement inauguré une piste multiroulante publique ce matin, sur le chemin des Forts à Lévis. Cette installation qui fait partie du projet immobilier UMANO, est unique en son genre à Lévis et les envions.

Québec veut en finir avec les véhicules sur la traverse Québec-Lévis

Le gouvernement Legault pense à remplacer par des navettes fluviales destinées aux cyclistes et piétons, les navires actuels qui arriveront en fin de vie dans dix ans.

Décès de Monique Labrecque : la coroner recommande une meilleure couverture ambulancière à Lévis

Le Bureau du coroner a déposé, le 22 juin dernier, le rapport de Me Geneviève Thériault concernant le décès de la Lévisienne Monique Labrecque, dans la soirée du 24 mai 2020. Dans son rapport, la coroner recommande au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ainsi qu’au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) «de compléter promptement l’évaluat...

Chronique historique - Une énigme historique de temps de guerre

Un article de journal du 1er juillet 1915 nous raconte la découverte à Lévis en juin 1915 d’un mystérieux dépôt de dynamite près du parc Shaw, site actuel de la Terrasse du Chevalier-De Lévis. À moins d’avis contraire, cette histoire reste, encore aujourd’hui, à résoudre.

De Lévis à Vancouver en vélo tandem

Destination commune, c’est le projet de deux amoureux de vélo qui se sont lancé le défi de traverser le Canada. Tout au long de leur périple, Ella Sargent et Rémi Proteau animeront des activités pour promouvoir la pratique cycliste. L’équipage s’est lancé dans l’aventure le 30 mai dernier.

Un Lévisien rencontre ses héros

Une rencontre entre un citoyen lévisien, victime d’un incendie, et les pompiers qui lui ont sauvé la vie, a eu lieu ce matin à la caserne 1 sur le boulevard Guillaume-Couture. Une vague de témoignages émouvants a été partagée par les personnes impliquées lors de cette réunion qui a pris la forme d’un point de presse.

Invitation à la nostalgie au quai Paquet

C’est vendredi prochain que la série d’activités présentée cet été au quai Paquet sera lancée avec un spectacle d’ouverture. Avec la contribution de plusieurs artistes locaux ou originaires de Lévis, les organisateurs de l’événement offriront aux spectateurs un voyage pour revivre les moments marquants de la scène culturelle lévisienne des 10 dernières années.