Une foule d’émotion attend les passagers du roman Vol 590 pour qui l’avenir est incertain. Photo : Courtoisie

Histoire de détective, d’un vol d’avion qui ne se déroule pas comme prévu ou encore d’un accident avec délit de fuite, on peut dire que Normand Bellefeuille ne manque pas d’imagination avec ses trois romans parus dans la dernière année. L’auteur de Saint-Nicolas possède désormais cinq romans à son actif.

La pandémie a permis à plusieurs de libérer leur créativité et Normand Bellefeuille n’en fait pas exception. Âgé de 79 ans, l’auteur s’est laissé aller à l’écriture de trois romans qui grouillent d’aventures pendant la dernière année, soit Vol 590, John Landry et Isabelle.

«Le premier livre que j’ai écrit c’était en 2008. Cet hiver, j’en ai écrit deux. Et le dernier, je l’avais écrit il y a trois ou quatre ans pour la télé et j’ai décidé de le transformer en livre, souligne d’abord l’auteur. J’écris pour le plaisir d’écrire et mes romans, ce sont toutes des histoires inventées en réalité.»

Il y a longtemps que M. Bellefeuille a un intérêt pour l’écriture. Même dans le cadre de sa carrière professionnelle, il pratiquait ce passe-temps. «J’ai toujours écrit un peu. Lorsque j’ai commencé ma carrière au gouvernement, je travaillais pour le ministre de l’Agriculture et il savait que j’avais de la facilité pour écrire. J’étais donc un peu son attaché de presse. J’écrivais aussi une chronique chaque semaine dans les journaux.»

Imagination débordante

Toutes les trois sorties de l’imaginaire de l’auteur, les histoires plairont aux lecteurs adultes amateurs de sensations fortes ou d’enquêtes.

Lors d’un vol international de 12 heures, 300 passagers se trouvent pris aux dépourvus quand l’agente de bord leur annonce que les pilotes sont… morts. Heureusement, le pilote automatique peut les amener à destination, mais à leur grand malheur, celui-ci ne pourra pas les faire atterrir. Une foule d’émotions attend les passagers du roman Vol 590 pour qui l’avenir est incertain.

Avec John Landry, un policier retraité de la Californie, Normand Bellefeuille fait enchaîner les intrigues. Alors que son projet de retraite était d’avoir un cabinet de détective privé, il doit partir en Tunisie pour sauver sa petite fille victime d’un époux qui ne veut pas revenir au pays. Toutefois, ce n’est pas la seule péripétie qui attend l’ancien policier.

Enfin, le plus récent récit de l’auteur, Isabelle, raconte l’histoire d’une fille de bonne famille qui se rend à l’hôtel de ville de Québec pour recevoir un prix. Une fois sur place, une voiture la renverse et disparaît. Les questions s’accumulent à savoir qui était le chauffard? Était-ce un geste volontaire? Le roman permettra d’en apprendre davantage sur la tournure des événements.

D’ailleurs, Isabelle avait au départ été écrite pour être une série télévisuelle. Puisque l’histoire n’a pas été jouée au petit écran, M. Bellefeuille a décidé d’adapter le récit pour ses lecteurs.

Notons qu’il est possible de se procurer les romans de Normand Bellefeuille sur Amazon et Kobo. Ils sont aussi disponibles dans les bibliothèques municipales de Lévis.

Les plus lus

Plusieurs occasions pour célébrer le Québec

Avec la reprise des activités dans la société, les occasions de souligner la Fête nationale du Québec seront nombreuses dans le Grand Lévis, les 22, 23 et 24 juin prochains.

Programmation dévoilée pour le Festibière de Lévis

En vue de sa quatrième édition qui se déroulera du 30 juin au 3 juillet au quai Paquet, le Festibière de Lévis a dévoilé la programmation détaillée de sa mouture 2022, le 6 juin.

École anglophone à Lévis : début de la construction

La première pelletée de terre de l’école anglophone, située sur le chemin du Sault à Saint-Romuald, a eu lieu le 17 juin. Quelques porte-parole de la Commission scolaire Central Québec (CSCQ) en ont profité pour faire un discours, et donner des détails sur le dossier.

La Fête de la famille misera sur des classiques

Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie, la Fête de la famille de Lévis sera de retour au centre communautaire de Saint-Rédempteur (1325, rue de Saint-Denis), les 10, 11 et 12 juin. Lors de la 13e édition de l’événement lévisien, les familles de la région pourront profiter de plusieurs activités qui amuseront autant les petits que les grands.

Québec veut en finir avec les véhicules sur la traverse Québec-Lévis

Le gouvernement Legault pense à remplacer par des navettes fluviales destinées aux cyclistes et piétons, les navires actuels qui arriveront en fin de vie dans dix ans.

Projet UMANO : inauguration d’une piste multiroulante

Le Groupe CSB a officiellement inauguré une piste multiroulante publique ce matin, sur le chemin des Forts à Lévis. Cette installation qui fait partie du projet immobilier UMANO, est unique en son genre à Lévis et les envions.

Décès de Monique Labrecque : la coroner recommande une meilleure couverture ambulancière à Lévis

Le Bureau du coroner a déposé, le 22 juin dernier, le rapport de Me Geneviève Thériault concernant le décès de la Lévisienne Monique Labrecque, dans la soirée du 24 mai 2020. Dans son rapport, la coroner recommande au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ainsi qu’au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) «de compléter promptement l’évaluat...

Chronique historique - Une énigme historique de temps de guerre

Un article de journal du 1er juillet 1915 nous raconte la découverte à Lévis en juin 1915 d’un mystérieux dépôt de dynamite près du parc Shaw, site actuel de la Terrasse du Chevalier-De Lévis. À moins d’avis contraire, cette histoire reste, encore aujourd’hui, à résoudre.

De Lévis à Vancouver en vélo tandem

Destination commune, c’est le projet de deux amoureux de vélo qui se sont lancé le défi de traverser le Canada. Tout au long de leur périple, Ella Sargent et Rémi Proteau animeront des activités pour promouvoir la pratique cycliste. L’équipage s’est lancé dans l’aventure le 30 mai dernier.

Un Lévisien rencontre ses héros

Une rencontre entre un citoyen lévisien, victime d’un incendie, et les pompiers qui lui ont sauvé la vie, a eu lieu ce matin à la caserne 1 sur le boulevard Guillaume-Couture. Une vague de témoignages émouvants a été partagée par les personnes impliquées lors de cette réunion qui a pris la forme d’un point de presse.