La représentante de la Ville de Lévis, Brigitte Duchesneau était présente lors de cette cérémonie. Photos : Manuel Cardenas

La première pelletée de terre de l’école anglophone, située sur le chemin du Sault à Saint-Romuald, a eu lieu le 17 juin. Quelques porte-parole de la Commission scolaire Central Québec (CSCQ) en ont profité pour faire un discours, et donner des détails sur le dossier.

Par Manuel Cardenas

La construction de cette école avait été annoncée en 2020 par la Ville de Lévis et initialement, l’établissement devait voir le jour en septembre 2022 sur le site de l’église du Centre du Plein Évangile, sur le chemin du Sault. La pandémie est venue mettre des bâtons dans les roues de ce projet, mais deux ans plus tard, la construction a officiellement débuté.

Aujourd’hui, le directeur général de la CSCQ, Stephen Pigeon, se réjouit de l’avancement des démarches malgré les complications du passé.

«C’est un grand jour pour nous, notre communauté a attendu longtemps pour qu'un établissement ouvre sur la Rive-Sud. On s’approche de plus en plus de notre objectif et après plusieurs contre-temps, si tout va bien, en septembre 2023 on inaugurera notre nouvelle école et on pourra dire que notre rêve est devenu réalité», a déclaré M. Pigeon.

Le président de la CSCQ, Stephen Burke, a aussi pris la parole pour expliquer que ce projet, a entre autres été proposé afin de contrer une problématique commune à plusieurs parents de la Rive-Sud, les déplacements.

Selon M. Burke, la plupart des parents qui souhaitent inscrire leur enfant dans une école bilingue, n’avaient pas d’autres choix que de les inscrire à Québec, et plusieurs se plaignaient de la grande distance à parcourir pour que leurs enfants se rendent à l’école.

Un groupe de quatre enfants, futurs élèves de l’école en construction, et résidents de Lévis, ont témoigné chacun leur tour pour donner leur perspective sur ce sujet. En résumé, ces quatre jeunes qui sont présentement au primaire à l’école Saint-Vincent de la CSCQ, ont exprimé avoir hâte d’intégrer leur nouvelle école car ils pourront dorénavant se rendre en cours à pied, et se réunir avec leurs amis beaucoup plus facilement.

Par ailleurs, selon le directeur général de la CSCQ, la plupart des élèves de l’école Saint-Vincent résident sur la Rive-Sud. C’est pour cela que l’établissement, situé à Sainte-Foy, a annoncé sa fermeture dans l’année qui suit.

L’enjeu du bilinguisme

Stephen Burke a tenu à préciser que la CSCQ n’est pas seulement une commission anglophone mais bien bilingue.

«On veut favoriser l’apprentissage des deux langues c’est pour cela que notre commission scolaire est bilingue. Il y a des gens qui travaillent chez nous et qui parlent à peine l'anglais, et on fait tout pour les mettre à l'aise et leur permettre d’apprendre avec nous», a fait valoir M. Burke.

Selon le président de la CSCQ, avoir une aisance dans les deux langues comporte de multiples avantages pour les enfants et leur futur.

«Être bilingue est un beau cadeau pour un enfant. Le fait de parler le français et l'anglais ouvre des portes sur le marché international, ou simplement, permet d'être facilement confortable lorsqu'on part en vacances par exemple», a ajouté Stephen Burke.

L’équipe de construction s’est fixé comme premier objectif, de rénover l’ancienne église qui sera au centre de la future école. De plus, le nom officiel de l’école sera défini dans la prochaine année par la communauté anglophone de la Rive-Sud, selon M. Pigeon.

Les plus lus

Un visage bien connu de la Traverse disparaît

Bien connu des usagers de la traverse Québec-Lévis et des visiteurs réguliers du Vieux-Lévis et du secteur de la Traverse, Marcel Aubin est décédé le 21 juillet dernier à l'âge de 85 ans.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 20 juillet 2022

L’entreprise lévisienne Transit a offert au Comptoir alimentaire Le Grenier un ordinateur portable d’une valeur de 1 400 $. Rappelons que Transit est en activité depuis 1971 et est la plus importante entreprise de distribution de pièces automobiles dans l’est du Canada. Sur la première photo, de gauche à droite, on peut voir Rachel Leblanc, directrice des ressources humaines chez Transit, Stéphane...

Violence conjugale : une nouvelle ressource déployée au SPVL

Comme les autres corps de police à travers la province, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a récemment pu profiter d’une aide financière du ministère de la Sécurité publique du Québec pour concrétiser un projet pour lutter contre la violence conjugale et prévenir les féminicides. Le corps policier lévisien a désormais son agent pivot en violence conjugale afin d’atteindre ces objecti...

Projet immobilier à Saint-Lambert : la municipalité rassure les citoyens

Une assemblée publique de consultation sur le projet de résolution 145-22 a eu lieu le 19 juillet au Centre municipal de Saint-Lambert. Lors de cet événement, les porte-parole de la municipalité ont tenu à répondre à plusieurs questions qu'avaient les citoyens.

Grande Plée Bleue : la tourbière, un milieu à découvrir et à protéger

Milieu humide abritant une faune et une flore caractéristiques des tourbières, la Grande Plée Bleue a été aménagée il y a cinq ans pour la visite du public. La Société de conservation et de mise en valeur de ce territoire naturel exceptionnel voudrait qu’il soit protégé et devienne une réserve écologique.

Une petite équipe lévisienne rêve en grand

L’équipe de soccer senior masculine AA D1 de Lévis-Est s’est imposée par la marque de 2-1 contre Lanaudière-Nord le 7 juillet dernier, ce qui lui a permis d’obtenir son billet pour les quarts de finale de la Coupe du Québec. En plus d’être la première participation de cette équipe dans la compétition, contrairement à la plupart de ses adversaires, Lévis-Est se caractérise par son jeune effectif co...

Marc Picard tire sa révérence

Après 19 ans de travail à titre de député provincial de la circonscription Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard a annoncé, le 3 août, en entrevue avec le Journal qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat lors de l’élection de cet automne. Bien qu’il avait réaffirmé son intention de se représenter en juin dernier, le député caquiste a entamé une nouvelle réflexion au courant du mois de juillet et a...

Une nouvelle tête dirigeante pour le Grenier

Par voie de communiqué, le Comptoir alimentaire Le Grenier a annoncé, le 1er juin, la nomination de Stéphane Clavet à titre de directeur général de la banque alimentaire lévisienne. Déjà bien connu au sein de l’organisation, ce dernier désire faire rayonner davantage le Grenier afin notamment de l’aider à faire face à la demande accrue pour ses services.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 27 juillet 2022

Le 19 juillet, c’était la fête de l’ assistante périnatale de chez Ressources-Naissances. Quelle belle journée bien spéciale à la hauteur de la femme merveilleuse que tu es! Encore une fois bonne fête chère Danika (1re photo) de la part de ton équipe.

Nominations à la Ville de Lévis

Les membres du conseil municipal de Lévis se sont réunis, le 27 juillet, pour une séance extraordinaire de l'instance. La réunion a permis aux élus d'approuver les nominations de deux dirigeants.